Unterseeboot 123 (1940)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unterseeboot 123.
Unterseeboot 123
Image illustrative de l'article Unterseeboot 123 (1940)
U-123 à Lorient en février 1942

Autres noms U-123
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Commandé 15 décembre 1937
Quille posée 15 avril 1939
Lancement 2 mars 1940
Mise en service 30 mai 1940
Statut Retiré du service à Lorient le 17 juin 1944.
Caractéristiques techniques
Type U.Boot de type IX.B
Longueur 76,50 m
(Coque pressurisée: 58,75 mètres)
Maître-bau 4,70 m
(Coque pressurisée: 4,40 mètres)
Tirant d'eau 4,70 m
Tirant d'air 4,90 m
Déplacement 1 051 t (surface)
1 178 t (plongée)
1 430 t (total)
Puissance 4 400 ch (surface)
1 000 ch (plongée)
Vitesse 18,2 nœuds (surface)
7,3 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 22 torpilles de 533 mm - 6 tubes (4 tubes d'étrave, 2 tubes à l'arrière
Un canon Utof 105 mm (110 obus)
44 mines TMA ou 66 mines TMB
Rayon d'action 12 000 nautiques à 10 nœuds (surface)
64 nautiques à 4 nœuds (plongée)
Autres caractéristiques
Équipage 50
Chantier naval AG Weser à Bremerhaven
N° de coque: 955
Port d'attache Base sous-marine de Lorient (France)
Indicatif M-08 800

L'Unterseeboot 123 (ou U-123) est un sous-marin allemand de type IX.B de la Kriegsmarine de la Seconde Guerre mondiale.

Ce sous-marin a obtenu le 5e meilleur palmarès de tous les U-boots avec un total de 223 816 tonneaux de navires coulés ( 44 navires).

Historique[modifier | modifier le code]

Il quitte Kiel en Allemagne pour sa première patrouille sous les ordres du Kapitänleutnant Karl-Heinz Moehle le 21 septembre 1940. À la demande de la Luftwaffe, il part vers la zone de Rockall faire des relevés météo. Après 33 jours et 6 navires coulés pour un total de 25 878 tonneaux, il rejoint la base sous-marine de Lorient le 29 octobre 1940. Au cours de cette mission, Karl-Heinz Moehle reçoit sa Croix de fer 1re classe le 24 octobre 1940.

Membres d'équipage de l'U-123 en exercice en janvier/février 1942

Sa deuxième patrouille se déroule du 14 novembre au 28 novembre 1940, soit 15 jours. Il navigue au nord-ouest de l'Irlande et coule 5 navires pour un total de 25 676 tonneaux. Lors de sa dernière attaque, le 23 novembre 1940, en faisant surface, l'U-123 entre en collision avec un objet non identifié endommageant sérieusement le kiosque et les périscopes, l'obligeant à retourner précipitamment sur Lorient. Les réparations vont durer cinquante jours ce qui permet à l'équipage de partir en permission en Allemagne.

Il quitte Lorient le 14 janvier 1941 pour sa troisième patrouille au nord-ouest de l'Irlande dans la zone de Rockall. Il coule 4 navires pour un total de 25 676 tonneaux. Après 46 jours en mer, il rejoint son port d'attache de Lorient qu'il atteint le 28 février 1941. Au cours de cette mission, le 26 février 1941 Karl-Heinz Moehle reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer.

Sa quatrième patrouille se déroule du 10 avril au 11 mai 1941, soit 32 jours en mer. Il ne coule qu'un seul navire de 6 991 tonneaux en plein milieu de l'Atlantique Nord.

Le 19 mai 1941, Le Kapitänleutnant Karl-Heinz Moehle est relevé de son commandement de l'U-123 et le cède au Kapitänleutnant Reinhard Hardegen. 'Karl-Heinz Moehleentre à l'état-major de la 5. Unterseebootsflottille (flottille d'entraînement) à Kiel.

Partant pour sa cinquième patrouille le 8 juin 1941, son périscope d'attaque tombe en panne et l'oblige à retourner sur Lorient le 12 juin 1941, soit 5 jours en mer.
Il reprend la mer par sa cinquième patrouille, du 15 juin au 23 août 1941, soit 70 jours en mer, l'amenant jusqu'au large de la Guinée.
Le 27 juin 1941, après avoir torpillé 2 navires du convoi SL-78, l'U-123 est pris à partie par l'escorte du convoi pendant 11 heures mais il s'en échappe en allant très profond - jusqu'à 654 pieds (200 m), au-dessous de la portée des grenades sous-marines britanniques.
Le 12 août 1941, l'U-Boot est attaqué par des escortes de convoi à l'ouest du Portugal. Il est obligé de plonger et on lui inflige des dégâts modérés malgré les 126 grenades sous-marines lancées contre lui, y compris 30 à "proximité" comme rapporté plus tard par les sous-mariniers allemands.
L'Unterseeboot 123 rentre en France, en augmentant ses résultats de 5 navires coulés pour un total de 21 507 tonneaux. Le jour de son retour de patrouille, le Kapitänleutnant Reinhard Hardegen reçoit la Croix de fer 1re classe.

