15e Panzerdivision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

33e division d'infanterie
33. Infanterie-Division
15ePanzerdivision
15. Panzer Division
Image illustrative de l’article 15e Panzerdivision

Création
Dissolution Mai 1945
Pays Flag of the German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie motorisée
Rôle Infanterie mobile
Fait partie de Wehrkreis XII
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Bataille de France
Campagne de Tunisie,
Campagne d'Italie,
Bataille de Nancy
Bataille de Metz
Bataille des Ardennes

La 33e division d'infanterie (allemand : 33. Infanterie-Division) devenue 15e Panzerdivision (en allemand : 15. Panzer-Division) était une division blindé de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale qui a combattu en Afrique du Nord dans l'Afrikakorps commandé par le Generalfeldmarschall Erwin Rommel et en Europe de l'Ouest.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  •  : La 33. Infanterie-Division est formée à Darmstadt dans le Wehrkreis XII en tant qu'élément de la 1. Welle (1re vague de mobilisation). Elle prend ses quartiers à Kaiserslautern.
  • Le , la 33. Infanterie Division devient la 15e Panzerdivision : elle est formée à Darmstadt.
  • Le , la 15. Panzerdivision capitule à bataille d'Enfidaville en Tunisie et est dissoute.
  • En juin 1943, une nouvelle unité est reconstituée en Sicile à partir de divers éléments locaux, et d'éléments ayant pu s'échapper de Tunisie. Après avoir été quelque temps nommé « Division sicilienne », elle hérite du numéro de la 15. Panzerdivision qui vient de disparaître en Tunisie et devient la 15. Panzergrenadier-Division.

Emblèmes divisionnaires[modifier | modifier le code]

Le théâtre opérationnel de la 15. Panzerdivision se situait en Afrique du Nord, les véhicules étaient camouflés de couleur jaune sable. Les emblèmes seront de couleur rouge, parfois blanc ou noir afin de les visualiser.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Commandants[modifier | modifier le code]

33. Infanterie-Division[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalmajor Eugen Ritter von Schobert
- General der Artillerie Hermann Ritter von Speck
- Generalleutnant Rudolf Sintzenich
- General der Panzertruppen Friedrich Kühn

15. Panzerdivision[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
General der Panzertruppen Friedrich Kühn
Generalleutnant Heinrich von Prittwitz und Gaffron
13 mai 1941 General der Panzertruppen Hans-Karl Freiherr von Esebeck
26 mai 1941 Generalleutnant Walter Neumann-Silkow
Generalleutnant Erwin Menny
26 mai 1942 General der Panzertruppen Gustav von Värst
26 mai 1942 Generalleutnant Eduard Crasemann
Generalleutnant Heinz von Randow
General der Panzertruppen Gustav von Värst
13 mai 1943 Generalleutnant Willibald Borowietz

Théâtres d'opérations[1][modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

33. Infanterie-Division[modifier | modifier le code]

Septembre 1939
  • Stab
  • Infanterie-Regiment 104
    • I. Bataillon, 1.-4.
    • II. Bataillon, 5.-8.
    • III. Bataillon, 9.-12.
    • 13. Kp, 14. Kp
  • Infanterie-Regiment 110
    • I. Bataillon, 1.-4.
    • II. Bataillon, 5.-8.
    • III. Bataillon, 9.-12.
    • 13. Kp, 14. Kp
  • Infanterie-Regiment 115
    • I. Bataillon, 1.-4.
    • II. Bataillon, 5.-8.
    • III. Bataillon, 9.-12.
    • 13. Kp, 14. Kp
  • Artillerie-Regiment 33
    • I. Abteilung, 1.-3.
    • II. Abteilung, 4.-6.
    • III. Abteilung, 7.-9.
    • I./Art.Rgt 69 (schw. Abt), 1.-3.
    • Beobachtungs-Abteilung 33
  • Panzerabwehr-Abteilung 33
    • 1.-3. Kp
    • 4. Kp = 1. MG-Kp 66
  • Aufklärungs-Abteilung 33
    • 1.(Reiter)Schwadron
    • 2.(Radfahr)Schwadron
    • 3.(schwere)Schwadron (mot)
    • Pz.Spähtrupp
    • Pak-Zug
    • Kavalleriegeschütz-Zug
  • Pionier-Bataillon 33
    • 1.-3.
  • Inf.Div.Nachrichten-Abteilung 33
  • Inf.Div.Nachschubführer 33
  • Verwaltungsdienste 33
  • Sanitätsdienste 33
    • 1./San-Kp 33
    • 2./San-Kp 33
    • 1./Krankenkraftwagenzug 33
    • 2./Krankenkraftwagenzug 33
    • Feldlazarett 33
  • Veterinär-Kp 33

