227e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 227e division.

227e division d'infanterie
227. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 227e division d'infanterie (Allemagne)
Insigne de la division

Création 26 août 1939
Dissolution Avril 1945
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Surnom Stern-Division (division étoile)
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 227e division d'infanterie (en allemand : 227. Infanterie-Division ou 227. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 227. Infanterie-Division est formée le à Krefeld dans le Wehrkreis VI avec du personnel de la Landwehr, au cours de la 3. Welle (3e vague de mobilisation).

Après avoir effectué des tâches de sécurité aux frontières dans la région de l'Eifel, la division prend part à l'invasion des Pays-Bas et de la France en mai-. Elle se positionne comme force d'occupation, de sécurité et de défenses côtières dans le nord-est de la France de à , avant d'être transférée sur le Front de l'Est dans le nord de la Russie au sein du Heeresgruppe Nord.

La division subit des combats continuellement à Léningrad et autour du Lac Ladoga lors du siège de Leningrad. Lors de l'opération Iskra, en , elle est en position à Schlüsselburg, face à Léningrad. Le 15 janvier, la 136e division d'infanterie (URSS) (ru) et la 61e brigade blindée de la 55e armée venant de l'ouest et la 18e DI et la 16e brigade blindée de la 2e armée de choc venant de l'est font leur jonction au nord du point d'appui no 5[1], encerclant ainsi la 227. ID et deux bataillons de la 96. Infanterie-Division dans Schlüsselburg. La 227. ID abandonne la poche de Schlüsselburg et après de terribles combats au corps à corps, les survivants parviennent à rejoindre les lignes allemandes plus au sud. Anéantie, elle est reconstruite en Kampfgruppe.

Elle se retrouve sur le front de Narva où elle subit de lourdes pertes, elle reçoit en des éléments de la 9. Luftwaffen-Feld-Division dissoute. Après d'intenses combats en Courlande, la division est transférée en Prusse-Occidentale. Elle combat sur la Vistule et à Dantzig et Gotenhafen où elle est détruite par . En , l'état-major de la division est absorbé par l'état-major de la Panzer-Ausbildungs-Verband Ostsee.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Friedrich Zickwolff
- Generalleutnant Friedrich-Karl von Wachter
- Generalleutnant Friedrich Zickwolff
- General der Artillerie Friedrich von Scotti (en)
- General der Artillerie Wilhelm Berlin
- Generalmajor der Reserve Maximilian Wengler

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
? 1939 - Major i.G. Karl-Heinrich Erich Graf von Klinckowstroem
- Major i.G. Karl Zipper
- Major i.G. Bußmann
- Major i.G. Karl Zipper
- Major i.G. Dietrich Kördel
- Hauptmann i.G. Günther Starck
- Oberstleutnant i.G. Günther Starck
- Major i.G. Reinhold Rehfeld

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Ordres de batailles[modifier | modifier le code]

1939
  • Infanterie-Regiment 328
  • Infanterie-Regiment 366
  • Infanterie-Regiment 412
  • Aufklärungs-Abteilung 227
  • Artillerie-Regiment 227
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 227
  • Panzerabwehr-Abteilung 227
  • Nachrichten-Abteilung 227
  • Versorgungseinheiten 227
1942
  • Grenadier-Regiment 328
  • Grenadier-Regiment 366
  • Grenadier-Regiment 412
  • Radfahr-Abteilung 227
  • Artillerie-Regiment 227
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
    • V. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 227
  • Panzerjäger-Abteilung 227
  • Nachrichten-Abteilung 227
  • Versorgungseinheiten 227
1943-1945
  • Grenadier-Regiment 328
  • Grenadier-Regiment 366
  • Grenadier-Regiment 412
  • Füsilier-Bataillon 227
  • Artillerie-Regiment 227
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 227
  • Panzerjäger-Abteilung 227
  • Nachrichten-Abteilung 227
  • Feldersatz-Bataillon 227
  • Versorgungseinheiten 227

Décorations[modifier | modifier le code]

Certains membres de cette division sont décorés pour faits d'armes

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le point de rencontre est également désigné par les appellations WS no 5, Paselok 5 ou Poselok 5. Il est indiqué que Poselok 5 est une cité ouvrière