61e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 61e division d'infanterie.

61e Division d'Infanterie
61. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 61e division d'infanterie (Allemagne)

Création 8 août 1939
Dissolution Octobre 1944
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Campagne de Pologne
Commandant 1939 : général Siegfried Hänicke

La 61e Division d'Infanterie (en allemand : 61. Infanterie-Division ou 61. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

La 61e division d'infanterie est créée le à Insterbourg dans la 1re région militaire.

Le , les 3e bataillons des trois régiments d'infanterie sont désignés pour former la 336e division d'infanterie

Historique[modifier | modifier le code]

Le 1er septembre 1939 traverse la frontière polonaise, puis marche sur Mlawa, Ciechanow, Pultusk et Wyszkow. Elle est à la pointe de l'assaut de Praga dans la banlieue de Varsovie.

Après l'occupation de la Pologne la division est envoyée entre Aix-la-Chapelle et Cologne.

En , elle participe à l'invasion de la Belgique et en particulier à la prise du fort d'Eben Emael. Elle poursuit ensuite les troupes en déroute à Namur, Menin, Messines et Ypres. Après la bataille de Dunkerque, la division traverse la Seine et passant par Carentan elle se dirige sur la Bretagne.
Elle reste comme force d'occupation en France jusqu'au mois de .

Le , elle participe à l'opération Barbarossa et après avoir marché et participé aux captures de Memel, Jelgava et Riga elle participe aux violents combats de la Bataille de Tallinn. Elle combat ensuite pour l'occupation des îles russes de la Baltique après avoir été réorganisée, elle est envoyée en renfort sur Tikhvine à l'extrême Est de la ligne de front de Léningrad, où elle est menacée d'encerclement par les troupes russes.

En , elle fait retraite, vers l'Ouest, avec le reste des forces allemandes et se positionne sur la Volkhov.

Lors de l'opération Iskra, en elle est anéantie.

En , elle absorbe les éléments de la 9. Feld-Division (L) dissoute. Après de très lourdes pertes en Courlande, la division est transportée sur Gotenhafen où elle est reformée et renommée 61. Volksgrenadier-Division en .

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Début fin Grade Commandant
General der Infanterie Siegfried Hänicke
Generalmajor Franz Scheidies
Generalleutnant Werner Hühner
Generalleutnant Günther Krappe
Generalleutnant Gottfried Weber
Generalleutnant Günther Krappe
Generalmajor Joachim Albrecht von Blücher
Generalleutnant Günther Krappe

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Oberstleutnant Josef Irkens
- Hauptmann Claus von Plate
- Major Joachim Clauss
- Oberstleutnant Hans Starke
- Oberstleutnant Karl Daub
- ? ?

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

1939
  • Infanterie-Regiment 151
  • Infanterie-Regiment 162
  • Infanterie-Regiment 176
  • Aufklärungs-Abteilung 161
  • Artillerie-Regiment 161
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 161
  • Panzerabwehr-Abteilung 161
  • Nachrichten-Abteilung 161
  • Versorgungseinheiten 161
1942
  • Grenadier-Regiment 151
  • Grenadier-Regiment 162
  • Grenadier-Regiment 176
  • Schnelle Abteilung 161
  • Artillerie-Regiment 161
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 161
  • Nachrichten-Abteilung 161
  • Versorgungseinheiten 161
1943-1945
  • Grenadier-Regiment 151
  • Grenadier-Regiment 162
  • Grenadier-Regiment 176
  • Füsilier-Bataillon 161
  • Artillerie-Regiment 161
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 161
  • Panzerjäger-Abteilung 161
  • Nachrichten-Abteilung 161
  • Feldersatz-Bataillon 161
  • Versorgungseinheiten 161

Décorations[modifier | modifier le code]

Des membres de cette division ont été récompensés à titre personnel pour leurs faits de guerre:

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]