Le Sauvage (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Sauvage.

Le Sauvage

Réalisation Jean-Paul Rappeneau
Scénario Jean-Loup Dabadie
Élisabeth Rappeneau
Jean-Paul Rappeneau
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 1975
Durée 103 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Sauvage est un film français réalisé par Jean-Paul Rappeneau, sorti le 26 novembre 1975. Cette comédie, qui se déroule au Venezuela à l'époque contemporaine, a pour sujet une femme qui se sépare de son mari envahissant et est bientôt prête à tout pour se débarrasser de lui ; le couple fait irruption dans la vie d'un autre homme qui n'avait rien à voir avec leurs affaires.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Le film commence de façon très joyeuse : à Caracas, au Venezuela, Nelly (Catherine Deneuve), une jeune Française, se fiance en grandes pompes avec Vittorio (Luigi Vannucchi), un Italien volubile et un peu « envahissant ». Le mariage doit être célébré quatre jours plus tard, mais Nelly étouffe dans une ambiance abusivement familiale.

Dans la nuit, quand ils se retrouvent seuls, Nelly s'enfuit. Dans un hôtel, elle croise Martin (Yves Montand) qui a passé la nuit en bonne compagnie. Elle prend une chambre, mais Vittorio, alerté par un membre du personnel de l'hôtel vient la chercher. Elle refuse de lui ouvrir. Vittorio entre dans la chambre voisine qui s'avère occupée par Martin. Il rejoint Nelly en passant par le balcon pour la forcer à revenir avec lui. Mais elle l'assomme au moment où Martin la rejoint. Nelly s'enfuit avec la voiture de Vittorio, dont il avait laissé les clefs sur le tableau de bord.

Elle rejoint Alex, un patron de boîte de nuit, son ancien patron, pour qu'il lui donne l'argent qu'il lui doit, mais il refuse. Vittorio se présente à la boite. Vittorio et Alex se battent. Pour se venger, Nelly emporte un tableau de Toulouse-Lautrec qui était exposé sur un mur tout en déclenchant une alarme.

Elle rejoint Martin dans sa chambre et essaie de lui vendre le tableau pour pas cher, afin de pouvoir rentrer en France. Mais Martin n'a pas assez d'argent. Elle reste dans sa chambre, mais avance sa montre de deux heures. Ils partent et Martin envisage de la laisser à l'aéroport où il connait quelqu'un. Sur le chemin, il voit une horloge à l'heure qui lui montre que Nelly l'a trompé. Ils se fâchent et Nelly descend, mais elle est rattrapée par Vittorio et Alex devenus alliés. Elle doit remonter avec Martin pour s'échapper après des péripéties diverses.

A l'aéroport, Martin la présente à un ami qui propose de l'emmener en France, et retourne à ses affaires pendant que l'avion de Nelly décolle. Il rejoint son bateau pour retrouver l'île où il vit, solitaire et en quasi autarcie, en apportant la cuisinière qu'il vient d'acheter.

Vittorio a rejoint sa famille et alerté un ami à Paris pour surveiller le vol à l'arrivée. Mais Nelly n'y est pas. Martin arrive dans son île et a la surprise de découvrir Nelly, qui n'a pas pu partir à cause du tableau et de son certificat d'authenticité. Alors, elle a vendu le billet pour Paris afin d'atteindre son île. Nelly demande à Martin de l'emmener à Saint-Domingue, ce qui est trop loin pour le bateau de Martin.

Il veut la ramener à Caracas. Mais elle crève la coque du bateau qui coule. Elle rejoint la rive à la nage, en emportant son Lautrec au-dessus d'elle pour le garder au sec. Furieux, Martin la frappe d'abord, puis l'aide à rejoindre la plage.

Depuis le début du film, une mystérieuse femme entre deux âges s'intéresse à Martin et a fait un grand nombre de photos de lui.

Dans l'île, Martin récupère le moteur d'un tracteur pour essayer de monter un nouveau bateau. Il cherche des plans. C'est alors qu'on s'aperçoit qu'il travaille dans un environnement de flacons divers. Nelly fouille dans ses affaires et trouve des photos de sa vie d'avant. Ils se bagarrent encore, mais finissent dans les bras l'un de l'autre.

Il lui confirme qu'il travaillait dans une société de parfum qu'il a quitté pour être plus libre. Elle lui dit vouloir rester avec lui, mais il la repousse. Elle part dans la jungle avec son Lautrec abîmé par l'eau de mer.

À New-York, la femme de Martin, qui s'occupe de ses affaires participe à un conseil où vient se joindre la mystérieuse photographe, miss Mark. Elle distribue des photos de la vie personnelle de Martin. Il s'avère que Martin, un créateur de parfums à succès, a fui son ancienne vie en abandonnant sa société pour se réfugier sur cette île loin des hommes. Mais son épouse a réussi à convaincre le conseil d'administration de le surveiller et d'assurer ses revenus à distance en achetant à prix d'or sa production de légumes, en attendant qu'il décide de revenir. Un débat s'engage sur le bien-fondé de la démarche, Martin étant contractuellement tenu de continuer à faire des recherches pour la société.

Pendant ce temps là, Nelly s'est trouvé une maison en forêt où vivre en attendant, et Martin construit un radeau. Elle finit par le convaincre de la ramener à terre. Il l'invite pour une dernière soirée où il lui fait la cuisine. Mais elle ne vient pas. Il va la chercher et elle lui explique qu'elle n'avait pas envie de venir. Martin s'en va, mais à ce moment-là, Nelly est agressée par un inconnu. Nelly et Martin sont capturés par une bande d'individus conduits par Vittorio et Alex. Celui ci, toujours à la recherche de "my Lautrec" finit par marcher dedans. Martin réussit à s'échapper mais est blessé. Les hommes mettent le feu à la maison. Martin reste, assommé sur le sol, tandis que Nelly est enlevée sur un bateau et que sa maison brûle.

Le lendemain, Miss Mark qui passe en avion voit que Martin est blessé et le fait récupérer. Après un passage en clinique, Martin se retrouve mis devant un ultimatum par sa société : reprendre ses créations pour eux, ou risquer un procès. Il refuse de collaborer et passe quelque temps en prison. À la sortie, il découvre que Nelly a épousé Vittorio, mais en a ensuite divorcé. Il la retrouve sur un chantier archéologique et ils retombent dans les bras l'un de l'autre. La conclusion est censée être heureuse même si le passage de Nelly a totalement détruit l'existence heureuse de Martin...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu sur les lieux mêmes de l'action : à Caracas (Venezuela), aux Bahamas, aux Îles Vierges, à New York et à Saint-Laurent-des-Bois (Eure)[1]. Les scènes du potager sont tournées dans un jardin ouvrier à Paris.

La Goulue arrivant au Moulin Rouge

Le tableau que Nelly vole à son ex-mari et que l'on aperçoit tout au long du film est La Goulue arrivant au Moulin Rouge de Toulouse-Lautrec. La copie utilisée pour le film (censée être l'original, avec un certificat d'authenticité au dos du cadre) est cependant inversée.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]