Unterseeboot 868

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U-868
Histoire
A servi dans Pavillon de la Kriegsmarine Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Commandé 25 août 1941
Quille posée 11 mars 1943
Lancement 18 août 1943
Mise en service 23 décembre 1943
Statut Coulé lors de l'Opération Deadlight
Caractéristiques techniques
Type U.Boot de type IX.C/40
Longueur 76,76 mètres
Maître-bau 6,76 mètres
Tirant d'eau 4,67 mètres
Déplacement 1 120 t (surface), 1 232 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel, 2 électriques
Puissance 2x2200 ch (Diesel)
2x500 ch (électrique)
Vitesse 7,3 nœuds (plongée)
18,3 nœuds (surface)
Caractéristiques militaires
Armement Torpilles: 4 à l'avant, 2 à l'arrière
Canons: 1x105 mm et 2x37 mm
Rayon d'action 13.450 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
63 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)
Autres caractéristiques
Équipage 55 hommes
Chantier naval AG Weser à Brême
Port d'attache Lorient en France
Flensbourg en Allemagne

L'Unterseeboot 868 (ou U-868) était un sous-marin allemand qui fut utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après sa formation à Stettin en Pologne au sein de la 4. Unterseebootsflottille jusqu'au 31 juillet 1944, l'U-868 est affecté dans une formation de combat à la base sous-marine de Lorient en France dans la 2. Unterseebootsflottille. Face à l'avancée des forces alliées en France, et pour éviter la captivité, il rejoint la 33. Unterseebootsflottille à Flensbourg en Allemagne à partir du 1er octobre 1944.

L'U-868 est mis hors service à la reddition de l'Allemagne nazie à Bergen en Norvège, puis est transféré à Loch Ryan le 30 mai 1945 en préparation de l'Opération Deadlight. Il est le 30 novembre 1945 dans l'Atlantique Nord à la position géographique 55° 48′ N 8° 33′ O / 55.8, -8.55.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-868 a coulé un navire de guerre canadin: le HMCS Guysborough (J 52) de 672 tonneaux le 17 mars 1945 au cours de la 2e et dernière patrouille qu'il effectua.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]