156e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

156e division d'infanterie
156. Infanterie-Division
Création 20 décembre 1939 (Kommandeur der Ersatztruppen VI)
5 octobre 1942 (156e division de réserve)
Février 1944 (47. Infanterie-Division)
Avril 1945 (156e division d'infanterie)
Dissolution 8 mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 156e division d'infanterie (en allemand : 156. Infanterie-Division ou 156. ID), également appelée 156. Reserve-Division, est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

  •  : La Division Nr. 156 est formée à Münster dans le Wehrkreis VI en tant que division de l'Armée de remplacement sous le nom de Kommandeur der Ersatztruppen VI.
  • Automne 1939 : Son état-major est déplacé en Prusse occidentale dans le Wehrkreis XX
  •  : L'état-major est renommé 156. Division
  •  : La division prend le nom de Division Nr. 156
  •  : La division est transférée sur Cologne dans le Wehrkreis VI
  •  : La division déménage sur Spa en Belgique.
  •  : Avec son reclassement en armée de réserve, la division prend le nom de 156. Reserve-Division. Elle stationne le long de la côte de La Manche
  •  : La 156e division de réserve est renommée en 47. Infanterie-Division
  •  : La 156e division d'infanterie est créée.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Max Noack
- ? Generalleutnant Richard Baltzer
? - Generalleutnant Richard Baltzer
1943 - ? Generalmajor Johannes Nedtwig
? - Generalleutnant Richard Baltzer
- ? Generalleutnant Otto Elfeldt
? - Generalleutnant Siegfried Rekowski

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Major Herbert Giesenhagen

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : -
  • Pologne : -
  • Allemagne : -
  • Belgique : -
  • Belgique : -
  • France : -
  • Belgique : -
  • Front de l'Est, secteur Centre : -

Ordres de bataille[modifier | modifier le code]

  • 156e division d'infanterie
    • Eingreifgruppe 156. Reserve-Division à partir de :
      • Grenadier-Regiment 254 (B)
      • I./Artillerie-Regiment 26 (B)
    • Eingreifgruppe 171 Reserve Division à partir de:
      • Grenadier-Regiment 19 (B)
      • Artillerie-Abteilung 19 (B)
      • Radfahrschwadron 171 (B)
      • Panzerjäger-Kompanie 171 (B)
    • Eingreifgruppe 191 Infanterie-Division à partir de:
      • Grenadier-Regiment 267 (B)
      • Radfahrschwadron 191 (B)
      • Panzerjäger-Kompanie 191 (B)
      • Nachrichten-Kompanie 191 (B)
      • Pionier-Kompanie 191 (B)
  • 156e division de réserve
    • Reserve-Grenadier-Regiment 26
    • Reserve-Grenadier-Regiment 227
    • Reserve-Grenadier-Regiment 254
    • Reserve-Artillerie-Regiment 26
    • Radfahr-Schwadron 1056
    • Divisions-Nachschubführer 1056
  • Division Nr. 156 ()
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 211
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 227
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 253
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 254
    • Artillerie-Ersatz-Regiment 16
    • Artillerie-Ersatz-Regiment 26
    • Panzerjäger-Ersatz-Abteilung 6
    • Pionier-Ersatz-Bataillon 253
    • Kraftfahr-Ersatz-Abteilung 6
    • Kraftfahr-Ersatz-Abteilung 26
  • Division Nr. 156 ()
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 26
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 211
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 227
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 253
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 254
    • Artillerie-Ersatz-Regiment 16
    • Artillerie-Ersatz-Regiment 26
    • Pionier-Ersatz-Bataillon 16
    • Pionier-Ersatz-Bataillon 253
    • Kraftfahr-Ersatz-Abteilung 26
  • Division Nr. 156 ()
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 26
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 227
    • Infanterie-Ersatz-Regiment 254
    • Artillerie-Ersatz-Abteilung 26
    • Artillerie-Ersatz-Abteilung 254

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]