223e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 223e division.

223e division d'infanterie
223. Infanterie-Division
Création 26 août 1939
Dissolution 26 novembre 1943
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 223e division d'infanterie (en allemand : 223. Infanterie-Division ou 223. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 223. Infanterie-Division est formée le à Dresde dans le Wehrkreis IV avec du personnel de la Landwehr en tant qu'élément de la 3. Welle (3e vague de mobilisation) comme unité de réserve de la 1re armée.

En , elle est transportée à Poznań en Pologne avant d'être transférée, en , à Aix-la-Chapelle pour participer au Plan jaune.

Lors de la bataille de France elle combat sur l'axe Liège-Roubaix.

Après l'armistice elle prend ses quartiers à Rouen jusqu'en , avant d'occuper sa position de départ sur la Manche pour participer à l'opération Seelöwe.

Cette opération étant annulée, elle est envoyée, en novembre 1940 dans la région de Bordeaux.

En , la 223. Infanterie-Division est envoyée comme renfort du groupe d'armées Nord, par train, pour participer au siège de Léningrad où sans équipement d'hiver, la division subit de lourdes pertes. Elle participe à de nombreuses combats, dont l'opération soviétique contre le «goulot d'étranglement», les batailles de Dudowka, Mga, sur le Volkhov, Voronov et Ledwa.

En , après avoir subi de lourdes pertes, la division est envoyée au repos à Velikié Louki avant d'être transférée en août au groupe d'armées Sud, où elle participe à la 4e bataille de Karkov.

En , attachée à la 4e Panzerarmee elle participe à la seconde bataille de Kiev subissant de nouveau de lourdes pertes, elle est dissoute.

L'état-major de la division forme l'état-major de la 275. Infanterie-Division dans l'Ouest de la France et les éléments survivants forment le Divisions-Gruppe 223 qui est assigné à la 168. Infanterie-Division.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Paul-Willi Körner
- General der Infanterie Rudolf Lüters
- ? Generalleutnant Christian Usinger

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Major i.G. Joachim Hesse
- Oberstleutnant i.G. Herbert Deinhardt

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Ordres de bataille[modifier | modifier le code]

1939
  • Infanterie-Regiment 344
  • Infanterie-Regiment 385
  • Infanterie-Regiment 425
  • Artillerie-Regiment 223
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 223
  • Panzerabwehr-Abteilung 223
  • Aufklärungs-Abteilung 223
  • Infanterie-Divisions-Nachrichten-Abteilung 223
  • Infanterie-Divisions-Nachschubführer 223
1942
  • Grenadier-Regiment 344
  • Grenadier-Regiment 385
  • Grenadier-Regiment 425
  • Artillerie-Regiment 223
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 223
  • Panzerabwehr-Abteilung 223
  • Feldersatz-Bataillon 223
  • Infanterie-Divisions-Nachrichten-Abteilung 223
  • Infanterie-Divisions-Nachschubführer 223

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]