Coup sûr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vidéo de présentation du coup sûr

Au baseball, un coup sûr (en anglais hit) est le nom générique pour une frappe qui permet au batteur d'atteindre une des bases. Si le défenseur rate ou laisse tomber la balle, le marqueur officiel doit décider si le batteur reçoit un coup sûr ou s'il bénéficie d'une erreur. Si le batteur bénéficie d'une base automatique ou s'il est touché par la balle, il n'est pas crédité d'un coup sûr.

Types de coups sûrs[modifier | modifier le code]

Simple[modifier | modifier le code]

Derek Jeter des Yankees frappe un simple.

Un simple est un coup sûr qui permet au batteur d'atteindre la première base. Le record des ligues majeures est détenu par Pete Rose, qui a frappé 3 215 coups simples pendant sa carrière. Il détient également le record du total de coups sûrs : 4 256.

Le record lors d'une seule saison est détenu par Ichiro Suzuki qui a frappé 225 simples et 262 coups sûrs en 2004, battant le record de George Sisler qui a frappé 257 coups sûrs en 1922.

Double[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Double (baseball).

Un double est un coup sûr qui permet au batteur d'atteindre la deuxième base. Le record des ligues majeures est détenu par Tris Speaker qui en a frappé 792 entre 1908 et 1928. Le record pour une seule saison est 67 par Earl Webb en 1931.

Triple[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Triple (baseball).

Un triple est un coup sûr qui permet au batteur d'atteindre la troisième base. Le record des ligues majeures est détenu par Sam Crawford qui en a frappé 309 entre 1899 et 1916. Le record pour une seule saison est 36 par Chief Wilson en 1912.

Coup de circuit[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coup de circuit.

Un coup de circuit est un coup sûr qui permet au batteur de toucher les quatre bases et de marquer un point. Normalement, un coup de circuit tombe au-delà de la clôture du champ, donc le frappeur et les autres ne doivent pas courir ; mais bien que cela n'arrive pas souvent, il est possible de frapper la balle devant la clôture et de passer tous les buts (un tel circuit s'appelle un circuit sur frappe intérieure).

Le record des ligues majeures est détenu par Barry Bonds, battant en 2007 le record de Hank Aaron qui en avait 755. Seuls 8 joueurs ont frappé plus de 600 coups de circuit dans les ligues majeures : Hank Aaron, Barry Bonds, Babe Ruth, Willie Mays, Sammy Sosa, Ken Griffey Jr., Alex Rodriguez et Jim Thome. Le record pour une seule saison appartient à Barry Bonds : 73 coups de circuit en 2001.

Moyenne au bâton[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Moyenne au bâton.

La moyenne au bâton est calculée en divisant le nombre de coups sûrs par le nombre de présences au bâton. La meilleure moyenne au bâton appartient à Ty Cobb : 0.367 pendant sa carrière entre 1905 et 1928. Le record pour une saison depuis 1900 est 0.426, détenu par Napoleon Lajoie en 1901

Voir aussi[modifier | modifier le code]