305e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

305. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 305e division d'infanterie (Allemagne)

Création 15 décembre 1940 - 2 février 1943
Dissolution Mars 1943 - Mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 305e division d'infanterie (en allemand : 305. Infanterie-Division ou 305. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 305e division d'infanterie est formée le dans le secteur de Ravensburg dans le Wehrkreis V à partir de la 78. et de la 296. Infanterie-Divisionen tant qu'élément de la 13. Welle (13e vague de mobilisation).

À la mi-, elle quitte l'Allemagne et est transférée en France dans le secteur de Libourne-Ruffec.

Elle est transférée en sur le Front de l'Est avec l'Heeresgruppe Sud.

Elle participe au sein de la VI. Armee à la bataille de Kharkov et de Stalingrad.

Lors de la bataille de Stalingrad, elle participe d'abord, au sein du VIII. Armeekorps, à la défense du flanc nord des armées du général Paulus, entre le Don et la Volga. Elle intervient ensuite dans la ville de Stalingrad à partir du où elle participe notamment à la prise de l'usine de tracteur Dzerjinski puis aux très durs combats dans l'usine d'armement Barricade. Avec le reste de la VI. Armee, elle est enfermée dans la ville par la contre attaque soviétique le et capitule le .

L'unité est reformée en en France en Bretagne, puis part en avril dans le nord entre Amiens et Boulogne-sur-Mer.

Elle est transférée dans le Sud de la France près de Nice en mai pour relever la 4e armée italienne avant d'intervenir en Italie en avec l'Heeresgruppe B.

Elle subit de lourdes pertes en janvier 1944 dans le secteur de Rome.

Recomplétée plusieurs fois avec du personnel provenant d'autres divisions infanterie, elle se bat dans le nord de l'Italie et se retrouve près de Bologne en . Elle capitule à la fin de la guerre dans la région de .

Différents insignes[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Kurt Pflugradt
- Generalleutnant Kurt Oppenländer
- Generalleutnant Bernhard Steinmetz
Reformation
- ? General der Artillerie Friedrich-Wilhelm Hauck
? - Oberst Friedrich Trumpeter
- Generalmajor Friedrich von Schellwitz

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Oberstleutnant i.G. Franz von Bierbauer zu Bernstein
- Major i.G. Max Freiherr von Schade
? - Oberstleutnant i.G. Kuhn
? 1942 - Oberstleutnant i.G. Rudolf Paltzo
Reformation
? 1943 - ? 1943 Oberstleutnant i.G. Ludwig-Philipp Graf von Ingelheim genannt Echter von und zu Mespelbrunn
- Oberstleutnant i.G. Wilhelm Schuster
- Major i.G. Wolfgang Lambrecht genannt Spieth

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : -
  • France : -
  • Front de l'Est secteur Sud : -
  • Stalingrad : -
  • France : -
  • Italie : -

Ordres de bataille[modifier | modifier le code]

1942
  • Infanterie-Regiment 576
  • Infanterie-Regiment 577
  • Infanterie-Regiment 578
  • Artillerie-Regiment 305
  • Pionier-Bataillon 305
  • Panzerjäger-Abteilung 305
  • Nachrichten-Abteilung 305
  • Versorgungseinheiten 305
1944
  • Grenadier-Regiment 576
  • Grenadier-Regiment 577
  • Grenadier-Regiment 578
  • Füsilier-Bataillon 305
  • Artillerie-Regiment 305
  • Pionier-Bataillon 305
  • Panzerjäger-Abteilung 305
  • Nachrichten-Abteilung 305
  • Feldersatz-Bataillon 305
  • Versorgungseinheiten 305

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]