Le Baiser mortel du dragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Baiser mortel du dragon est un film franco-américain réalisé par Chris Nahon, produit par Luc Besson, sorti en 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Liu Jiang (Jet Li) est un agent des services secrets chinois. Il est envoyé en mission à Paris pour aider la police française, et plus particulièrement l'inspecteur J.P. Richard (Tchéky Karyo), à arrêter un grand caïd de la drogue. Cependant, alors que deux prostituées rencontrent le suspect, l'une d'elle sous l'emprise de la drogue le poignarde. Liu Jiang se précipite à son secours, l'inspecteur intervient, fait arrêter les enregistrements vidéo, et rentre tuer le caïd et la prostituée avec l'arme de Liu Jiang. Celui-ci s'échappe, s'ensuit une course-poursuite dans l'hôtel, lequel est vite mis à sac par l'inspecteur et son équipe. Liu Jiang réussit à passer par la salle de contrôle, prendre les cassettes vidéo qui n'ont pas été arrêtées... Il s'enfuit de l'hôtel, se cache sous une voiture de l'équipe à ses trousses, cherche la consigne de la gare de l'Est et malheureusement ne peut prendre possession de tout ce qui s'y trouve...

Pendant ce temps, l'inspecteur va présenter sa version auprès de la représentation diplomatique chinoise, mais il a face à lui la fine fleur des services secrets...

Jiu Lang, réfugié dans une planque reconnaît la prostituée qui demande à aller aux toilettes. Il essaie de ne pas se faire remarquer, mais tout va s'enchaîner...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dans le film, le baiser mortel du dragon est une technique d'acupuncture qui permet d'arrêter le sang au cerveau, en l'empêchant de redescendre, ce qui a pour conséquence de faire sortir le sang par le nez, les oreilles, les yeux et la bouche avant de provoquer la mort dans d'atroces souffrances.

Lien externe[modifier | modifier le code]