44e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

44e Division d'Infanterie
Image illustrative de l’article 44e division d'infanterie (Allemagne)

Création 1939
Dissolution Mai 1945
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Campagne de Pologne
Commandant 1939 : général Albrecht Schubert

La 44e Division d'Infanterie est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

La division est créée le à Vienne et détruite en janvier 1943 lors de la bataille de Stalingrad. Elle est recrutée essentiellement en Autriche.

Composition[modifier | modifier le code]

1er septembre 1939[modifier | modifier le code]

Général Albrecht Schubert

  • 131e Régiment d'Infanterie
  • 132e Régiment d'Infanterie
  • 134e Régiment d'Infanterie

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

À l'automne 1942 elle fait partie du XI. Armeekorps qui couvre l'aile gauche de la 6e armée à l'ouest du Don. La position du corps se trouve très exposé à la suite de l'opération Uranus et de la prise de Kalatch-na-Donou par les Soviétiques et il doit effectuer un difficile repli à travers le Don. La 44.ID franchit le fleuve le 26 novembre 1942 et prend ses nouvelles positions sur la ligne de défense ouest de la poche de Stalingrad deux jours plus tard. Lors de la réduction de la poche, l'opération Koltso, après plusieurs jours de durs combats, l'unité est pratiquement détruite par l'assaut soviétique, le . Ses derniers survivants à court de vivres et de munitions capitulent les 28/29 janvier 1943, quelques jours avant le reste de la 6e armee.

Reconstitution en 1943-1945[modifier | modifier le code]

En juin 1943, la division est reconstituée à partir de quelques éléments qui avaient échappé à l'encerclement et de deux nouveaux régiments. Elle prend le nom de 44. Reichsgrenadier-Division Hoch- und Deutschmeister, appellation de tradition autrichienne reprise du 4e régiment d'infanterie impérial Hoch- und Deutschmeister. Elle combat en Italie, notamment à la bataille du Monte Cassino, puis en Hongrie et en Autriche jusqu'en 1945.

Commandants[modifier | modifier le code]

44e division d'infanterie[modifier | modifier le code]

44e division de grenadiers du Reich Hoch- und Deutschmeister[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]