Sa sixième patrouille, du 14 octobre au 22 novembre 1941, soit 40 jours en mer, lui permet d'attaquer et d'endommager un navire de guerre anglais de 13 984 tonneaux. Il navigue au large du Groenland et de Terre-neuve.
Le 21 octobre 1941, après avoir endommagé le navire marchand armé britannique HMS Aurania, l'U-123 récupère un marin de ce navire à bord en tant que prisonnier. Dans la soirée, l'U-Boot subit de légers dommages à cause de deux bombes larguées par un hydravion Short S.25 Sunderland britannique.

Sa septième patrouille, du 23 décembre 1941 au 9 février 1942, soit 49 jours en mer, augmente ses résultats de 8 navires coulés pour un total de 49 421 tonneaux et 1 endommagé de 8 206 tonneaux en naviguant le long des côtes américaines faisant partie du dispositif du début de l'Opération Paukenschlag, aussi appelé Second Happy Time ou Opération Drumbeat en janvier 1942.

Le 16 janvier 1942, à 0 heure et 1 minute, l'U-Boot est surpris et attaqué par un avion au large de New York. Quatre bombes sont larguées qui le manque et l'U-123 s'en échappe indemne.
Le 19 janvier 1942, le navire Kosmos II tente d'éperonner l'U-123 en surface au large de l'Oregon Inlet. Le sous-marin est en eau peu profonde, sans torpilles du coté gauche et avec l'un des moteurs diesel hors d'usage. L'équipage allemand réussit à obtenir la marche du moteur au moment où le navire ennemi se trouvait à seulement 75 mètres de lui. Il réussit lentement à pleine vitesse à être hors de portée du navire.
Au cours de cette mission, le Kapitänleutnant Reinhard Hardegen reçoit le 23 janvier 1942 la Croix de chevalier de la Croix de fer.

Sa huitième patrouille, du 2 mars au 2 mai 1942, soit 69 jours en mer, augmente encore ses résultats de 3 navires coulés pour un total de 64 227 tonneaux, le plus fort tonnage coulé pendant une patrouille de l'U-123.
Le 27 mars 1942, après avoir été torpillé par l'U-123 au large de la côte-Est américaine, le Q-ship américain USS Atik (AK 101) prend les allemands par surprise par une contre-attaque. Un membre d'équipage de l'U-123 est mortellement blessé mais le Q-ship est coulé avec tout son équipage.
Le 2 avril 1942, lors de l'attaque sur le navire Liebre, l'U-123 est contraint de plonger par un navire de patrouille et est attaqué avec une grenade sous-marine dans des eaux peu profondes. L'U-123 s'en échappe en bon état, car aucune autre attaque n'intervient.
Le 11 avril 1942, après avoir couler le navire Gulfamerica, l'U-123 se trouve dans les eaux peu profondes quand un avion le détecte et faut diriger un destroyer sur sa position. A 9 heures 17, six grenades sous-marines sont larguées sur l'U-123 qui se déplace sur le fond à une profondeur de 20 m et se retrouve endommagé. L'U-123 "fait le mort", et malgré les bulles d'air s'échappant des soupapes endommagées, plus aucune grenade sous-marine n'est lancée par le destroyer qui quitte la zone après une heure. La plupart des dégâts ont pu être réparés par l'équipage et l'U-123 continue sa patrouille.
Au cours de cette mission, le Kapitänleutnant Reinhard Hardegen reçoit le 23 avril 1942 les feuilles de chêne de sa Croix de chevalier. Le 7 mai 1942, il est décoré de l'Insigne de combat des U-Boote avec diamants.

Grâce à ses succès, l'U-Boot U-123 quitte Lorient le 16 mai 1942 pour rejoindre Bergen en Norvège qu'il atteint le 24 mai 1942 pour une série de visite de promotions. Le lendemain, il part pour Kristiansand, puis 2 jours plus tard, le 26 mai pour Aarhus au Danemark. Le 28 mai 1942, il part pour Kiel qu'il atteint le lendemain. Le 5 juin 1942, il quitte Kiel pour rejoindre Stettin 2 jours plus tard.

Le 31 juillet 1942, le Kapitänleutnant Reinhard Hardegen cède le commandement de l'U-123 au Oberleutnant zur See Horst von Schroeter.

