Roman (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec langues romanes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roman.
Article principal : proto-gallo-roman.

Aujourd'hui désuet, le terme roman pouvait désigner les langues primitives parlées par les populations conquises du royaume des Francs, soit les territoires à l'Ouest de l'Austrasie, notamment la Neustrie, l'Aquitaine et la Burgondie. Cet usage ancien pré-scientifique se fondait sur le canon 17 du concile de Tours (813) convoqué par Charlemagne qui stipulait que, dans les territoires correspondant à la France et l'Allemagne actuelles, les homélies ne seraient plus prononcées en latin mais en « rusticam Romanam linguam aut Theodiscam, quo facilius cuncti possint intellegere quae dicuntur », c’est-à-dire dans la « langue romane rustique », forme de proto-gallo-roman ou dans la « langue tudesque » (germanique), « afin que tous puissent plus facilement comprendre ce qui est dit ».

Le terme roman, dérivé de l'adjectif latin romanus, s'applique aujourd'hui strictement à toutes les langues issues de celles que parlaient les Romains, d'où le concept des langues romanes[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Klinkenberg, Des langues romanes: introduction aux études de linguistique romane, Bruxelles : De Boek Ducolot, 1999, p. 136.[1]