403e division de sécurité (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

403e division de Sécurité
403. Sicherungs-Division
Création 15 mars 1941
Dissolution Mai 1943
Pays Drapeau du Troisième Reich Allemagne
Branche Wehrmacht
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 403e division de sécurité (en allemand : 403. Sicherungs-Division) était une unité des sicherungstruppen (troupes de sécurité en français) de la Heer au sein de la Wehrmacht.

Historique[modifier | modifier le code]

La 403. Sicherungs-Division est formée le 15 mars 1941 à Neusalz dans le Wehrkreis VIII, à partir d'éléments de la 213. Infanterie-Division et de la Division z.b.V. 403.

Elle sert sur les zones arrières des lignes de front du Front de l'Est jusqu'à sa dissolution en mai 1943.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
15 mars 1941 - 15 mai 1942 Generalleutnant Wolfgang von Ditfurth
15 mai 1942 - 10 avril 1943 Generalleutnant Wilhelm Rußwurm

Officiers d'opérations (Ia)[modifier | modifier le code]

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : Mars 1941 - Juin 1941
  • Front de l'Est secteur Centre : juin 1941 - Décembre 1942
  • Front de l'Est secteur Sud : Décembre 1942 - Mai 1943

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

Janvier 1942
  • verstärktes Infanterie-Regiment 406
  • Wach-Bataillon 705
  • III./Artillerie-Regiment 213
  • Landesschützen-Regimentsstab 177
  • Divisions-Nachrichten-Abteilung 826
  • Divisionseinheiten 466
Janvier 1943
  • Sicherungs-Regiment 177
  • Sicherungs-Regiment 610
  • Ost-Reiter-Abteilung 403
  • II./Polizei-Regiment 8
  • Nachschubeinheiten 493

Décorations[modifier | modifier le code]

Des membres de cette division ont été récompensés à titre personnel pour leurs faits de guerre:

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Samuel Mitcham: Hitler's Legions: The German Army Order of Battle World War II - Leo Cooper, London
    • Cet ouvrage comporte quelques erreurs de dates

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]