Alpha Phoenicis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 00h 26m 17.1s, −42° 18′ 21.5″

Alpha Phoenicis
(α Phe / α Phoenicis)

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 00h 26m 17,1s
Déclinaison −42° 18′ 21,5″
Constellation Phénix
Magnitude apparente 2,40
Caractéristiques
Type spectral K0 III
Indice U-B 0,88
Indice B-V 1,08
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Variabilité ?
Astrométrie
Vitesse radiale 74,6 km/s
Mouvement propre μα = 232,75 mas/a
μδ = -353,62 mas/a
Parallaxe 42,14 ± 0,78 mas
Distance 77 ± 1 al
(23,7 ± 0,4 pc)
Magnitude absolue 0,52
Caractéristiques physiques
Masse 2,5 M
Rayon 1,11 R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité 62 L
Température 4 850 K
Métallicité ?
Rotation  km/s
Âge a

Autres désignations

Ankaa, Nair al Zaurak, Cymbae, Lucida Cymbae, α Phe (Bayer), HR 99, HD 2261, SAO 215093, CD-42 116, FK5 12, LTT 231, HIP 2081, GCTP 71.00

Alpha Phoenicis (α Phe / α Phoenicis) est l'étoile la plus brillante de la constellation du Phénix. Elle est aussi appelée par son nom traditionnel Ankaa (العنقاء le phénix en arabe). Les astronomes arabes du Moyen Âge formèrent la constellation de la Boutre où le Phénix est la plus brillante du bateau (le nom populaire Arabe est نيّر الزورق Nair al Zaurak). Les noms traditionnels de Cymbae, Lucida Cymbae et Tête du Phénix sont également utilisés[1].

Ankaa est similaire à de nombreuses étoiles visibles dans le ciel nocturne. Étant une étoile géante de couleur orange, elle a une taille relativement grande. Actuellement, on pense qu'elle entre dans la phase de la combustion d'hélium, dans l'évolution stellaire. Elle finira probablement sa vie tranquillement en naine blanche, après avoir éjecté ses couches de gaz extérieures pour former une nébuleuse planétaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Source : (en) N. D. Kostjuk, HD-DM-GC-HR-HIP-Bayer-Flamsteed Cross Index, disponible au centre de données astronomiques de Strasbourg, Voir en ligne.