Funiculaire Bienne-Macolin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Funiculaire
BienneMacolin
Vue du funiculaire
Vue du funiculaire

Réseau Bienne, Drapeau de la Suisse Suisse
Ouverture
Exploitant FUNIC
Conduite (système) automatique
Matériel utilisé 2 voitures
Points d’arrêt 3
Longueur 1.68 km
Temps de parcours 10 min
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Fréquentation
(moy. par an)
342 384 (2011)[1]
Lignes connexes Transports publics biennois, ligne 11
Schéma de la ligne
uKBHFa
Evilard alt. 873 m
uhSTRae
pont d'Evilard (86 m)
uSTR
uSPLa
uSPLe
uBHF
Hohfluh
uhSTRae
pont du PasquArt (90 m)
uKBHFe
Bienne alt. 452 m
BUS
VB, ligne 11
STR+l CONTfq
ligne CFF Bienne–Chaux-de-Fonds
vCONTgq
vSTR+r
ligne CFF du Pied-du-Jura
vBHF
gare CFF et ASm de Biel/Bienne

Logo de FUNIC
Action de la Drahtseilbahn-Gesellschaft Biel-Magglingen (Bienne-Macolin) en date du 5 octobre 1886

Le funiculaire Bienne-Macolin est un funiculaire qui relie la ville de Bienne à Macolin dans le canton de Berne en Suisse.

Description[modifier | modifier le code]

Sa longueur est de 1 693 mètres, pour une dénivellation de 442 mètres. Immédiatement à la sortie de la station du bas, le funiculaire débouche sur un pont d’une longueur horizontale de 86 mètres, pour une portée totale de 90 mètres.

Caractéristiques[2][modifier | modifier le code]

  • Longueur exploitée : 1 681 mètres
  • Longueur totale : 1 694 mètres
  • Dénivelé : 438 mètres
  • Rampe : de 202 à 322 ‰
  • Écartement des rails : 1 000 mm
  • Traction : électrique
  • Vitesse : 6 m/s
  • Durée du trajet : 10 min
  • Constructeur : Garaventa

Historique[modifier | modifier le code]

La ligne est inaugurée en 1887. Jusqu’en 1923, l’étiage d’eau fut utilisé pour sa propulsion, avant son électrification. Les deux cabines furent remplacées en 1923, 1954 et 2001[3].

En 2009, le service des funiculaires Bienne-Macolin ainsi que celui de Bienne-Evilard sont assurés par la société FUNIC[4].

Voiture sur le pont du PasquArt, à proximité de la station inférieure. Ce pont date de 1954.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. FUNIC, rapport annuel 2011, page 4
  2. Réseau ferré suisse, Secrétariat général CFF, Berne 1997, rééd. AS Verlag, (ISBN 978-3-909111-74-9)
  3. (en) « FUNIC Biel–Magglingen: Yesterday », sur funimag.com (consulté le 29 juillet 2008)
  4. « Info FUNIC », sur funic.ch (consulté le 29 juillet 2008)