213e division de sécurité (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
213e division de sécurité
213. Sicherungs-Division
Création 15 mars 1941
Dissolution Septembre 1944
Pays Drapeau du Troisième Reich Allemagne
Branche Wehrmacht
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 213e division de sécurité (en allemand : 213. Sicherungs-Division), était une unité des sicherungstruppen (troupes de sécurité en français) de la Heer au sein de la Wehrmacht.

Historique[modifier | modifier le code]

La 213. Sicherungs-Division est formée le à partir d'éléments de la 213. Infanterie-Division dans le Truppenübungsplatz (zone d'entraînement militaire) de Neuhammer dans la Wehrkreis VIII.

Elle sert derrière les lignes de front du secteur Sud du Front de l'Est jusqu'à 1943, bien que des éléments de celle-ci ont vu l'action en première ligne pendant cette période, rattaché à d'autres unités. En automne 1943, elle combat sur les lignes de front à Kiev et au début de 1944, elle subit de lourdes pertes dans la poche de Tcherkassy.

En , elle est de retour sur les lignes de front, cette fois sur le secteur Centre du front de l'Est et y restera jusqu'à sa dissolution en .

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
? mars 1941 - Generalleutnant René de l'Homme de Courbière
- Generalleutnant Alex Göschen

Officiers d'opérations (Ia)[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
Hauptmann Heinz Meyer
- Oberstleutnant Ernst-Hugo von Unruh

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Pologne et Silésie : -
  • Front de l'Est secteur Sud : -
  • Front de l'Est secteur Centre : -

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

Milieu 1942
  • verstärktes Infanterie-Regiment 318
  • I./Artillerie-Regiment 213
  • Landesschützen-Regiments-Stab 57 (en octobre 1942)
  • Wach-Bataillon 703
  • Reiter-Abteilung 213
  • Divisionseinheiten 213
mai 1943
  • Sicherungs-Regiment 318
  • Sicherungs-Regiment 177
  • Sicherungs-Regiment 180 (à partir de 1944)
  • III./Polizei-Regiment 6
  • Kosaken-Abteilung 213
  • Ost-Pionier-Bataillon 318 (à partir de 1944)
  • Divisions-Nachrichten-Abteilung 827

Décorations[modifier | modifier le code]

Des membres de cette division ont été récompensés à titre personnel pour leurs faits de guerre :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Samuel Mitcham, Hitler's Legions : The German Army Order of Battle World War II, Londres, Leo Cooper ; NB : cet ouvrage comporte quelques erreurs de dates.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]