Troistorrents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Troistorrents
Blason de Troistorrents
Héraldique
Image illustrative de l'article Troistorrents
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Monthey
Localité(s) Chemex, Chenarlier, Croix-du-Nant, Morgins, Propéraz, Vers-Ensier
Communes limitrophes Val-d'Illiez, Châtel, Collombey-Muraz, Monthey et Vérossaz
Président(e) Fabrice Donnet-Monay
NPA 1872 Troistorrents
1875 Morgins
N° OFS 6156
Démographie
Gentilé les Chorgues
Population 4 568 hab. (31 décembre 2016)
Densité 124 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 13′ 44″ nord, 6° 55′ 02″ est
Altitude 765 m
Superficie 3 698 ha = 36,98 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Troistorrents

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Troistorrents

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Troistorrents
Liens
Site web www.troistorrents.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Troistorrents est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Monthey. Elle occupe une partie du val d'Illiez et la plus grande partie du val de Morgins. Troistorrents, village chef-lieu, est situé à 765 m d'altitude. On peut s'y rendre par route ou en prenant le train de l'AOMC en gare de Monthey.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Troistorrents présente plusieurs sites touristiques d'intérêt. Les fours à pains de Collaire (1610) et de Propéraz (1663), le site des Vieux Moulins de la Tine, l'église Sainte-Marie-Madeleine, construite en 1702, le chemin pédestre du Pont du Diable qui relie Troistorrents à Chenarlier, hameau de la rive droite de la Vièze.

Le village de Morgins (1350 m) station de sports d'hiver, fait partie du domaine international des Portes du Soleil.

Découverte[modifier | modifier le code]

  • Le four banal de Propéraz
  • Le four banal de Collaire
  • Les Vieux Moulins de la Tine
  • L'église Sainte-Marie-Madeleine
  • Les gorges de la Vièze par le Pont du Diable
  • La chapelle de Chemex dédiée aux Rois Mages. (classée bien culturel valaisan)

Transports[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Steve Morabito, cycliste, est originaire de Troistorrents.
  • Didier Defago (originaire de Troistorrents) champion olympique de descente à Vancouver (Didier Défago)

Références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :