Bon voyage (film, 2003)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bon voyage.

Bon voyage est un film français de Jean-Paul Rappeneau, sorti en 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1940, Frédéric Auger, jeune écrivain, reçoit un appel de la star du cinéma français Viviane Denvert, ancien amour, qui lui demande de venir chez elle immédiatement. Une fois sur place, il découvre un cadavre dont elle souhaite se débarrasser ! Encore amouraché, il accepte de s'en occuper, mais est arrêté et envoyé en prison.Quelques mois plus tard, alors que les Allemands s'approchent de Paris, la prison est évacuée et Frédéric Auger aidé par Raoul, s'échappe. Tentant de rejoindre Viviane Denvert à Bordeaux, Frédéric Auger retrouve Raoul et fait la connaissance de Camille qui avec le professeur Kopolski doit transporter le stock d'eau lourde français en Angleterre, de Bordeaux par bateau, pour le protéger des Allemands.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • César du cinéma 2004 : Meilleurs costumes (Catherine Leterrier), meilleur réalisateur, meilleur montage, meilleur film, meilleure musique originale, meilleur son (Pierre Gamet, Jean Goudier et Dominique Hennequin), meilleur second rôle masculin (Yvan Attal) et meilleur scénario

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • À l'origine, le rôle de Viviane, joué par Isabelle Adjani, était prévu pour Sophie Marceau, alors enceinte.
  • Durant le déjeuner dans l'hôtel, Beaufort demande à Frédéric s'il connaissait le père de Viviane, le « héros ». Gérard Depardieu, qui joue Beaufort, jouait aussi bien dans l'original que le remake du film Mon père, ce héros (1991).
  • Le scénario évoque l'anecdote de l'eau lourde concernant l'infiltration de la cinquième colonne nazie pour mettre la main sur la filière française aux fins de concevoir la bombe.
  • Le découpage du film comporte plus de 1 400 plans.[réf. nécessaire]

Lien externe[modifier | modifier le code]