Déploration du Christ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Déploration du Christ de Carpaccio (vers 1510), Gemäldegalerie de Berlin
La scène de la Déploration traitée par Dürer (Alte Pinakothek de Munich)

La Déploration du Christ ou Lamentation du Christ est un épisode de la Passion du Christ qui a lieu à la fin de la Passion (Dies Passionis Domini) et qui a donné lieu à de multiples interprétations iconographiques à partir du Haut Moyen Âge en occident et au XIe siècle dans l'art byzantin.

Cet épisode est médité dans l'Église catholique par la treizième station (l'avant-dernière) du chemin de Croix.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il met en avant la Vierge de Pitié, il peut être nommé Pietà. Le Christ est alors souvent représenté étendu sur les genoux de sa Mère éplorée[1].

Par contraste, la Déploration représente une scène plus ample que la simple Pietà. Cependant certaines Déplorations ne présentent, en plus du Christ et de la Vierge, qu'un ou deux personnages.

Thème du cycle de la Passion du Christ[modifier | modifier le code]

Le thème traité est celui de Jésus-Christ après la Descente de Croix et avant sa Mise au tombeau et met donc en scène (Luc, XXIII, 49) sa Mère, les Saintes Femmes[2], l'apôtre Jean et souvent d'autres personnages qui avaient été auparavant présents au pied de la Croix, comme Joseph d'Arimathie et Nicodème et parfois des anges. L'iconographie traite la Déploration devant le tombeau du Christ, mais souvent aussi au pied ou près de la Croix, comme dans la Déploration de Dürer qui se trouve à l'Alte Pinakothek de Munich.

Il est aussi d'usage à partir du Bas Moyen Âge et encore plus à la Renaissance d'inclure également des donateurs, ou des saints patrons de l'église pour laquelle l'œuvre a été commandée.

Le paysage est celui, tel que l'indique le Nouveau Testament, du Golgotha, mais il peut prendre la forme d'un lieu du Calvaire s'inspirant du lieu où se trouve l'église ou l'abbaye auxquelles le tableau est destiné.

Quelques peintres du thème[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Lamentation sur le Christ mort.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Scène de Déploration avec la Vierge et saint Jean entourant le corps du Christ, Rubens (vers 1615), Kunsthistorisches Museum, Vienne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Karl Jahning, Die Darstellungen der Kreuzabnahme, der Beweinung, und die Grablegung Christi in der altniederlandischen Malerei, 1914