1954 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années de la littérature :
1951 - 1952 - 1953 - 1954 - 1955 - 1956 - 1957
Décennies de la littérature :
1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980

Évènements[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Parutions[modifier | modifier le code]

Biographies[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Guy Besse et Maurice Caveing, Principes fondamentaux de philosophie de Georges Politzer, Éditions sociales, 530 p.
  • Cheikh Anta Diop (sénégalais) : Nation nègres et culture.
  • Gamal Abdel Nasser publie la Philosophie de la révolution dans lequel il définit la politique égyptienne en trois cercles : l’appartenance au monde arabe, au monde africain et au monde musulman. Le livre connaît un grand succès.
  • Paul Léautaud : Le Journal littéraire (octobre).
  • Jean-Pierre Richard : Littérature et Sensation, Seuil.
  • Joseph Schumpeter (1883-1950) : Histoire de l'analyse économique (History of Economic Analysis), publié après sa mort.

Poésie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Auteurs francophones[modifier | modifier le code]

  1. Simone de Beauvoir, Les Mandarins, Prix Goncourt 1954.
  2. Eza Boto (camerounais), Ville cruelle (Mongo Beti).
  3. Jean-Louis Curtis, Les Justes Causes, éd. Julliard.
  4. Pauline Réage, Histoire d'O, publié chez Jean-Jacques Pauvert (juin).
  5. Gabrielle Roy (Canadienne), Alexandre Chenevert.
  6. Françoise Sagan, Bonjour tristesse, Julliard (15 mars).
  7. Henri Vincenot, Walter, ce boche mon ami.

Auteurs traduits[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses et prix littéraires[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]