221e division de sécurité (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 221e division.

221e division de Sécurité
221. Sicherungs-Division
Création 15 mars 1941
Dissolution Juillet 1944
Pays Drapeau du Troisième Reich Allemagne
Branche Wehrmacht
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 221e division de sécurité (en allemand : 221. Sicherungs-Division), était une unité des sicherungstruppen (troupes de sécurité en français) de la Heer au sein de la Wehrmacht.

Historique[modifier | modifier le code]

La 221. Sicherungs-Division est formée le à partir d'éléments de la 221. Infanterie-Division à Breslau dans la Wehrkreis VIII.

Elle sert derrière les lignes de front du secteur Centre du Front de l'Est jusqu'à la retraite de Moscou où elle est envoyée sur le front et, à l'exception de quelques mois au début 1944, elle y reste jusqu'à sa dissolution en , après avoir subi de très lourdes pertes près de Minsk.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Johann Pflugbeil
- Generalleutnant Hubert Lendle
- Generalmajor Karl Böttger
- ? Generalleutnant Hubert Lendle
? - ? Generalleutnant Bogislav von Schwerin

Officiers d'opérations (Ia)[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Hauptmann Karl Hübner
- Major Richard Benke
- Oberstleutnant Helmuth Kreidel
- ? Major Fürst zu Castell-Castell

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : -
  • Front de l'Est secteur Centre : -

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

  • verstärktes Infanterie-Regiment 350
  • I./Polizei-Regiment 8
  • I./Artillerie-Regiment 221
  • Wach-Bataillon 701
  • Divisions-Nachrichten-Abteilung 824
  • 1. Reiter-Hundertschaft 221
  • 2. Reiter-Hundertschaft 221
  • Landesschützen-Regimentsstab 45
  • Versorgungseinheiten 221

Décorations[modifier | modifier le code]

Des membres de cette division ont été récompensés à titre personnel pour leurs faits de guerre:

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Samuel Mitcham: Hitler's Legions: The German Army Order of Battle World War II - Leo Cooper, London
    • Cet ouvrage comporte quelques erreurs de dates

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]