15. Panzerdivision[modifier | modifier le code]

Avril 1940
  • Stab
  • Infanterie-Regiment 104
    • I. Bataillon, 1.-4.
    • II. Bataillon, 5.-8.
    • III. Bataillon, 9.-12.
    • 13. Kp, 14. Kp
  • Infanterie-Regiment 110
    • I. Bataillon, 1.-4.
    • II. Bataillon, 5.-8.
    • III. Bataillon, 9.-12.
    • 13. Kp, 14. Kp
  • Infanterie-Regiment 115
    • I. Bataillon, 1.-4.
    • II. Bataillon, 5.-8.
    • III. Bataillon, 9.-12.
    • 13. Kp, 14. Kp
  • Artillerie-Regiment 33
    • I. Abteilung, 1.-3.
    • II. Abteilung, 4.-6.
    • III. Abteilung, 7.-9.
    • I./Art.Rgt 69 (schw. Abt), 1.-3.
  • Panzerjäger-Abteilung 33
    • 1. Kp = 1./Pz.Jäg.Abt 670 [4,7cm (Sfl)], attached
    • 2., 3. Kp
  • Aufklärungs-Abteilung 33
    • 1.(Reiter)Schwadron
    • 2.(Radfahr)Schwadron
    • 3.(schwere)Schwadron (mot)
    • Pz.Spähtrupp
    • Pak-Zug
    • Kavalleriegeschütz-Zug
  • Pionier-Bataillon 33
    • 1.-3.
  • Inf.Div.Nachrichten-Abteilung 33
  • Inf.Div.Nachschubführer 33
  • Verwaltungsdienste 33
  • Sanitätsdienste 33
    • 1./San-Kp 33
    • 2./San-Kp 33
    • 1./Krankenkraftwagenzug 33
    • 2./Krankenkraftwagenzug 33
    • Feldlazarett 33
  • Veterinär-Kp 33
Au
  • 15e Schutzen Brigade, composé des unités suivantes:
    • 104e Schutzen Rgt (transféré à la 21e Panzerdivision le 1er septembre 1941)
    • 2e MG.Abt (remplace le 104e Schutzen Rgt à partir du 1er avril 1942)
    • 115e Schutzen Rgt
  • 8e régiment de Panzer à 2 Abteilung
  • 15e Kradschutze Bton (sera transféré à la 21e Panzerdivision)
  • 33e régiment d'artillerie à 3 Abteilung
  • 33e Panzerjager Abteilung
  • 33e Pionier Abteilung
  • 33e Naschr. Abteilung (sera remplacé par le 78e Naschr. Abteilung)
  • 33e Versorgungsdienste

Pendant l'opération Battleaxe (juin 1941)[2]

  • Panzer-Regiment 8
  • Schützen-Regiment (motorisé) 104
  • Kradschützen-Bataillon 15
  • 6. Oasen-Kompanie
  • Artillerie-Regiment 33
  • Aufklärungs-Abteilung 33
  • Panzerjäger-Abteilung 33
  • Flak Batterie

Pendant l'opération Venezia (mai 1942)[3]

  • Panzer-Regiment 8
  • Schützen-Regiment 115
  • Artillerie-Regiment 33
  • Aufklärungs-Abteilung 33
  • Panzerjäger-Abteilung 33
  • Pionier-Bataillon 33
Novembre 1942
  • 115e Schutzen Rgt.
  • 8e régiment de Panzer à 2 Abteilung (absorbe le 5e régiment de Panzer en janvier 1943)
  • 33e Pz.Auklarung Abt. (renommé en 15°Pz.Aufkl. Abteilung)
  • 33e Art.Rgt. à 3 Abt.
  • 33e Flak.Abt.
  • 33e Panzerjager Abt.
  • 33e Pionier Abt.
  • 33e Naschr.Abt.
  • 33e Feldersatz Abt.
  • 33e Versorgungsdienste

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historica : 1944 Les Panzers T2
  2. Benoît Rondeau, Afrikakorps : L'armée de Rommel, Tallandier, (ISBN 979-10-210-2663-6), p. 522
  3. Benoît Rondeau, Afrikakorps : L'armée de Rommel, Tallandier, (ISBN 979-10-210-2663-6), p. 526

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Panzertruppen: Les Troupes Blindees Allemandes 1935-1945 de Francois De Lannoy et Josef Charita, Éditions Heimdal, (ISBN 978-2-84048-151-5)
  • Les divisions blindées de la Wehrmacht 1939-45 : Le guide d'identification des blindés de Jorge Rosado et Chris Bishop, Éditions de Lodi, (ISBN 978-2-84690-287-8)
  • Benoît Rondeau, Afrikakorps : L'armée de Rommel, Tallandier, (ISBN 979-10-210-2663-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]