Orchestre symphonique de Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Orchestre symphonique de Londres (en anglais : London Symphony Orchestra, souvent abrégé en LSO) est l'un des principaux orchestres symphoniques anglais. Depuis 1982, il est basé au Barbican Centre, à Londres.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1904 avec le statut d'organisation indépendante et autonome (premier du genre), il joue pour la première fois le 9 juin de la même année, avec Hans Richter à sa tête. Le chef allemand dirige l'orchestre jusqu'en 1911 où il est alors suivi par Edward Elgar pour un an.

Plus près de nous, ses chefs d'orchestres principaux ont été Pierre Monteux (1961-64), Istvan Kertesz (1965-68), André Previn (1968-79), Claudio Abbado (1979-88) et Michael Tilson-Thomas (1988-95). De 1995 à 2006, l'orchestre est dirigé par Sir Colin Davis, Tilson Thomas restant cependant principal chef invité. Suite au départ de Sir Colin (le chef britannique est désormais président de l'orchestre), Valery Gergiev lui a succédé au poste de chef principal.

L'Orchestre symphonique de Londres est devenu le premier orchestre britannique à jouer outre-Manche en se rendant à Paris en 1906. Il était également prévu que l'orchestre voyage sur le Titanic pour se produire aux États-Unis en avril 1912 mais heureusement l'engagement a été reporté à la dernière minute. Néanmoins, il se rendit tout de même aux États-Unis en 1912, devenant le premier orchestre britannique à traverser l'Atlantique. Cette tradition de voyage ne s'est pas démentie depuis et l'orchestre continue de faire des tournées à travers le monder entier.

Le LSO a souvent compté parmi ses pupitres de vents bon nombre de solistes internationaux, à l'image de James Galway (flûte), Gervase de Peyer (clarinette), et Barry Tuckwell (cor). Comme la plupart des ensembles, l'orchestre a une grande capacité à varier son son, obtenant des couleurs très différentes avec certains chefs d'orchestres tels Stokowski (avec lequel l'orchestre a fait une série d'enregistrements mémorables), Boult, Horenstein, Solti, Previn, Szell, Abbado, Bernstein, et Barbirolli. Il faudrait encore mentionner le nom de Karl Böhm qui a développé vers la fin de sa vie une relation étroite avec l'orchestre.

L'Orchestre symphonique de Londres est également célèbre pour les nombreux enregistrements de musiques de film qu'il a effectué tout au long de son histoire. Citons Star Wars dont la musique de tous les épisodes a été enregistré par l'orchestre, dirigé alors par le compositeur John Williams (avec Maurice Murphy à la trompette solo et Kurt-Hans Goedicke aux timbales pour les épisodes 4, 5, 6 et 1), Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, Les Aventuriers de l'arche perdue, Le Petit Dinosaure et la vallée des merveilles, Harry Potter et la Chambre des secrets, Harry Potter et la Coupe de feu et Superman, mais aussi l'innovateur IllumiNations du parc d'attraction américain EPCOT. Le LSO s'est aussi ouvert au domaine de l'animation japonaise avec les Gundam SEED Symphonic Suite en 2003 et Gundam SEED Destiny Symponic Suite en 2006. Ses prestations incluent également maints enregistrements de musique pop, le plus célèbre étant l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles. Au niveau français, il a enregistré les versions studio de certaines chansons de Michel Sardou comme Les Lacs du Connemara ou Io Domenico.

En 1966 a été créé en complément du LSO le Chœur symphonique de Londres (London Symphony Chorus ou LSC). Composé de 200 choristes amateurs, cet ensemble vocal entretient avec l'orchestre une étroite relation, bien qu'il se produise également avec d'autres orchestres tout aussi importants.

L'Orchestre Symphonique de Londres a même crée son propre label, LSO Live, sous lequel il a réalisé de nombreux enregistrements. On peut citer entre autres l'intégrale des Symphonies de Brahms, ou plus récemment l'intégrale des Symphonies de Beethoven, toutes deux sous la direction de Bernard Haitink.

Chefs principaux[modifier | modifier le code]

Chefs invités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Autres orchestres londoniens[modifier | modifier le code]