225e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 225e division.

225e division d'infanterie
225. Infanterie-Division
Image illustrative de l’article 225e division d'infanterie (Allemagne)

Création 26 août 1939
Dissolution 8 mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 225e division d'infanterie (en allemand : 225. Infanterie-Division ou 225. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 225. Infanterie-Division est formée le sur le Truppenübungsplatz (terrain de manœuvre) de Munsterlager (en) dans le Wehrkreis X avec du personnel de la Landwehr en tant qu'élément de la 3. Welle (3e vague de mobilisation).

En , dans le village belge de Vinkt, des soldats de la division prennent des civils comme otages et du 27 au , un total de 86 otages sont tués. Après guerre, le Major Erwin Kühner et le Leutnant Franz Lohmann sont condamnés à 20 ans de travaux forcés pour crimes de guerre pour leur action pendant ce massacre.

En , elle absorbe les éléments de la 9. Feld-Division (L) dissoute.

La division se rend à l'Armée rouge dans la poche de Courlande en .

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Ernst Schaumburg (de)
- Generalleutnant Friedrich-Karl von Wachter
- Generalleutnant Hans von Baße
- Generalleutnant Ernst Riße

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Oberstleutnant i.G. Heinrich Gäde
- Oberstleutnant i.G. Wilhelm Kolewe
- Oberstleutnant i.G. Wilfried Ritter und Edler von Rosenthal
- Major i.G. Richard Lang
- Oberstleutnant i.G. Ernst Wolf (de)

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : -
  • Pays-Bas et France : -
  • Front de l'Est, secteur Nord : - )
  • Front de l'Est, secteur Centre :
  • Front de l'Est, secteur Nord : -
  • Poche de Courlande : -

Ordres de bataille[modifier | modifier le code]

1939
  • Infanterie-Regiment 333
  • Infanterie-Regiment 376
  • Infanterie-Regiment 377
  • Aufklärungs-Abteilung 225
  • Artillerie-Regiment 225
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 225
  • Panzerabwehr-Abteilung 225
  • Nachrichten-Abteilung 225
  • Versorgungseinheiten 225
1942
  • Grenadier-Regiment 333
  • Grenadier-Regiment 376
  • Grenadier-Regiment 377
  • Schnelle Abteilung 225
  • Artillerie-Regiment 225
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 225
  • Nachrichten-Abteilung 225
  • Versorgungseinheiten 225
1943-1945
  • Grenadier-Regiment 333
  • Grenadier-Regiment 376
  • Grenadier-Regiment 377
  • Füsiler-Bataillon 225
  • Artillerie-Regiment 225
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
    • IV. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 225
  • Panzerjäger-Abteilung
  • Nachrichten-Abteilung 225
  • Feldersatz-Bataillon 225
  • Versorgungseinheiten 225

Décorations[modifier | modifier le code]

Certains membres de cette division se sont fait décorer pour faits d'armes :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]