Déplacement (navire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Déplacement.
Échelle de tirant d'eau avant sur la coque d'un navire

Le déplacement est une mesure du poids d'un navire dans différentes situations de chargement. Le déplacement varie avec le tirant d'eau. Il est exprimé en tonnes et ne doit pas être confondu avec le tonnage (et donc de la jauge brute par exemple) exprimé originellement en tonneaux qui est une mesure de volume.

Définition[modifier | modifier le code]

On peut associer ce terme à la définition de la poussée d'Archimède : « Tout corps plongé dans un fluide, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et égale au poids du volume de fluide déplacé ; cette force est appelée "poussée d'Archimède". »

Le navire flottant en équilibre, son poids est opposé à la poussée d'Archimède (même verticale, même valeur, sens inverse) et cette dernière est égale au poids du volume de fluide déplacé, d'où le terme déplacement[1].

Echelle de port en lourd d'un cargo de 6000 tonnes. Colonne des déplacements en relation avec les tirants d'eau

Distinctions[modifier | modifier le code]

On distingue différents déplacements particuliers:

  • Le déplacement lège correspond au navire sortant du chantier (dit navire lège) ;
  • Le déplacement lège armé correspond au navire muni de ses équipements indispensables mais amovibles ;
  • Le déplacement en charge, ou « déplacement à pleine charge » correspond au navire lège armé augmenté de son port en lourd (personnel, cargaison, consommables...).

Sur le tableau ci-contre on peut observer le lien entre le tirant d'eau et le déplacement. Deux colonnes donnent le déplacement en fonction du tirant d'eau :

L'exposant de charge ((en) Boot topping) est la surface de la coque comprise entre le tirant d'eau navire lège et le tirant d'eau navire à pleine charge. Cette surface est alternativement à l'air et sous l'eau en fonction de l'état du chargement, elle est généralement peinte (peinture antifouling) d'une autre couleur que les œuvres mortes.

En supplément, des considérations de sécurité peuvent amener à considérer différents cas de chargements, par exemple une surcharge due à une formation de glace sur les superstructures en milieu polaire, ou un cas de « mi-charge » lorsque certains consommables ont été épuisés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Déplacement : « Poids du volume d'eau déplacé par un navire qui flotte » (GRUSS 1943).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Dominique Paulet et Dominique Presles, Architecture navale, connaissance et pratique [détail des éditions]

Articles connexes[modifier | modifier le code]