Transports publics neuchâtelois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Transports publics neuchâtelois SA
logo de Transports publics neuchâtelois

Création Juin 2012
Dates clés 27 juin 2012 :
fusion des Transports régionaux neuchâtelois et des Transports publics du littoral neuchâtelois
Forme juridique Société anonyme
Slogan Notre force, votre réseau
Siège social La Chaux-de-Fonds
Drapeau de la Suisse Suisse
Direction Pascal François Vuilleumier[1]
Activité Transport en commun
Effectif 470[2]
Site web http://www.transn.ch

Fonds propres 11 828 030 CHF
Chiffre d'affaires 83,82 MCHF (2016)[2]
Société précédente Transports régionaux neuchâtelois et Transports publics du littoral neuchâteloisVoir et modifier les données sur Wikidata

Les Transports publics neuchâtelois SA est la société qui gère le réseau de transports en commun transN, desservant le canton de Neuchâtel. L'entreprise transporte chaque année près de 28 millions de voyageurs. (22,2 millions en 2021. Tram magazine 08.- 10.2022)

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Transports publics neuchâtelois SA, abrégé transN, est une entreprise neuchâteloise de transports publics née le de la fusion des Transports régionaux neuchâtelois et des Transports publics du littoral neuchâtelois, avec effet rétroactif au [3].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

En 2020, les rames appenzelloises Be 4/8 de l'ancienne compagnie Trogenerbahn ont été mises en circulation. Les anciennes motrice Be 4/4 N° 501 et 502 et la voiture pilote Bt 552 ont été retirées du service et démolies en août 2020. De la génération du Littorail, Be 4/4 N° 503, Be 4/4 N° 504 ainsi que les Bt N°551 et Bt N° 554, elles seront également retirées du service dès 2021. La N° 504, reprise par l'association des amis du tramway et est conservée au Musée du tram à Areuse[4].

La voiture pilote Bt 564 a été rachetée par l'association Rétrobus Léman[5].

Réseau[modifier | modifier le code]

Le réseau fait partie de la communauté tarifaire Onde Verte.

Lignes ferroviaires[modifier | modifier le code]

  • Ligne 215 : Neuchâtel – Boudry
  • Ligne 221 : Neuchâtel – Travers - Fleurier - Buttes
  • Ligne 222 : La Chaux-de-Fonds - La Sagne – Les Ponts-de-Martel
  • Ligne 224 : Le Locle – Les Brenets

Funiculaires[modifier | modifier le code]

  • Ligne 110 (Funambule) : Université - Gare
  • Ligne 111 : La Coudre - Chaumont
  • Ligne 112 : Écluse - Plan

Trolleybus[modifier | modifier le code]

Trolleybus de Neuchâtel
  • Ligne 101 : Cormondrèche - Neuchâtel - Marin-Épagnier
  • Ligne 102 : Serrières - Place Pury - Temple des Valangines
  • Ligne 107 : Neuchâtel - Hauterive NE (- Marin-Épagnier)

Bus urbains[modifier | modifier le code]

Littoral
  • Ligne 106 : Place Pury – Vallon-de-l'Ermitage
  • Ligne 109 : Place Pury – Trois-Chênes
  • Ligne 120 : Gare (Nord) - Chambrelien (- Rochefort)
  • Ligne 121 : Place Pury - Piscines
  • Ligne 122 : Gare (Nord) - Vauseyon
La Chaux-de-Fonds
  • Ligne 301 : Recorne – Gare – Arêtes
  • Ligne 302 : Tourbillon/Combe-à-l'Ours – Gare – Charrière
  • Ligne 303 : Foulets – Gare – Patinoire
  • Ligne 304 : Éplatures Nord – Gare – Hôpital
  • Ligne 310 : Gare – Sombaille - Gare
  • Ligne 311 : Gare – Cerisier
  • Ligne 312 : Gare – La Joux Perret

Le Locle

  • Ligne 341 : Gare/Centre-Ville - Monts/Verger
  • Ligne 342 : Gare/Centre-Ville - Centenaire et Communal/Billodes et Jeanneret
  • Ligne 343 : Gare/Centre-Ville - Chemin des Dollines

