Liste des stations du métro de Lausanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Métro de Lausanne.

La liste des stations du métro de Lausanne, en Suisse, comprend 28 stations, depuis le 27 octobre 2008. La plupart des stations du métro sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Pour alléger les tableaux, seules les correspondances avec les trains sont données. Les autres correspondances, notamment avec les lignes de bus, sont reprises dans les articles de chaque station.

Stations en service[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente la situation existante, faisant abstraction de tout ce qui est à l'état de projet ou en construction.

Station Ligne(s) Rang alphabétique Date d'ouverture[B 1],[1],[2],[3] Situation Commune Fréquentation annuelle[4] Correspondance
(Chemin de fer)
Particularité
(précédent nom)
Image
Bassenges (M) (M1) 1 2 juin 1991 Aérienne Lausanne Voie unique Bassenges
Bessières (M) (M2) 2 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 1,297 millions (2012) Bessières
Bourdonnette (M) (M1) 3 2 juin 1991 Aérienne Lausanne Bourdonnette
Cerisaie (M) (M1) 4 2 juin 1991 Aérienne Écublens,
Chavannes-près-Renens
Cerisaie
CHUV (M) (M2) 5 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 1,577 millions (2012)
Crochy (M) (M1) 6 2 juin 1991 Aérienne Écublens,
Chavannes-près-Renens
Crochy
Croisettes (M) (M2) 7 27 octobre 2008 Souterraine Épalinges 1,308 millions (2012) Croisettes
Délices (M) (M2) 8 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 821 000 (2012)
Epenex (M) (M1) 9 2 juin 1991 Aérienne Écublens
EPFL (M) (M1) 10 2 juin 1991 Aérienne Écublens EPFL
Fourmi (M) (M2) 11 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 388 000 (2012)
Grancy (M) (M2) 12 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 816 000 (2012) Grancy
Jordils (M) (M2) 13 1898[Note 1] Souterraine Lausanne 461 000 (2012)
Lausanne-Flon (M) (M1) (M2) 14 16 mars 1877[Note 1] Souterraine Lausanne 5,441 millions (2012) (LEB)
(Gare de Lausanne-Flon)
Lausanne-Flon
Lausanne-Gare (M) (M2) 15 16 mars 1877[Note 1] Souterraine Lausanne 6,129 millions (2012) RER Vaud : S1 S2 S3 S4 S5 S9
Liaisons nationales et internationales
(Gare de Lausanne)
(nom d'origine : Sainte-Luce) Lausanne-Gare
Malley (M) (M1) 16 2 juin 1991 Souterraine Lausanne RER Vaud : S1 S3 S4
Liaisons nationales
(Halte de Prilly-Malley)
Malley
Montelly (M) (M1) 17 2 juin 1991 Aérienne Lausanne Montelly
Ouchy-Olympique (M) (M2) 18 16 mars 1877[Note 1] Souterraine Lausanne 2,038 millions (2012) (jusqu'en 2015 : Ouchy) Ouchy-Olympique
Ours (M) (M2) 19 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 1,069 millions (2012)
Provence (M) (M1) 20 2 juin 1991 Aérienne Lausanne Voie unique Provence
Renens-Gare (M) (M1) 21 2 juin 1991 Aérienne Renens RER Vaud : S1 S2 S3 S4 S5
Liaisons nationales
(Gare de Renens)
Renens-Gare
Riponne-Maurice Béjart (M) (M2) 22 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 2,901 millions (2012) Riponne-Maurice Béjart
Sallaz (M) (M2) 23 27 octobre 2008 Souterraine Lausanne 1,950 millions (2012) Quai central
UNIL-Chamberonne (M) (M1) 24 2 juin 1991 Aérienne Chavannes-près-Renens
(jusqu'en 2017 : UNIL-Dorigny)
UNIL-Chamberonne
UNIL-Mouline (M) (M1) 25 2 juin 1991 Aérienne Chavannes-près-Renens
(jusqu'en 2010 : Mouline)
UNIL-Sorge (M) (M1) 26 2 juin 1991 Aérienne Lausanne Voie unique UNIL-Sorge
Vennes (M) (M2) 27 2 juin 1991 Souterraine Écublens 405 000 (2012)
Vigie (M) (M1) 28 2 juin 1991 Souterraine Lausanne
(ancien nom : Chauderon)
Vigie

Station fermée[modifier | modifier le code]

Station Ligne(s) Mise en service Fermeture Situation
Montriond Métro Lausanne-Ouchy (remplacée en 2008 par les stations Délices et Grancy)[5],[6]. Aérienne

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Ancienne station du Lausanne-Ouchy, remplacé par la ligne M2 du métro de Lausanne le 27 octobre 2008

Références[modifier | modifier le code]

  • DEHA97 : Voies normales privées du Pays de Vaud
  1. DEHA97, p. 244
  • Autres références
  1. « Lausanne et son funiculaire », sur http://www.notrehistoire.ch (consulté le 25 avril 2017).
  2. Albin Salamin, « Lausanne et son funiculaire », sur http://www.notrehistoire.ch, (consulté le 6 janvier 2017).
  3. (en) « Lausanne Metro m2, Switzerland », sur http://www.railway-technology.com (consulté le 8 janvier 2017).
  4. Renaud Bournoud, Mehdi-Stéphane Prin, « Le M2 doit gérer sa crise de croissance », sur http://transport.epfl.ch, 24 heures, (consulté le 27 avril 2017).
  5. Georg Anagnostou et Heinz Ehrbar, « Le métro lausannois m2 », dans Tunnelling Switzerland, vdf Hochschulverlag AG, , 492 p. (ISBN 9783728135476, lire en ligne), p. 140
  6. « Exposé des motifs et projet de décret concernant la participation de l’Etat au financement de la réalisation du Métro M2 entre Ouchy (Lausanne) et Les Croisettes (Epalinges) », sur http://www.publidoc.vd.ch, Canton de Vaud, (consulté le 8 janvier 2017).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [DEHA97] Michel Dehanne, Michel Grandguillaume, Gérald Hadorn, Sébastien Jarne, Jean-Louis Rochaix et Annette Rochaix, Voies normales privées du Pays de Vaud, Lausanne, BVA, (ISBN 2-88125-010-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]