356e division d'infanterie (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

356e division d'infanterie
356. Infanterie-Division
Création 1er mai 1943
Dissolution Mai 1945
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Surnom Eichenlaub-Division (division feuille de chêne)
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 356e division d'infanterie (en allemand : 356. Infanterie-Division ou 356. ID) est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 356e division d'infanterie est formée le en France dans le secteur de Toulon en tant que “Gisela”-Division.

Deux divisions ont été formées sous le nom de code "Gisela" comme une réaction directe à la victoire des Alliés en Afrique du Nord en . Les deux divisions - la 355e division d'infanterie et la 356e division d'infanterie - renforcent la sécurité de la France méridionale pour faire face à toute tentative des Alliés vers la côte méditerranéenne ainsi que pour maintenir l'ordre dans cette zone d'occupation.

En , elle est transférée en Italie dans le secteur de Gênes pour la défenses cotières. Elle participe aux combats pour lutter contre les forces américaines débarquées à Anzio.

En , elle est transférée en Hongrie pour combattre l'Armée Rouge, puis combat autour de Vienne et en Basse-Autriche.

La division capitule en à Wiener-Neustadt devant les forces américaines.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
- Generalleutnant Egon von Neindorff
- ? Generalleutnant Karl Faulenbach
? - ? Oberst Kleinhenz
? - Oberst von Saldern

Officiers d'opérations (Generalstabsoffiziere (Ia))[modifier | modifier le code]

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • France : -
  • Italie : -
  • Hongrie et Autriche : -

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

  • Grenadier-Regiment 869
  • Grenadier-Regiment 870
  • Grenadier-Regiment 871
  • Artillerie-Regiment 356
    • I. Abteilung
    • II. Abteilung
    • III. Abteilung
  • Pionier-Bataillon 356
  • Feldersatz-Bataillon 356
  • Schnelle Abteilung 356
  • Aufklärungs-Abteilung 356
  • Divisions-Nachrichten-Abteilung 356
  • Divisions-Nachschubführer 356

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]