Chemin de fer Aigle-Leysin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligne 125
Aigle–Leysin
des Transports publics du Chablais (TPC),
ancienne chemin de fer Aigle-Leysin (AL)
Image illustrative de l’article Chemin de fer Aigle-Leysin
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Historique
Mise en service 1900 – 1915
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 125
Longueur 6,209[1] km
Écartement métrique (1,000 m)
Électrification 1500 V continu
Pente maximale 230 
Crémaillère De type Abt sur 5.164 km
Trafic
Propriétaire Transports Publics du Chablais
Exploitant(s) Transports Publics du Chablais
Trafic Régional
Plaque de direction Aigle-Leysin avec sa nouvelle charte graphique.
L'AL sous ses anciennes couleurs en gare d'Aigle.
Le dépôt d'Aigle avec une partie des automotrices au anciennes couleurs.

La ligne 125 Aigle-Leysin, ou anciennement ligne A, est une ligne de chemin de fer longue de 6,2 km, à voie unique à écartement métrique, reliant la gare d'Aigle à Leysin et une ancienne entreprise ferroviaire.

L'ancienne entreprise chemin de fer Aigle-Leysin (AL) fait partie depuis 1999 de Transports Publics du Chablais (TPC) qui comprend :

La gare de départ d'Aigle CFF est commune aux chemins de fer Aigle-Sépey-Diablerets (ASD) et chemin de fer Aigle-Ollon-Monthey-Champéry (AOMC).

Histoire[modifier | modifier le code]

  •  : mise en service du tronçon Aigle JS (Jura-Simplon actuellement Aigle CFF) - Grand-Hôtel des bains (Aigle)[2].
  •  : mise en service du tronçon Grand-Hôtel des bains - Feydey (Leysin)
  • 1912 : Doublement de la voie entre Leysin-Village et Leysin-Feydey
  •  : La ligne est prolongée jusqu'au terminus actuel de Leysin-Grand Hôtel.
  • En 1946, un premier renouvellement du parc de matériel roulant a été entrepris et la tension de la ligne de contact portée de 650 à 1 300 volts. Cela a permis de réduire la durée des temps de parcours de près de 30 minutes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 6,2 km dont 5,1 km à crémaillère Abt
  • Voie métrique
  • Double voie sur 0,70 km
  • Pente maximale : 230 ‰
  • Altitude minimale : Aigle 404 m
  • Altitude maximale : Leysin-Grand-hôtel 1 451 m
  • Passagers : 250 000 en 2004 - 407 071 en 2016[3]
  • Matériel : 8 automotrices :
    • Arseh 2/4 201 (SLM/BBC 1946), ex-BDeh 2/4 201
    • BDeh 2/4 202 & 203 (SLM/BBC 1946)
    • BDeh 4/4 301 & 302 ; Bt 351 & 352 (SIG/SAAS 1966)
    • BDeh 4/4 311 à 313 ; Bt 361 à 363 (ACMV/SLM/BBC 1987, 1993)
  • Taux de couverture : 20 % par les billets
  • Subvention : 3,7 millions de francs suisses en 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche technique des compagnies, numéro spécial Histoire de mai 2003 dans TPC News, Transports Publics du Chablais, consulté le 31 mars 2012.
  2. Aigle-Leysin, numéro spécial Histoire de mai 2003 dans TPC News, Transports Publics du Chablais, consulté le 31 mars 2012.
  3. « Rapport de gestion page 8 », sur http://www.tpc.ch, (consulté le 1er septembre 2017)

Sources[modifier | modifier le code]

Fonds : Compagnie de chemin de fer Aigle-Leysin (1899 - 2000) [70.20 mètres linéaires]. Cote : CH-000053-1 PP 1093. Archives cantonales vaudoises. (présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]