Julio-Claudiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Julio-Claudiens sont la première dynastie romaine régnant sur l'Empire romain.

Histoire[modifier | modifier le code]

La dynastie dite Julio-Claudienne est la première des dynasties à avoir régné sur l'Empire romain. Le terme dynastie convient malgré les apparences de République qu'Auguste avait données à son nouveau régime parce que les empereurs de cette dynastie sont tous issus de la même famille, bien que parfois de manière éloignée.

Au départ les Julio-Claudiens sont issus de deux familles patriciennes : la gens Iulia et la gens Claudia. À la première appartiennent les empereurs Auguste, Tibère, et Caligula et à la deuxième les empereurs Claude et Néron. Mort sans postérité, Néron provoque l'extinction de cette dynastie. Le pouvoir passe ensuite à la famille des Flaviens.

Les empereurs Julio-Claudiens sont :

  1. (César)
  2. Auguste (27 av. J.-C. - 14 ap. J.-C.)
  3. Tibère (14 - 37)
  4. Caligula (37 - 41)
  5. Claude Ier (41 - 54)
  6. Néron (54 - 68)

Jules César peut être considéré comme le premier de la dynastie des Julio-Claudiens, même s'il ne fut jamais empereur en tant que dictateur pour une durée indéterminée et père adoptif d'Auguste.

Durée des règnes[modifier | modifier le code]

Première dynastie, installée après la guerre civile, la dynastie des Julio-Claudiens profite d'une situation politique stabilisée et pacifiée, tant en politique intérieure qu'extérieure, ce qui permet de dégager suffisamment de forces militaires malgré la réduction des effectifs (de la soixantaine de légions à la fin de la guerre civile, il n'en reste qu'une petite trentaine) pour tenter la conquête de la Germanie, menée par Auguste avec pour but de pacifier ce pays et de porter les frontières de l'Empire jusqu'à l'Elbe — campagne qui est d'ailleurs un échec (cf. la célèbre Bataille de Teutobourg, ou encore celle de la Bretagne, effectuée par Claude et ses successeurs).

Cette situation politique stabilisée explique la longévité de cette dynastie (95 années au total), ainsi que la longévité des empereurs eux-mêmes, qui règnent respectivement :

Arrivée au pouvoir[modifier | modifier le code]

Autre caractéristique de cette dynastie, les empereurs arrivent tous au pouvoir de la même manière : par transmission dynastique de la charge, comme dans une monarchie. Certains, comme Tibère ou Caligula sont officiellement préférés par leur prédécesseur — Tibère est ainsi associé à Auguste en étant doté d'une partie des pouvoirs du Prince.

Claude, bien que membre de la famille et successeur légitime du défunt Caligula, est élevé à l'empire par les Prétoriens — acclamation ratifiée ensuite par le Sénat. Néron accède au pouvoir en vertu de sa parenté avec Claude et Auguste (il descendait en effet d'Auguste et de Marc Antoine, ce qui est assez paradoxal), mais le pouvoir lui échoit aussi parce que sa mère Agrippine écarte Britannicus, fils légitime de Claude.

Décès[modifier | modifier le code]

Cependant, par contraste avec leur règne souvent apaisé, les intrigues de palais, nombreuses, ainsi que leur caractère (Caligula et Néron notamment) conduisent à des fins de règne troublées.

  • Deux empereurs meurent de manière naturelle : Auguste et Tibère (la thèse de l'assassinat de Tibère ne faisant plus l'unanimité).
  • Deux empereurs sont assassinés : Caligula — qui, par la terreur, s'était rapidement fait trop d'ennemis — et Claude, qui barrait la route à Néron, et est donc empoisonné par Agrippine.
  • Un empereur se suicide : Néron.

Frise chronologique[modifier | modifier le code]

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Traits AG Julio-Claudiens.png
Arbre généalogique des Julio-Claudiens
Dict III
Cos I
Cos VII
Cos I
Cos IV
Dict. vie
Cos I
Trv VII • Cos III
Cos I
Trv XII • Cos II
Emp XLI
1re ép. d'Auguste
Cos III
Emp XXIII
Cos I
Cos I
Cos I
Cos II
Emp XIV
Emp IV
Cos II
Cos I
Emp XIV