Tombeau vide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les récits du tombeau vide relatent, dans les quatre évangiles canoniques, l'épisode au cours duquel des femmes trouvent la tombe de Jésus de Nazareth vide, sans le cadavre de celui-ci, au cours du dimanche suivant son crucifiement.

Cet épisode, qui, dans les récits évangéliques, se déroule avant les apparitions de Jésus aux disciples, est un élément important dans la croyance chrétienne en la résurrection de Jésus.

La critique historique est de nos jours plutôt favorable à l'historicité de l'épisode,[réf. nécessaire] sous diverses interprétations, qui demeure cependant impossible à démontrer[1].

Il a été fréquemment représenté dans les arts, notamment dans la peinture occidentale.

Sources évangéliques[modifier | modifier le code]

Historicité[modifier | modifier le code]

Représentation dans les arts[modifier | modifier le code]

La découverte du tombeau vide, par Fra Angelico, fresque (1437-1446), musée national San Marco, Florence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Focant, « La Résurrection », in Michel Quesnel et Philippe Gruson (dir.), La Bible et sa culture, éd. Desclée de Brouwer, 2011, vol. II, p. 149

Articles connexes[modifier | modifier le code]