72e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 72e division d'infanterie.

72e Division d'Infanterie
72. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 72e division d'infanterie (Allemagne)

Création 19 septembre 1939
Dissolution 8 mai 1945
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Surnom Gelb-Kreuz (croix jaune)
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Bataille de Koursk

La 72e Division d'Infanterie (en allemand : 72. Infanterie-Division ou 72. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 72e division d'infanterie est créée le à Trèves dans le Wehrkreis X, à partir d'une division de gardes-frontière la Grenz-Division Trier[1]

Au début de la campagne en France, elle fait partie des divisions de réserve de l'OKH dans la région de Nordhausen en Thuringe. Elle est déplacée en France seulement après la première phase de campagne. La division est engagée dans la région de La Fère, puis avance sur l'Aisne et le canal de l'Oise à l'Aisne. Par la suite, la division combat au Chemin des Dames et marchand vers l'Ourcq, force le passage de la Marne à Nanteuil. Par la suite, la division poursuit les unités françaises en traversant la Seine jusqu'à la Loire qu'elle traverse, arrivant à l'est de Vierzon.

Après la reddition française, la division est déplacée comme force d'occupation en Bretagne puis en octobre 1940 dans la région parisienne.

En , la division est envoyée en Roumanie afin de participer à la campagne des Balkans. Positionnée entre le Strouma et la Mesta la division attaque à partir du , la ligne Metaxas. Après avoir franchi cette ligne de fortification, la division continue son avancée dans la région de Nevkropjon-Peeithori. À la fin de la campagne grecque, la division retourne en Roumanie, d'où elle participe à la campagne de Russie à partir de .
Affectée à la réserve de la 11e armée, la division suit la progression du front et se trouve en à Beryslav ou il passe le Dniepr, traverse la réserve d'Ascania-Nova jusqu'à Melitopol puis à l'isthme près de Perekop. En , elle participa aux batailles défensives de Crimée à Eupatoria, puis en contre la forteresse de Sébastopol.
À la fin des combats en Crimée, la division est déplacée avec la 11e armée sur le front de Leningrad et combat de à février 1943 dans la région de Rjev.

Après la rupture de la poche de Tcherkassy en , elle est retirée dea Pologne. Elle est réaménagé en mars 1944 dans le cadre de la 24. Welle à partir de la Schatten-Division Generalgouvernement. Reformé à nouveau après avoir subi de lourdes pertes dans la tête de pont de Baronow sur la Vistule, la division se rend à l'Armée Rouge en mai 1945 dans la région d'Erzgebirge en Tchécoslovaquie.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- General der Infanterie Franz Mattenklott
- General der Infanterie Helge Auleb
- General der Infanterie Franz Mattenklott
- Generalleutnant Philipp Müller-Gebhard
- Generalmajor Curt Souchay
- Generalleutnant Philipp Müller-Gebhard
- Generalleutnant Ralph Graf von Oriola
- Generalleutnant Philipp Müller-Gebhard
- Generalleutnant Erwin Menny
- Generalleutnant Dr. Hermann Hohn
- Generalmajor Karl Arning
- General der Kavallerie Gustav Harteneck
- Generalleutnant Dr. Hermann Hohn
- Generalleutnant Hugo Beißwänger

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Ordres de batailles[modifier | modifier le code]

1942
  • Grenadier-Regiment 105
  • Grenadier-Regiment 124
  • Grenadier-Regiment 266
  • Radfahr-Abteilung 172
  • Artillerie-Regiment 172
  • Pionier-Bataillon 72
  • Panzerjäger-Abteilung 72
  • Nachrichten-Abteilung 72
  • Feldersatz-Bataillon 172
  • Versorgungseinheiten 172
1944-1945
  • Grenadier-Regiment 105
  • Grenadier-Regiment 124
  • Grenadier-Regiment 266
  • Füsilier-Bataillon 72
  • Artillerie-Regiment 172
  • Pionier-Bataillon 72
  • Panzerjäger-Abteilung 72
  • Nachrichten-Abteilung 72
  • Feldersatz-Bataillon 172
  • Versorgungseinheiten 172

Décorations[modifier | modifier le code]

Des membres de cette division ont été récompensés à titre personnel pour leurs faits de guerre:

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]