311

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
308 309 310  311  312 313 314

Décennies :
280 290 300  310  320 330 340
Siècles :
IIIe siècle  IVe siècle  Ve siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 311 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 30 avril : peu avant sa mort, l'empereur Galère promulgue un édit à Serdica (Sofia) accordant la tolérance sur le christianisme[1].
  • 5 mai : mort de Galère[1]. Licinius lui succède comme Auguste à l'Est de l'Empire et confirme l'édit de tolérance. Sans toutefois publier l'édit, Maximin Daïa donne l'ordre à son préfet du prétoire Sabinus d'arrêter la persécution dans son domaine, de relâcher les prisonniers et de ne pas empêcher le culte chrétien dans la sphère privée[2].
    • Maximin Daïa avance vers le Bosphore pour défier Licinius ; les deux hommes parviennent à un accord et se partagent l'Est de l'Empire[2].
    • Les Francs envahissent la Gaule. Constantin réussit à les chasser après une victoire près d'Augustodunum, avant laquelle lui et ses troupes auraient eu la vision d'une croix dans le ciel, signe attribué alors à Sol Invictus[2].
  • 2 juillet : élection de l'évêque de Rome Miltiade ou Melchiade (mort le 11 janvier 314[3]). Il recouvre les biens de l’Église confisqués en 303.
  • 7 juillet[4] : le chef Xiongnu Liu Cong (en) (310-318), fils de Liu Yuan (en) s’empare de Luoyang. L’empereur de Chine Huai est fait prisonnier. Le prince impérial est massacré avec 30 000 habitants. Le palais est incendié, les tombes royales violées. Un prince Jin, Min, est proclamé empereur dans les ruines de Chang'an[5].
  • Octobre/novembre : Maximin Daïa recommence à persécuter les chrétiens[2].


Naissances en 311[modifier | modifier le code]

  • Wulfila, évêque et missionnaire.

Décès en 311[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Joseph-Rhéal Laurin, Orientations maîtresses des apologistes chrétiens de 270 à 361, Gregorian&Biblical BookShop,‎ 1954 (ISBN 9788876520396, résumé)
  2. a, b, c, d et e John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group,‎ 2011 (ISBN 9781441154781, résumé)
  3. Cyrille Vogel, Le Liber pontificalis : texte, introduction et commentaire, vol. 1, E. Thorin,‎ 1955 (résumé)
  4. Central Asiatic journal, vol. 50 à 51, O. Harrassowitz,‎ 2006 (résumé)
  5. Dominik Declercq, Writing against the state : political rhetorics in third and fourth century China, BRILL,‎ 1998 (ISBN 9789004103764, résumé)
  6. Clément Siemers, Histoire de l’Église chrétienne pour les institutions catholiques, H. Castermann,‎ 1857 (résumé)