Unterseeboot 125 (1941)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unterseeboot 125.
Unterseeboot 125
Autres noms U-125
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Commandé 7 août 1939
Quille posée 10 mai 1940
Lancement 10 décembre 1940
Mise en service 3 mars 1941
Statut Coulé au large de Terre-Neuve
Caractéristiques techniques
Type U.Boot de type IX.C
Longueur 76,76 m
(Coque pressurisée: 58,75 mètres)
Maître-bau 6,76 m
(Coque pressurisée: 4,40 mètres)
Tirant d'eau 4,70 m
Tirant d'air 4,70 m
Déplacement 1 120 t (surface), 1 232 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel, 2 électriques
Puissance 2x 2200 ch (Diesel)
2x500 ch (électrique)
Vitesse 7,3 nœuds (plongée)
18,3 nœuds (surface)
Caractéristiques militaires
Armement Torpilles de 533 mm - Tubes: 4 à l'avant, 2 à l'arrière
Rayon d'action 13 450 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
63 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)
Autres caractéristiques
Équipage 54 hommes
Chantier naval AG Weser, Brême
N° de coque: 988
Port d'attache Lorient (France)
Indicatif M-32 765
Coordonnées 52° 30′ N 45° 20′ O / 52.5, -45.3333333352° 30′ Nord 45° 20′ Ouest / 52.5, -45.33333333  

Le Unterseeboot 125 (ou U-125) est un U-Boot (sous-marin) allemand de type IX.C de la Kriegsmarine de la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le 3 mars 1941, l'U-125 réalise sa première patrouille, quittant le port de Kiel le 15 juillet 1941 sous les ordres du Kapitänleutnant Günter Kuhnke et rejoint la base sous-marine de Lorient le 28 juillet 1941, après 14 jours de mer.

L'Unterseeboot 125 a effectué 7 patrouilles dans lesquelles il a coulé 17 navires marchands pour un total de 82 873 tonneaux sur un total de 439 jours en mer.

Il quitte Lorient pour sa septième patrouille le 13 avril 1943 sous les ordres du Kapitänleutnant Ulrich Folkers. Après 24 jours en mer et un succès d'un navire marchand de 4 737 tonneaux coulé, l'U-125 est coulé à son tour le 6 mai 1943, à l'est de Terre-Neuve lors de l'attaque du convoi allié ONS-5 par l'épéronnage du destroyer britannique HMS Oribi et les coups de feu de la corvette britannique HMS Snowflake. Il a coulé à la position géographique de 52° 30′ N 45° 20′ O / 52.5, -45.33 faisant 54 morts, soit tout l'équipage.

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le naufrage de l'U-125 est une question controversée, car l'équipage avait abandonné l'U-boot à la vue des bâtiments de surface britanniques qui ne les ont pas secourus, violant ainsi le code de conduite en mer.

L'U-125 faisait partie d'une meute de loups gris (Rudeltaktik en allemand) sous le nom de code Fink qui a attaqué le convoi ONS-5 entre 26 avril et 6 mai 1943. À cette période, les briseurs de code britanniques n'étaient pas en mesure de lire les signaux des U-Boote allemands, ce qui n'était pas le cas pour les allemands. L'ONS-5 a été intercepté par une force importante de U-boote au cours d'une tempête dans l'Atlantique.

L'ONS-5 était un convoi de 43 navires, 9 miles de long par 2 de large, avec un destroyer, une frégate, trois corvettes et deux remorqueurs de sauvetage pour la défendre. Il a été attaqué par environ 30 U-Boote, et a perdu 13 navires au total, tandis que 7 sous-marins ont été coulés par l'escorte et le soutien des aéronefs. La bataille a été particulièrement sanglante et marqua un tournant dans la bataille de l'Atlantique (1939-1945), tout en montrant qu'une attaque déterminée d'U-boote en masse contre un convoi pouvait percer les défenses, mais qu'il serait trop coûteux de faire d'une tactique d'attaque massive d'U-boote une stratégie gagnante pour l'Allemagne. L'Amiral Karl Dönitz perdit son fils dans cette bataille.

Dans de nombreux cas, les attaques se sont produites lorsque l'escorte n'était pas en mesure de poursuivre un contact, et dans la tempête, le commandant du convoi a éprouvé de grandes difficultés du maintien de l'ensemble des navires. Les attaques venaient très rapidement et l'escorte était submergée.

