113e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

113e Division d'Infanterie
113. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 113e division d'infanterie (Allemagne)
Insigne de la division

Création 10 décembre 1940
Dissolution 25 novembre 1943
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 113e Division d'Infanterie (en allemand : 113. Infanterie-Division ou 113. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

La 113. Infanterie-Division est formée le en tant qu'élément de la 12. welle (12e vague de mobilisation).

En , la division, au sein du XVII. Armeekorps de la 6. Armee, participe à l'opération Fall Blau. en , l'unité, qui occupe des positions défensives dans le secteur de Kletskaia, dans l'est de la boucle Don, est relevée à partir du par la 3e armée roumaine, pour prendre part à l'assaut contre Stalingrad. Elle ne participera cependant pas aux combats pour la ville car elle est détournée à partir du vers des positions défensives entre le Don et la Volga, en relève de la 76 ID mise hors de combat par les offensives de Kotluban[1]. En , l'unité est encerclée dans la poche de Stalingrad à la suite de l'opération Uranus.

En , la division disparaît à Stalingrad après la capitulation des forces allemandes du Maréchal Paulus. Elle est reformée en .

La 113. Infanterie-Division est dissoute en novembre 1943 après avoir subi de lourdes pertes sur le Front de l'Est. Les survivants forment le Divisions-Gruppe 113 qui est assigné à la 337. Infanterie-Division.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Ernst Güntzel
- Generalleutnant Friedrich Zickwolff
- ? Oberst Paape
? - Generalleutnant Friedrich Zickwolff
- Generalleutnant Hans-Heinrich Sixt von Armin
Division reformée
- Generalmajor Friedrich-Wilhelm Prüter

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Major Herbert Gebauer
- Oberstleutnant Helmuth Strempel
- Oberstleutnant Theodor Plock
Division reformée
- Oberstleutnant Otto Selle

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : -
  • Balkans : -
  • Front de l'Est, secteur Sud : -
  • Stalingrad : -
  • Front de l'Est, secteur Centre : -

Ordres de batailles[modifier | modifier le code]

1940
  • Infanterie-Regiment 260
  • Infanterie-Regiment 261
  • Infanterie-Regiment 268
  • Artillerie-Regiment 87
  • Pionier-Bataillon 113
  • Panzerjäger-Abteilung 113
  • Aufklärungs-Abteilung 113
  • Divisions-Nachrichten-Abteilung 113
  • Divisions-Nachschubführer 113
1943
  • Grenadier-Regiment 261
  • Grenadier-Regiment 260
  • Grenadier-Regiment 268
  • Artillerie-Regiment 87
  • Pionier-Bataillon 113
  • Panzerjäger-Abteilung 113
  • Aufklärungs-Abteilung 113
  • Divisions-Nachrichten-Abteilung 113
  • Divisions-Nachschubführer 113
Kdo. 113. Infanterie-Division
  • Bau-Pionier-Bataillon 46
  • Bau-Pionier-Bataillon 213
  • Bau-Pionier-Bataillon 222
  • Stellungs-Bau-Pionier-Bataillon 731
  • Festungs-Abschnitts-Gruppe I/7
  • Stab Pionier-Bataillon 113
  • 1 Kp. Festungs-Pionier-Bataillon 7

Décorations[modifier | modifier le code]

Certains membres de cette division ont été décorés pour faits d'armes:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Glantz et Jonathan M. House, Armageddon in Stalingrad : September-November 1942, Lawrence, Kan, University Press of Kansas, , 896 p., 2 vol : The Stalingrad trilogy ; Modern war studies (ISBN 978-0-700-61664-0), 101,214,353-354

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]