1959 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1956 1957 1958  1959  1960 1961 1962
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Années de la littérature :
1956 - 1957 - 1958 - 1959 - 1960 - 1961 - 1962
Décennies de la littérature :
1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980

Événements[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

  • , premier numéro du journal de bandes dessinées Pilote vendu à 300.000 exemplaires.

Parutions[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Paul Claudel, La Rose et le Rosaire.
  • Claude Dervenn, Les Açores, éd. Horizons de France, coll. Visages du monde (21 février), 163 pages.
  • Pierre Miquel (historien), L'Affaire Dreyfus, éd. P.U.F. / Que sais-je ?.
  • Louis Réau, Histoire du vandalisme : Les monuments détruits de l'art français.
  • Léo W. Simmons et Don C. Talayesva, Soleil Hopi. L'autobiographie d'un Indien Hopi. Librairie Plon. Coll. Terre Humaine.

Romans[modifier | modifier le code]

Auteurs francophones[modifier | modifier le code]

Auteurs traduits[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]


Prix littéraires et récompenses[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Prix littéraires 1959.

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ovidio G. Assonitis, Beyond the Screen. Il cinema di Ovidio G. Assonitis, Nocturno dossier, n° 82, Mai 2009, p. 46-51