267e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

267e division d'infanterie
267. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 267e division d'infanterie (Allemagne)
Insigne de la division

Création 26 août 1939
Dissolution 3 août 1944
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Surnom Pferdeköpfe (tête de cheval)
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Bataille de France

La 267e division d'infanterie (en allemand : 267. Infanterie-Division ou 267. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 267. Infanterie-Division est formée le avec du personnel d'unité de réserve dans le Wehrkreis XI à Hanovre en tant qu'élément de la 4. Welle (4e vague de mobilisation).

Elle prend part aux opérations sur le Front de l'Ouest, avançant à partir de l'Eifel à travers la Belgique avec la 4. Armee, puis en France en avec la 16. Armee descendant jusqu'à Avallon.

En , elle participe à l'opération Barbarossa au sein de l'Heeresgruppe Mitte et combat aux portes de Moscou au sein du Panzergruppe 4, puis de la 4. Panzerarmee. Elle subit de lourdes pertes au cours de ces combats, ainsi qu'à cause du froid.

Puis, de 1942 à 1943, elle mème des combats défensifs dans les secteurs de Gshatsk, Spas-Demensk et de Yukhnov avec la 4. Armee et 9. Armee.

Elle est détruite près de Minsk en durant l'offensive d'été soviétique. Elle est officiellement dissoute le .

Crimes de guerre[modifier | modifier le code]

Le , des éléments de la 267e division d'infanterie incendient 400 maisons à Oignies, tuant 80 civils, ainsi que 34 autres civils à Courrières, deux villages dans le nord de la France.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Charakter als General der Panzertruppe z.V. Ernst Feßmann
- Generalmajor Friedrich-Karl von Wachter
- Generalleutnant Robert Martinek
- Generalmajor Friedrich-Karl von Wachter
- Generalleutnant Friedrich Stephan (de)
- Generalmajor Karl Fischer
- Generalleutnant Friedrich Stephan
- Generalleutnant Otto Drescher

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
? 1939 - Hauptmann i.G. Kurt Radtke
- Oberstleutnant i.G. Ivo-Thilo von Trotha
- ? Oberstleutnant i.G. Karl-Heinz Degenkolb

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Ordres de bataille[modifier | modifier le code]

1939
  • Infanterie-Regiment 467
  • Infanterie-Regiment 487
  • Infanterie-Regiment 497 (3)
  • Aufklärungs-Abteilung 267
  • Artillerie-Regiment 267
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 267
  • Panzerabwehr-Abteilung 267
  • Nachrichten-Abteilung 267
  • Versorgungseinheiten 267
1942
  • Grenadier-Regiment 467
  • Grenadier-Regiment 487
  • Schnelle Abteilung 267
  • Artillerie-Regiment 267
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 267
  • Nachrichten-Abteilung 267
  • Feldersatz-Bataillon 267
  • Versorgungseinheiten 267
1944
  • Grenadier-Regiment 467
  • Grenadier-Regiment 487
  • Grenadier-Regiment 497
  • Füsilier-Bataillon 267
  • Artillerie-Regiment 267
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 267
  • Panzerjäger-Abteilung 267
  • Nachrichten-Abteilung 267
  • Feldersatz-Bataillon 267
  • Versorgungseinheiten 267

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]