L'U-125 avait été précédemment heurté par le destroyer HMS Oribi et était endommagé, incapable de plonger. Il a été aperçu ensuite par les corvettes HMS Snowflake et HMS Sunflower, et comme le HMS Snowflake manœuvrait pour attaquer, l'équipage de l'U-125, réalisant que leur position était indéfendable, décide de saborder le navire et de l'abandonner. Le capitaine du HMS Snowflake envoya un message au commandant de l'escorte, le lieutenant commandant Robert Sherwood, en se proposant de les secourir, et reçut comme réponse "Non approuvé pour repêcher les survivants". Le HMS Snowflake et le HMS Sunflower ont alors repris leur position autour du convoi, tandis que les membres de l'équipage de l'U-125 vont mourir noyés dans les eaux froides de l'Océan Atlantique au cours des heures suivantes.

Cette décision de Sherwood est certainement défendable. Le danger d'une attaque de sous-marins est généralement considéré comme un bon prétexte pour ne pas s'arrêter et retrouver des survivants, et le HMS Snowflake avait au radar et au sonar un contact avec trois autres U-Boote à ce moment, qui ne savaient pas que l'U-125 avait été sabordé. Une corvette en position stationnaire aurait certainement été torpillée, condamnant ainsi à mort l'équipage ainsi que l'équipage du U-Boot qu'il tentait de sauver. Les corvettes étaient de toute façon indispensable autour du convoi, vingt minutes passés au large hors de leur position défensive aurait pu entraîner la mort de quatre équipages de navire marchand, et de l'éventuelle désintégration du convoi.

Toutefois, l'ordre envoyé condamnant l'équipage du U-Boot a attiré des critiques de la part de nombreuses sources, qui estiment que cette décision laisse une marque noire sur la carrière du lieutenant-commandant Robert Sherwood. Certains considèrent que cette décision est un échec pour Sherwood, mais pour d'autres, s'il a bien condamné un équipage à la noyade, il aurait peut-être perdu son convoi s'il s'était arrêté.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Günter Kuhnke 15 juillet 1941 Kiel 28 juillet 1941 Lorient 14 jours
2 Kptlt. Günter Kuhnke 12 août 1941 Lorient 5 novembre 1941 Lorient 86 jours
3 Kptlt. Ulrich Folkers 18 décembre 1941 Lorient 23 février 1942 Lorient 68 jours 5 666
4 Kptlt. Ulrich Folkers 4 avril 1942 Lorient 13 juin 1942 Lorient 71 jours 47 055
5 Kptlt. Ulrich Folkers 27 juillet 1942 Lorient 6 novembre 1942 Lorient 103 jours 25 415
6 Kptlt. Ulrich Folkers 9 décembre 1942 Lorient 19 février 1943 Lorient 73 jours
7 Kptlt. Ulrich Folkers 13 avril 1943 Lorient 6 mai 1943 Coulé 24 jours 4 737
Total 439 jours 82 873 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-125 a opéré avec les Wolfpacks (meutes de loup) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Delphin (5 janvier 1943 - 13 février 1943)
  2. Specht (19 avril 1943 - 4 mai 1943)
  3. Fink (4 mai 1943 - 6 mai 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 125 a coulé 17 navires marchands pour un total de 82 873 tonneaux au cours des 7 patrouilles (439 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage
(GRT)
Fait[1]
26 janvier 1942 West Ivis Drapeau des États-Unis USA 5 666 Coulé
23 avril 1942 Lammot Du Pont Drapeau des États-Unis USA 5 ,102 Coulé
3 mai 1942 San Rafael Drapeau de la Dominique Dominique 1 973 Coulé
4 mai 1942 Tuscaloosa City Drapeau des États-Unis USA 5 687 Coulé
6 mai 1942 SS Empire Buffalo Drapeau du Royaume-Uni UK 6 404 Coulé
Green Island Drapeau des États-Unis USA 1 946 Coulé
9 mai 1942 Calgarolite Drapeau du Canada Canada 11 941 Coulé
14 mai 1942 Comayagua Drapeau du Honduras Honduras 2 493 Coulé
18 mai 1942 Mercury Sun Drapeau des États-Unis USA 8 893 Coulé
William J. Salman Drapeau des États-Unis USA 2 616 Coulé
1er septembre 1942 Ilorin Drapeau du Royaume-Uni UK 815 Coulé
23 septembre 1942 Bruyère Drapeau du Royaume-Uni UK 5 335 Coulé
29 septembre 1942 Baron Ogilvy Drapeau du Royaume-Uni UK 3 391 Coulé
30 septembre 1942 Empire Avocet Drapeau du Royaume-Uni UK 6 015 Coulé
Kumsang Drapeau du Royaume-Uni UK 5 447 Coulé
8 octobre 1942 Glendene Drapeau du Royaume-Uni UK 4 412 Coulé
4 mai 1943 Lorient Drapeau du Royaume-Uni UK 4 737 Coulé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://uboat.net/boats/successes/u125/html

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]