Pour sa neuvième patrouille, il quitte Kiel le 5 décembre 1942 pour rejointe son port d'attache de Lorient qu'il atteint le 6 février 1943, après 64 jours en mer et un résultat d'un navire endommagé de 7 068 tonneaux.

La dixième patrouille, du 13 mars au 8 juin 1943, soit 88 jours en mer, le fait naviguer le long des côtes africaines jusqu'en Côte d'Ivoire. Il coule 4 navires pour un total de 28 855 tonneaux

Le 1er août 1943, l'U-123 fait une sortie en mer pour 5 jours.

Sa onzième patrouille, du 16 août au 7 novembre 1943, soit 84 jours en mer, lui fait rejoindre les côtes guyanaises et brésiliennes sans succès.
Aux alentours du 25 août 1943, des grenades sous-marines lui sont lancées par des navires d'escorte au large du cap Finisterre, sans dommages.
Le 7 novembre 1943 à 9 heures 44, dans le Golfe de Gascogne, proche de son port d'attache, l'U-123 subit la première attaque enregistrée par un "tsé-tsé", un avion de Havilland DH.98 Mosquito de la Royal Air Force du No. 618 Squadron équipé d'un canon de 57 mm qui touche au but sur la tourelle et laisse l'U-Boot avec un mort et deux blessés, incapable de plonger en raison d'un trou mesurant 18 x 6,5 cm.

Le 12 décembre 1943, l'Oberleutnant zur See Horst von Schroeter est décoré de la Croix allemande en Or.

Il repart le 29 décembre 1943 pour 2 jours en mer.

Sa douzième et dernière patrouille, du 9 janvier au 24 avril 1944, soit 107 jours en mer, est la plus longue de sa carrière, mais ne lui apporte aucun succès.

