Bas-Empire romain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bas-Empire constitue avec le Haut-Empire une des deux découpes historiographiques de l'Empire romain dans l'historiographie romaine vue par les historiens français. Ces termes sont des concepts très usuels, mais leurs limites chronologiques respectives ne sont pas fixées de façon unanime. On fixe la plupart du temps cette période entre les années 284 et 476.

Bas-Empire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Antiquité tardive.

Le Bas-Empire est la période finale de l'Empire romain. L'expression date de 1752, avec le début de la publication de l'Histoire du Bas-Empire, de Charles Le Beau de 1752 à 1817, en 28 volumes.

L'emploi de l'adjectif « bas » n'était pas négatif, puisqu'il désigne la période la plus proche du présent, par opposition à « haut ». Néanmoins, le terme de Bas-Empire a eu longtemps une connotation péjorative chez les historiens français, qui y voyaient une période de décadence. À l'heure actuelle, où la mode est à la réhabilitation de cette période, certains historiens préfèrent des appellations plus neutres telles que Empire romain tardif ou Antiquité tardive, suivant les terminologies allemande (Spätrömische Zeit, Spätantike) ou italienne (tardo Impero, tardoantico). Quoi qu'il en soit, ce terme consacré par un long usage, reste très employé.

Sa date de début varie selon les auteurs :

  • à partir de 193, plaçant la dynastie des Sévères dans le Bas-Empire, voire à partir de 180, pour classer l’empereur Commode dans cette période.
  • à partir de 235, date proposée par le Larousse et la plus communément retenue, correspondant à la fin de la dynastie des Sévères et au début d’une longue période d’instabilité politique.
  • à partir de 284, début du règne de Dioclétien, qui mit en place un régime plus nettement absolu, inspiré des monarchies orientales.

En effet, la caractéristique du Bas-Empire serait précisément l'instauration d'un régime absolu, le Dominat, qui se substituerait à un régime autocratique mais "éclairé" caractérisant le Haut-Empire, le Principat fondé par Auguste (suivant une tradition historiographique allemande du XIXe siècle, un peu obsolète).

Sa date de fin coïncide en Occident avec la fin de l’Empire romain d'Occident en 476, lorsque le dernier empereur (Romulus Augustule) fut déposé, mais elle reste floue en ce qui concerne l’Empire romain d'Orient, où la transition avec l'Empire byzantin n'est pas marquée par un évènement aussi spectaculaire.

Haut-Empire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Haut Empire romain.

Cette expression est le corollaire de la précédente. Elle désigne la première période de l’Empire romain, elle débute en 27 av. J.-C. avec le principat d’Auguste et inclut le règne idéalisé des Antonins.

Le Haut-Empire s’achève évidemment quand commence le Bas-Empire, ce qui est à l’appréciation des auteurs, comme nous l’avons vu ci-dessus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]