14e Panzerdivision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14e Panzerdivision
Image illustrative de l’article 14e Panzerdivision

Création 1940
Dissolution 1943 (Stalingrad)
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Fait partie de District militaire (Wehrkreis) IV
Garnison Dresde
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles

La 14e Panzerdivision était une division blindée de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale.

Création[modifier | modifier le code]

° Une nouvelle 14. Panzerdivision est reformée en France à partir du mois de mars 1943[1].

Emblèmes divisionnaires[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Histoire[modifier | modifier le code]

Panzer III de la 14e Panzerdivision aux abords d'un village russe (1942)
Panzer IV de la 14e Panzerdivison à l'est de l'Ukraine (été 1942)

Le 15 août 1940[1], la 4e division d'infanterie est réorganisée pour devenir la 14e Panzerdivision ; son régiment de blindés, le Panzer-Rgt. 36, vient de la 4e Panzerdivision,

En avril 1941, la division participe à l'invasion des Balkans.

À la veille de l'opération Barbarossa, la 14e Panzerdivision possède une force totale de 147 blindés :

En juin 1941, elle prend part en Russie à l'opération Barbarossa, puis aux combats dans les batailles de Kiev, Rostov et la poche de Chernigovka.
Elle rejoint en novembre 1942 la 6e Armée à Stalingrad et est anéantie en février 1943.

La division est reconstituée en Bretagne d'avril à novembre 1943, puis repart pour le front de l'Est où elle est engagée sur le Dniepr en décembre.
Elle combat dans la région de Kirovohrad, Kishinev et Iași jusqu'en juin 1944.
Puis elle part en retraite en Ukraine pour se réarmer et participe en octobre aux combats de la poche de Courlande où elle est encerclée (une partie de la division est évacuée par mer en Allemagne) puis prend part à des combats défensifs dans la région de Libau où elle se rend à l'Armée rouge en mai 1945.

Commandants[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
General der Infanterie Erik-Oskar Hansen
Generalmajor Heinrich von Prittwitz und Gaffron
Generalmajor Friedrich Kühn
Generalmajor Ferdinand Heim
Oberst Hans Freiherr von Falkenstein
Generalmajor Johannes Baeßler
Oberst puis Generalmajor Martin Lattmann
Oberst Günther Ludwig
Oberst puis Generalmajor Friedrich Wilhelm Sieberg
Oberst, Generalmajor puis Generalleutnant Martin Unrein
Generalmajor Oskar Munzel
Generalleutnant Martin Unrein
Oberst Friedrich-Wilhelm Jürgen
Oberst Karl Grässel
Oberst Walter Palm

Ordre de batailles[modifier | modifier le code]

Août 1940[1][modifier | modifier le code]

  • 14. Schutzen-Brigade
    • Schützen-Regiment 103
    • Schützen-Regiment 108
  • Kradschützen-Bataillon 64
    • MG-Btl. 7
  • Panzer-Regiment 36
  • Artillerie-Regiment 4
  • Aufklärung-Abteilung 40
  • Div.Einheiten 4
    • Pionier-Btl. 13

Mars 1943, nouvelle formation[1][modifier | modifier le code]

  • Panzer-Grenadier-Rgt. 103
  • Panzer-Grenadier-Rgt. 108
  • Panzer-Aufklarung-Abteilung 14
  • Panzer-Rgt. 36
  • Artillerie-Rgt. 4
  • Heeres-Flak-Abteilung 276
  • Div.Einheiten 4
    • Panzer-Pionier-Btl. 13
  • Panzerjäger-Abteilung. 4
  • Panzer-Nachrichnten-Abteilung. 4
  • Panzer-Versorgungstruppen 4

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Tessin, Georg. Verbände und Truppen der deutschen Wehrmacht und der Waffen-SS im Zweiten Weltkrieg 1939-1945. Tome 3, p. 298.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr + en) François de Lannoy et Josef Charita, Panzertruppen : les troupes blindées allemandes, Bayeux, Heimdal, , 272 p. (ISBN 978-2-840-48151-5, OCLC 1015457546).
  • Henri Wetzstein et Philippe Bruant (textes et documents commentés par), Moi, Wetzstein Henri, sapeur de la Grande guerre : Bois-lePrêtre, Verdun, Vauquois, l'Argonne, l'Italie ... : quatre années de guerre d'un sapeur du Génie, d'août 1914 au 11 novembre 1918, Haroue, Gérard Louis, , 96 p. (ISBN 978-2-357-63083-3, OCLC 999617047)
  • Tessin, Georg. Verbände und Truppen der deutschen Wehrmacht und der Waffen-SS im Zweiten Weltkrieg 1939-1945. Biblio-Verlag, Bissendorf.

Articles connexes[modifier | modifier le code]