391e division de sécurité (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

391e division de Sécurité
391. Sicherungs-Division
Création 23 mars 1944
Dissolution Avril 1945
Pays Drapeau du Troisième Reich Allemagne
Branche Wehrmacht
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 391e division de sécurité (en allemand : 391. Sicherungs-Division), était une unité des sicherungstruppen (troupes de sécurité en français) de la Heer au sein de la Wehrmacht.

Historique[modifier | modifier le code]

La 391. Sicherungs-Division est formée le à partir d'éléments de la 391. Feldausbildungs-Division.

Elle est envoyée sur le Front de l'Est contre l'offensive d'été soviétique de 1944 et subit de lourdes pertes..

L'état-major est redésigné Divisionsstab z.b.V. 391 en et l'unité capitule à Halbe en .

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Albrecht Baron Digeon von Monteton
- ? Generalmajor Rudolf Sieckenius (en)
? - ? Generalleutnant Alex Göschen

Officiers d'opérations (Ia)[modifier | modifier le code]

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Front de l'Est secteur Centre : -
  • Est de l'Allemagne : -

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

  • Festungs-MG-Bataillon 23
  • Festungs-Infanterie-Bataillon 1435
  • Stab Steiert avec
    • Festungs-Pak-Kompanie 1/II
    • Festungs-Pak-Kompanie 4/II
    • Festungs-Pak-Kompanie 5/II
    • Festungs-Pak-Kompanie 3/V
    • estungs-Pak-Kompanie 4/V
    • Festungs-Pak-Kompanie 5/V
    • Festungs-Pak-Kompanie 6/V
    • Festungs-Pak-Kompanie 1/VI
  • Nachrichten-Abteilung 1541
  • Einsatz-Kompanie SS-Panzergrenadier-Ersatz-Bataillon
  • Reserve-Kompanie SS-Panzergrenadier-Ersatz-Bataillon
  • Pionier-Brückenspreng-Kommando
  • 1./schwere Flak-Abteilung 656
  • 3./schwere Flak-Abteilung 656
  • Pionier-Sperr-Bataillon z.b.V. 953
  • Panzer-Zerstörer-Trupp / Polizei-Regiment Hartmann
  • Arko Oberstleutnant Rogge
  • Brücken-Kommandant Fürstenberg
  • 5 Alarm-Bataillone
  • Volkssturm-Bataillon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Samuel Mitcham: Hitler's Legions: The German Army Order of Battle World War II - Leo Cooper, London
    • Cet ouvrage comporte quelques erreurs de dates

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]