Manager (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le manager ou gérant (au Canada) est le nom donné à l'entraîneur principal d'une équipe de baseball. Il est secondé par un ensemble d'instructeurs qui le conseillent et qui s'occupent des différents aspects du jeu, comme l'entraînement des lanceurs ou des frappeurs.

Le manager demeure dans l'abri des joueurs pendant le match et prend les décisions stratégiques au cours de la partie, comme retirer ou remplacer des joueurs pendant la rencontre. Avant le début du match, il établit l'alignement des neuf frappeurs qui se présenteront au bâton. C'est généralement lui, conseillé parfois par l'instructeur des lanceurs ou l'instructeur de l'enclos de relève, qui choisit de procéder à un changement de lanceur.
Le manager est habituellement habillé avec le même équipement que les joueurs et sort rarement de l'abri des joueurs. Il peut se rendre sur le monticule pour discuter de la tactique ou pour procéder au changement de lanceur pendant la rencontre. Plus rarement, il peut être amené à discuter une décision arbitrale, ce qui peut mener dans certains cas à des échanges assez musclés se soldant parfois par l'expulsion du gérant. Bobby Cox est le gérant en activité avec le plus d'expulsions à son actif (130 au 30 mai 2007 en plus de 3 200 matchs).

Dans l'organigramme d'un club, le manager a comme supérieur hiérarchique le manager général (« directeur général » au Québec). Le manager général est le responsable du recrutement des joueurs, des instructeurs et du manager. Il négocie les contrats et les échanges avec d'autres clubs, mais n'intervient pas dans les décisions prises en cours de match.

Dans la Ligue majeure de baseball, de nombreux managers ont marqué l'histoire du baseball, dont Connie Mack, Casey Stengel, Yogi Berra, Tommy Lasorda, Joe McCarthy, Joe Torre, Whitey Herzog, Dusty Baker, Felipe Alou, Cito Gaston, Tony La Russa.