295e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

295e division d'infanterie
295. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 295e division d'infanterie (Allemagne)

Création 6 février 1940
Dissolution 8 mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Surnom Doppelkopf-Division et Pferdekopf
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 295e division d'infanterie (en allemand : 295. Infanterie-Division ou 295. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 295e division d'infanterie est formée le dans le secteur de Magdebourg dans le Wehrkreis XI en tant qu'élément de la 8. Welle (8e vague de mobilisation).

Elle prend part aux opérations sur le Front de l'Ouest, avec la campagne de Belgique et de France et atteint le secteur d'Épernay et de Avallon.

Transférée sur le Front de l'Est en pour l'Opération Barbarossa avec l'Heeresgruppe Sud.

En , au sein de la 6. Armee, elle participe à l'assaut contre Stalingrad où elle est notamment impliquée dans l'assaut contre le Kourgane Mamaïev où elle subit de lourdes pertes, elle atteint la « raquette de tennis » début octobre puis, exsangue, s'en tient à une posture défensive. Il est à noter que cette division d'assaut a été la première unité allemande à subir des pertes effroyables, d'où une posture de défense et cela pendant tout le reste de cette terrible bataille.

En , l'unité est encerclée dans la poche de Stalingrad par l'opération Uranus.

En , elle est anéantie à Stalingrad après la capitulation des forces allemandes du Maréchal Paulus le .

Elle est reformée en en Norvège et sert de forces d'occupations jusqu'à la fin de la guerre où elle est capturée par les forces britanniques.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Herbert Geitner
- Generalleutnant Karl Gümbel (en)
- General der Artillerie Rolf Wuthmann
- Generalmajor Dr. Otto Korfes
- Generalleutnant Rudolf Dinter
- Generalleutnant Karl-Ludwig Rhein
- Generalleutnant Siegfried Macholz

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Oberstleutnant i.G. Hans-Georg Schaewen
- Oberstleutnant i.G. Horst von Zitewitz
- Oberstleutnant i.G. Helmuth Groscurth (en)
- Major i.G. Franz Engerisser
? - Oberstleutnant i.G. Gerhard Dissel
- Oberst i.G. Karl Zipper
- ? 1945 Major i.G. Ernst-Günther Steuer

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Ordres de bataille[modifier | modifier le code]

1940
  • Infanterie-Regiment 516
  • Infanterie-Regiment 517
  • Infanterie-Regiment 518
  • Artillerie-Regiment 295
  • Panzerjäger-Abteilung 295
  • Pionier-Bataillon 295
  • Infanterie-Divisions-Nachrichten-Abteilung 295
  • Infanterie-Divisions-Nachschubführer 295
1944
  • Grenadier-Regiment 516
  • Grenadier-Regiment 517
  • Artillerie-Regiment 295
  • Pionier-Bataillon 295
  • Panzerjäger-Bataillon 295
  • Infanterie-Divisions-Nachrichten-Abteilung 295
  • Kommandeur der Infanterie-Divisions-Nachschubtruppen 295

Décorations[modifier | modifier le code]

Certains membres de cette division se sont fait décorer pour faits d'armes :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]