Il est mis hors service à Lorient le 17 juin 1944, puis sabordé le 19 août 1944. A la reddition de l'Allemagne nazie, il est capturé en mai 1945 par les forces américaines dans l'une des alvéoles de Keroman I de la base de Lorient. Il devient prise de guerre pour la Marine Française et prend le nom de "Blaison" (Q165) le 23 juin 1947, devenant ainsi sous-marin français. Il est désarmé le 18 août 1959.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Karl-Heinz Moehle 21 septembre 1940 Kiel 23 octobre 1940 Lorient 33 jours 25 878
2 Kptlt. Karl-Heinz Moehle 14 novembre 1940 Lorient 28 novembre 1940 Lorient 15 jours 25 676
3 Kptlt. Karl-Heinz Moehle 10 avril 1941 Lorient 28 février 1941 Lorient 46 jours 22 186
4 Kptlt. Karl-Heinz Moehle 8 novembre 1941 Lorient 11 mai 1941 Lorient 32 jours 6 991
Kptlt. Reinhard Hardegen 8 juin 1941 Lorient 12 juin 1941 Lorient 5 jours
5 Kptlt. Reinhard Hardegen 15 juin 1941 Lorient 23 août 1941 Lorient 70 jours 21 507
6 Kptlt. Reinhard Hardegen 14 octobre 1941 Lorient 22 novembre 1941 Lorient 40 jours 13 984
7 Kptlt. Reinhard Hardegen 23 décembre 1941 Lorient 9 février 1942 Lorient 49 jours 57 627
8 Kptlt. Reinhard Hardegen 2 mars 1942 Lorient 2 mai 1942 Lorient 62 jours 64 227
Kptlt. Reinhard Hardegen 16 mai 1942 Lorient 24 mai 1942 Bergen 9 jours
Kptlt. Reinhard Hardegen 25 mai 1942 Bergen 26 mai 1942 Kristiansand 2 jours
Kptlt. Reinhard Hardegen 26 mai 1942 Kristiansand 27 mai 1942 Aarhus 2 jours
Kptlt. Reinhard Hardegen 28 mai 1942 Aarhus 29 mai 1942 Kiel 2 jours
Kptlt. Reinhard Hardegen 3 juin 1942 Kiel 5 juin 1942 Stettin 3 jours
9 Oblt. Horst von Schroeter 5 décembre 1942 Kiel 6 février 1943 Lorient 64 jours 10 453
10 Oblt. Horst von Schroeter 13 mars 1943 Lorient 8 juin 1943 Lorient 88 jours 28 855
Oblt. Horst von Schroeter 1er août 1943 Lorient 5 août 1943 Lorient 5 jours
11 Oblt. Horst von Schroeter 16 août 1943 Lorient 7 novembre 1943 Lorient 84 jours
Oblt. Horst von Schroeter 29 décembre 1943 Lorient 30 décembre 1943 Lorient 2 jours
12 Kptlt. Oblt. Horst von Schroeter 9 janvier 1944 Lorient 24 juin 1944 Lorient 107 jours
Total 690 jours 277 384 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-123 a opéré avec les Wolfpacks (meutes de loup) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Schlagetot (20 octobre 1941 - 23 octobre 1941)
  2. Raubritter (1er novembre 1941 - 11 novembre 1941)
  3. Störtebecker (16 novembre 1941 - 18 novembre 1941)
  4. Spitz (22 décembre 1942 - 31 décembre 1942)
  5. Jaguar (13 janvier 1943 - 24 janvier 1943)
  6. Seeräuber (25 mars 1943 - 30 mars 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 123 a coulé 42 navires marchands pour un total de 219 924 tonneaux, 1 navire de guerre auxiliaire de 3 209 tonneaux, 1 navire de guerre de 683 tonneuax et endommagé 5 autres navires marchands pour un total de 39 584 tonneaux, ainsi qu'un navire de guerre auxiliaire de 13 984 tonneaux au cours des 12 patrouilles qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage
(GRT)
Fait[1]
6 octobre 1940 Benlawers Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 943 Coulé
10 octobre 1940 Graigwen Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 3 697 Coulé
19 octobre 1940 Boekelo Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 118 Coulé
19 octobre 1940 Clintonia Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 3 106 Coulé
19 octobre 1940 Sedgepool Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 556 Coulé
19 octobre 1940 Shekatika Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 458 Coulé
22 novembre 1940 Cree Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 4 791 Coulé
23 novembre 1940 Anten Drapeau de la Suède Suède 5 135 Coulé
23 novembre 1940 King Idwal Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 115 Coulé
23 novembre 1940 Oakcrest Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 407 Coulé
23 novembre 1940 Tymeric Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 228 Coulé
24 janvier 1941 Vespasian Drapeau de la Norvège Norvège 1 570 Coulé
4 février 1941 Empire Engineer Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 358 Coulé
15 février 1941 Alnmoor Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 6 573 Coulé
24 février 1941 Grootekerk Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 8 685 Coulé
17 avril 1941 Venezuela Drapeau de la Suède Suède 6 991 Coulé
20 juin 1941 Ganda Drapeau du Portugal Portugal 4 333 Coulé
27 juin 1941 Oberon Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 996 Coulé
27 juin 1941 P.L.M. 22 Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 646 Coulé
29 juin 1941 Rio Azul Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 4 088 Coulé
4 juillet 1941 Auditor Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 444 Coulé
21 octobre 1941 HMS Auriana Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 13 984 Endommagé
12 janvier 1942 Cyclops Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 9 076 Coulé
14 janvier 1942 Norness Drapeau du Panama Panama 9 577 Coulé
15 janvier 1942 Coimbra Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 6 768 Coulé
19 janvier 1942 Ciltyvaria Drapeau de la Lettonie Lettonie 3 799 Coulé
19 janvier 1942 City of Atlanta Drapeau des États-Unis USA 5 269 Coulé
19 janvier 1942 Malay Drapeau des États-Unis USA 8 206 Endommagé
19 janvier 1942 Norvana Drapeau des États-Unis USA 2 677 Coulé
25 janvier 1942 Culebra Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 3 044 Coulé
27 janvier 1942 Pan Norway Drapeau de la Norvège Norvège 9 321 Coulé
22 mars 1942 Muskogee Drapeau des États-Unis USA 7 034 Coulé
24 mars 1942 Empire Steel Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 8 138 Coulé
27 mars 1942 USS Atik Drapeau des États-Unis USA 3 209 Coulé
2 avril 1942 Liebre Drapeau des États-Unis USA 7 057 Endommagé
8 avril 1942 Esso Baton Rouge Drapeau des États-Unis USA 7 989 Endommagé
8 avril 1942 Oklahoma Drapeau des États-Unis USA 9 264 Endommagé
9 avril 1942 Esparta Drapeau des États-Unis USA 3 365 Coulé
11 avril 1942 Gulfamerica Drapeau des États-Unis USA 8 081 Coulé
13 avril 1942 Korsholm Drapeau de la Suède Suède 2 647 Coulé
13 avril 1942 Leslie Drapeau des États-Unis USA 2 609 Coulé
13 avril 1942 Alcoa Guide Drapeau des États-Unis USA 4 834 Coulé
29 décembre 1942 Empire Shackleton Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 7 068 Endommagé
8 avril 1943 Castillo Montealegre Drapeau de l'Espagne Espagne 3 972 Coulé
18 avril 1943 Empire Bruce Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 7 459 Coulé
18 avril 1943 HMS P-615 Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 683 Coulé
29 avril 1943 Nanking Drapeau de la Suède Suède 5 931 Coulé
5 mai 1943 Holmbury Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 4 566 Coulé
9 mai 1943 Kanbe Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 6 244 Coulé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://uboat.net/boats/successes/u123/html

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]