Padres de San Diego

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

San Diego Padres

Saison 2014 des Padres de San Diego

Description de l'image  San Diego Padres logo.svg.
Informations sur l'équipe
Fondation 1969
Ligue Nationale
Division Ouest
Surnoms The Pads, The Friars, The Fathers, The Dads
Couleurs Marine, sable et blanc
Propriétaire Ron Fowler, Peter O'Malley
Manager Bud Black
Stade PETCO Park (depuis 2004)
Description de l'image  Petco Park, San Diego.jpg.

Les Padres de San Diego (San Diego Padres en anglais) sont une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball située à San Diego, Californie. Ils évoluent dans la division Ouest de la Ligue nationale et n'ont jamais remporté les World Series malgré deux participations à la grande finale en 1984 et 1998.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Logo de 1969 à 1984

En 1969, San Diego a joint les rangs de la Ligue majeure de baseball, avec trois autres franchises d'expansion (Les Royals de Kansas City, les Pilots de Seattle et les Expos de Montréal). Le nom Padres est une référence à l'équipe du même nom évoluant en Pacific Coast League, qui s'est établie à San Diego en 1936 : les San Diego Padres. Guidée par Ted Williams, alors âgé de dix-huit ans seulement, cette franchise a d'ailleurs gagné le titre de la ligue en 1937. C. Arnholt Smith, premier propriétaire de la franchise MLB des Padres était également propriétaire des Padres en PCL.

Les débuts des Padres sont difficiles : lors des six premières saisons, ils terminent au dernier rang de la division Ouest, concédant quatre fois plus de 100 défaites. Le joueur de première base Nate Colbert se signale toutefois durant cette période délicate en connaissant notamment trois sélections au match des étoiles (1971, 1972 et 1973).

L'ère Kroc (1974-1983)[modifier | modifier le code]

En 1974, alors que la franchise est sur le point d'être relocalisée à Washington, DC, Ray Kroc, le fondateur de la chaîne de restauration McDonald's, achète le club et décide de le maintenir à San Diego. À sa mort, le 14 janvier 1984, sa femme Joan assure le contrôle financier de l'équipe jusqu'en 1990.

Durant le mandat de Kroc, les Padres poursuivent leur difficile apprentissage signant de 1975 à 1983 une seule saison positive, 84-78 en 1978.

Le premier fanion (1984)[modifier | modifier le code]

Décédé en début d'année, Kroc n'assiste pas au triomphe des Padres en 1984. En hommage à Kroc, les joueurs arborent un patch sur la manche de leur maillot indiquant « RAK » pour Ray A. Kroc. San Diego termine la saison avec 92 victoires pour 70 défaites et la première place de la division ouest de la Ligue nationale. En play-offs, ils s'imposent 3-2 en finale de la Ligue nationale face aux Chicago Cubs. La fanion de la LN en poche, les Padres s'inclinent en série mondiale face aux Detroit Tigers (3-2). À l'occasion de cette saison, le champ extérieur Tony Gwynn enlève le premier de ses huit titres de meilleur batteur de la ligue.

Déceptions (1985-1997)[modifier | modifier le code]

Logo de 1985 à 1988

Après le gain du titre de la Ligue nationale en 1984, les Padres peinent à confirmer malgré la présence de nombreux joueurs de talent dans son effectif. Pas moins de sept joueurs des Padres sont ainsi sélectionnés pour le match des étoiles 1985 tandis que Tony Gwynn poursuit sa collection de titres de meilleur batteur de la ligue égalant même le record absolu dans ce domaine. Les « Four Tops » Gary Sheffield, Fred McGriff, Tony Fernandez et Tony Gwynn sont alignés en 1992 pour un décevant 82-80 en fin de saison.

En 1990, Joan Kroc vend la franchise à Tom Werner à la condition que l'équipe reste basée à San Diego. Werner cède les Padres en 1994 à John Moores.

En 1996, les Padres enlèvent la division ouest de la Ligue nationale (91-71) mais s'inclinent au premier tour des play-offs contre les Cardinals de Saint-Louis. Ken Caminiti, Rickey Henderson, Fernando Valenzuela, Wally Joyner et Steve Finley sont à la base de cette performance.

Le deuxième fanion (1998)[modifier | modifier le code]

Logo de 1992 à 2003

Sans Henderson et Valenzuela partis sous d'autres cieux, mais avec le lanceur Kevin Brown, San Diego remportent un deuxième fanion de la Ligue nationale en remportant sa division (98-64) puis en écartant en play-offs les Astros de Houston (3-1) puis les Braves d'Atlanta (4-2). En World Series, les Padres sont balayés par les Yankees de New York, 4-0.

Les Padres aujourd'hui (depuis 1999)[modifier | modifier le code]

Logo de 2004 à 2010

Les Padres inaugurent leur nouveau stade, le PETCO Park, en 2004. Avant cette date, ils évoluaient depuis leur création au Qualcomm Stadium. Le Qualcomm était une enceinte accueillant également des rencontres de football américain tandis que le PETCO Park est entièrement dédié au baseball.

San Diego remporte sa division en 2005 et 2006 mais ne parvient par à franchir le cap du premier tour des play-offs. Les Saint-Louis Cardinals éliminent les Padres les deux fois.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Modèle:Palette Effectif monde 1938

Chris Young
Adrian Gonzalez
Justin Hampson
Kevin Kouzmanoff

Trophées et honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Padres au Hall of Fame[modifier | modifier le code]

Tony Gwynn

Joueurs élus principalement pour leurs performances sous le maillot des Padres.

Autres joueurs du Hall of Fame qui évoluèrent parfois brièvement chez les Padres.

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

Autres trophées et honneurs[modifier | modifier le code]

 

Affiliations en ligues mineures[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Goodman, The History of the San Diego Padres, Creative Education, 2002
  • (en) Brian Hawkes, The Story of the San Diego Padres, Creative Education, 2007
  • (en) N. Papucci, San Diego Padres: 1969-2002 A Complete History, Big League Pr, 2002

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :