Transports publics du Chablais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Transports publics du Chablais
Logo de Transports publics du Chablais

Création 1999

Forme juridique société anonyme
Siège social Drapeau de Suisse Aigle (Suisse)
Direction Grégoire Praz (depuis 01.11.2016)
Effectifs 231
Site web http://www.tpc.ch/
Trains des anciens chemins de fer AOMC, ASD et AL dans leurs anciennes couleurs, en gare d'Aigle

Les Transports publics du Chablais (TPC) est une entreprise ferroviaire née en 1999 à la suite de la fusion des quatre compagnies de chemin de fer à voie étroite :

La compagnie exploite les lignes de chemin de fer Aigle–Leysin (ligne A), Aigle–Ollon–Monthey–Champéry (Ligne C), Aigle–Le Sépey–Les Diablerets (ligne D), Bex–Villars (ligne B), Villars–Bretaye (ligne E) et un réseau de bus dans les Chablais vaudois et valaisan.

En 2014, les TPC fêtent les cent ans de la ligne ASD [1]. Pour marquer le coup, ils mandatent l'artiste suisse Pascal Bettex. Ce dernier crée le Chablais-Scope, une sculpture qui prend place à l'intérieur de deux anciennes automotrices AOMC entièrement transformée pour l'occasion[2]. À travers son œuvre, Pascal Bettex présente toutes les facettes de la région. Le Chablais-Scope est inauguré en octobre lors de la Foire du Valais à Martigny, où il est invité comme hôte d'honneur [3].

Les lignes de chemin de fer[modifier | modifier le code]

Ligne 124 (ex-C)
Ligne 125 (ex-A)
Ligne 126 (ex-D)
Ligne 127 (ex-B)
Ligne 128 (ex-E)

Les lignes de bus[modifier | modifier le code]

Lignes TPC[modifier | modifier le code]

Ligne Parcours Remarque
61 Monthey - Troistorrents - Morgins
62 Monthey - Choëx - Chenarlier
63 Monthey - Choëx - Les Cerniers
81 Val-d'Illiez - Les Crosets
82 Champoussin - Val d'Illiez
111 Aigle - Villeneuve
144 Aigle - Villars-sur-Ollon
151 Bex - Monthey
161 Villars-sur-Ollon - La Barboleuse - Solalex Saisonnier (été)
162 Villars-sur-Ollon - Les Diablerets via le col de la Croix Saisonnier (été)
Snow flake icon.png Navette hivernale Villars-sur-Ollon Ligne A, B et C
Snow flake icon.png Navette hivernale Champéry Ligne Grand Paradis, Rumières et Village
Night service.png Noctibus Aigle-Collombey-Monthey-Bex-Ollon-Aigle-Yvorne-Roche-Rennaz-Villeneuve
Night service.png Noctibus Ollon-Huémoz-Chesières-Villars

Lignes MobiChablais[modifier | modifier le code]

Depuis le , les TPC exploitent le réseau MobiChablais créé par la volonté des communes d'Aigle, Ollon, Monthey et Collombey-Muraz d'améliorer leur dessert par transport en commun[4].

Ligne Parcours Remarque
101 Aigle, Place du Marché - Aigle, Grand Pré
102 Aigle, La Fontaine - Monthey, les Ilettes
103 Aigle, La Fontaine - Monthey, Stade Pottier
104 Monthey, Stade Pottier - Muraz (Collombey), Millière
105 Monthey, Stade Pottier - Muraz (Collombey), Millière
106 Monthey, Les Ilettes - Muraz (Collombey), Millière
113 Monthey, Gare CFF - Choëx
114 Monthey, Gare CFF - Les Neyres
115 Aigle, Gare - Antagnes
116 Aigle, Gare - Aigle, Gare

Lignes CarPostal[modifier | modifier le code]

Ces lignes CarPostal ne sont pas exploitées par les TPC mais complètent la desserte du Chablais.

Ligne Parcours Remarque
64 Les Neyres - Monthey - Collombey
120 Monthey - Vouvry - Villeneuve
131 Vouvry - Miex
142 Aigle - Vionnaz - Torgon
143 Aigle - Yvorne - Corbeyrier - (Luan)
145 Ollon - Panex - Plambuit
152 Bex - Les Plans-sur-Bex
153 Bex - Fenalet-sur-Bex
171 Le Sépey - Leysin
172 Le Sépey - La Forclaz
173 Le Sépey - Col des Mosses
174 Col des Mosses - Château-d'Œx
180 Les Diablerets - Col du Pillon
191 St-Maurice - Vérossaz
192 St-Maurice - Lavey-les-Bains
193 St-Maurice - Mex

Galerie[modifier | modifier le code]

Nouvelle livrée après 2009[modifier | modifier le code]

La nouvelle livrée de Nadja Zimmerman[5] commune aux quatre entreprises et surnommée affectueusement « la salade ».

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Livrée de 1987 à 2009[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Livrée avant 1987[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]