Le Locle (soirée et Dimanche)

  • Ligne 346 (MobiCité) : Ville du Locle

La Chaux-de-Fonds (soirée et Dimanche)

  • Ligne 352 : Gare - Hôpital - Charrière - Gare
  • Ligne 353 : Gare - Patinoire - Foulets - Gare
  • Ligne 354 : Gare - Combe-à-l'Ours - Éplatures Nord - Gare
  • Ligne 356 (MobiCité) : Ville La Chaux-de-Fonds/Les Éplatures/Le Crêt-du-Locle

Bus régionaux[modifier | modifier le code]

La Chaux-de-Fonds
  • Ligne 360 : La Chaux-de-Fonds, Gare – Le Locle, Technicum
  • Ligne 361 : La Chaux-de-Fonds, Gare – Le Locle, Technicum
  • Ligne 370 : La Chaux-de-Fonds – La Vue des Alpes
Val-de-Ruz
  • Ligne 421 : Place Pury – Cernier
  • Ligne 422 : Neuchâtel – Cernier – Villiers
  • Ligne 423 : Les Hauts-Geneveys – Cernier (– Engollon)
  • Ligne 425 (Snow'bus) : Neuchâtel - Savagnières (Saint-Imier)
  • Ligne 426 (Nordic'Bus) : Cernier - Tête-de-Ran
Val-de-Travers
  • Ligne 590 : Couvet – Fleurier – Les Verrières – Pontarlier
  • Ligne 591 : Fleurier – Les Ponts-de-Martel

Bus de Nuit

  • Ligne 151 : Neuchâtel - Marin-Épagnier - La Neuveville
  • Ligne 152 : Neuchâtel - Vaumarcus
  • Ligne 153 : Neuchâtel - Engollon
  • Ligne 154 : Neuchâtel - Fleurier
  • Ligne 155 : Neuchâtel - Bôle - Auvernier
  • Ligne 158 : Fleurier - Noiraigue/Saint-Sulpice
  • Ligne 450 : Le Locle - La Chaux-de-Fonds - Neuchâtel

Navette aéroportuaire[modifier | modifier le code]

Cette relation a été supprimée après la pandémie de covid.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Portrait », sur transn.ch (consulté le )
  2. a et b « Chiffres clés », sur transn.ch (consulté le )
  3. TransN SA-Transports publics neuchâtelois, La Chaux-de-Fonds- Neuchâtel, « Système de zones ONDE VERTE - TransN - Notre force, votre réseau. Transports publics neuchâtelois SA, Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Suisse », sur www.transn.ch (consulté le )
  4. Tram Magazine, N° 144, novembre - décembre 2020
  5. Tram Magazine, N° 148, novembre - décembre 2021

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sébastien Jacobi: La Chaux-de-Fonds et Bienne en Tram. Eigenverlag Sébastien Jacobi, Neuchâtel 1977
  • R. Scholz: Die Chemins de fer des Montagnes Neuchâteloises, Sonderdruck aus "Eisenbahn-Amateur" Nr. 9, 10, 12/1964 und 2–3/1965. 1965
  • CMN, Chemins de fer des Montagnes Neuchâteloises. ANAT, Neuchâtel 1987
  • Sébastien Jacobi: CMN, Centenaire des Chemins de fer des Montagnes neuchâteloises. CMN, La Chaux-de-Fonds 1990
  • Sébastien Jacobi: Neuchâtel en Tram 1890–1990. Eigenverlag Sébastien Jacobi, Neuchâtel 1989
  • Claude Jeanmaire, Yves Merminod: Les Tramways de Neuchâtel – 100 Ans de transports publics à Neuchâtel, Volume 1: Les Funiculaires et les Tramways. Archiv Nr. 54, Verlag Eisenbahn, Villigen AG 1991, (ISBN 3-85649-054-X)
  • Claude Jeanmaire, Yves Merminod: Les Tramways de Neuchâtel II – 100 Ans de transports publics à Neuchâtel, Volume 2: Les lignes du tramway, les dépôts, les autobus et trolleybus à Neuchâtel. Archiv Nr. 60, Verlag Eisenbahn, Villigen AG 1992, (ISBN 3-85649-060-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]