Non élucidé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Non élucidé
Genre Magazine
Création Arnaud Poivre d'Arvor
Sebastien Brunaud
Réalisation Davie Perrier
Xavier Lefebvre
Présentation Arnaud Poivre d'Arvor
Participants Jean-Marc Bloch
Narration Arnaud Poivre d'Arvor
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 6
Nombre d’émissions 39
Production
Durée 90 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production exécutive Arnaud Poivre d'Arvor
Sébastien Brunaud
Société de production Phare Ouest Productions
Diffusion
Diffusion France 2 puis
RMC Découverte
et Numéro 23
Lieu de première diffusion France
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêté
Public conseillé De tout public à déconseillé aux moins de 12 ans, selon les émissions
Site web http://www.france2.fr/emissions/non-elucide
http://rmcdecouverte.bfmtv.com/emission/non-elucide/
http://www.numero23.fr/programmes/non-elucide/

Non élucidé est une émission de télévision française créée en 2008 par Arnaud Poivre d'Arvor et Sébastien Brunaud dont chaque épisode retrace l'une des grandes affaires criminelles françaises non élucidées. Diffusée en seconde partie de soirée sur France 2, d'une durée d'environ 90 minutes, elle est présentée par Arnaud Poivre d'Arvor et Jean-Marc Bloch, ancien patron du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Versailles[1].

Le , France 2 annonce que l'émission n'est pas reconduite pour la rentrée 2015. Cependant, la résolution de l'affaire Jean Moritz et de l'affaire Stéphane Dieterich grâce à l'émission et le lancement d'une pétition en ligne pourraient faire changer d'avis la chaîne. Depuis , l'émission est rediffusée sur RMC Découverte et Numéro 23.

Concept[modifier | modifier le code]

Le concept de l'émission repose sur une affaire racontée comme une véritable fiction policière, avec la présence des présentateurs sur les lieux où se sont déroulés les faits et l'enquête. Au fil de l'émission, les différentes étapes de l'enquête sont développées en les explicitant. Indirectement l'émission espère réveiller des témoignages susceptibles d'apporter des éléments nouveaux aux enquêteurs.

Les affaires Sabine Dumont et Cécile Bloch regroupent plusieurs affaires de crimes d'enfants non élucidées, dans l' affaire Bloch le même ADN a été retrouvé sur différents lieux de crimes tandis que dans l' affaire Dumont c'est le même mode opératoire de plusieurs enlèvements qui permet de faire le lien.

Les émissions peuvent être mises à jour selon l'évolution de l'enquête, comme celle d'Élodie Kulik, élucidée (ou du moins en partie, car il pourrait y avoir un troisième coupable) grâce à l'ADN.

Pour l'instant, l'émission a permis de résoudre l'affaire Jean Moritz qui était menacée d'un non-lieu imminent (l'émission, intitulée "Un mort dans les flammes", a été diffusée le 14 juin 2015) ainsi que l'affaire Stéphane Dieterich (diffusée le 27 janvier 2013).

Le , l'affaire Christelle Blétry des disparues de Saône-et-Loire, le 16 octobre suivant l'affaire Mokhtaria Chaïb et enfin le 9 juin 2015 l'affaire Marie-Hélène Gonzalès des meurtres de la gare de Perpignan ont été élucidées grâce à l'ADN.

Les affaires Stéphane Dieterich et Patricia Bouchon ont conduit chacune à l'arrestation d'un suspect. Le meurtrier de Stéphane Dietrich a été identifié par des lycéens grâce à une photographie du principal suspect de l'époque apparue dans l'émission de 2013. Celui de Patricia Bouchon l'a été à partir d'un portrait robot diffusé dans l'émission de 2014.

Seules les affaires Benitez, Xavier Dupont de Ligonnès, de la tuerie de Chevaline et les assassinats de Patricia Bouchon, Jean Moritz et Xavier Baligant ont eu lieu après la création de l'émission, en .

Saisons[modifier | modifier le code]

Saison 1 (novembre 2008 et mars 2009)[modifier | modifier le code]

Date de début de l'affaire : 6-7 avril 2004, émission diffusée le .

  • 02 : Affaire Christelle Blétry : une femme est retrouvée morte sur un chemin, de 123 coups de couteau, à Blanzy.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

Le , un meurtrier présumé a été identifié par des traces ADN retrouvées sur les vêtements de la victime grâce de nouvelles techniques d'identification par l'ADN. Son ADN figurait dans le fichier des empreintes génétiques après la tentative d'agression sexuelle d’une autre femme, en 2004, en Saône-et-Loire, qui lui avait valu une condamnation de 2 ans de prison, dont 18 mois de sursis avec mise à l'épreuve en comparution immédiate.

Aujourd’hui âgé de 55 ans, marié et père de deux enfants, il a été interpellé dans les Landes, où il était installé à Retjons, vers Mont-de-Marsan où il était ouvrier agricole. Il a été ramené à Chalon-sur-Saône, où il a été entendu. Il aurait avoué être l’auteur du meurtre de Christelle[2].

Saison 2 (février, mars, avril et mai 2010)[modifier | modifier le code]

  • 03 : Affaire Marine Boisseranc : une étudiante est tuée de 12 coups de couteau chez elle à Chazay-d'Azergues.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le [3].

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le .

Saison 3 (octobre 2011 et janvier 2012)[modifier | modifier le code]

  • 07 : Affaire Francis Imbard : un patron d'une boîte de nuit parisienne et d'un restaurant est abattu d'une balle sur son palier à Paris dans le 16e.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le .

  • 08 : Affaire Élodie Kulik : une directrice de banque est violée, étranglée et partiellement brûlée sur un chemin communal à Tertry.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée (mise à jour) le .

  • 09 : Affaire Patrice Baud : un neurologue est tué de 2 coups de fusil de chasse dans la rue en sortant de son cabinet à Nemours.

Date de début de l'affaire : vers 23h30, émission diffusée le [4].

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le [5].

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le .

  • 13 : Affaire Olivier Fargues : un étudiant est retrouvé mort dans un sac poubelle à Poitiers.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le [6].

  • 14 : Affaire Drouvin-Kubala : deux retraités sont retrouvés morts dans leurs jardin à Vernou-sur-Brenne.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le .

Saison 4 (janvier, février et mars 2013)[modifier | modifier le code]

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le [7] et rediffusée le .

  • 16 : Affaire Paquita Parra : une femme est retrouvée brulée dans sa voiture à Angoulême.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le .

  • 17 : Affaire Picard-Creton : un colonel pharmacien chimiste en chef et un technicien à Océanopolis sont abattus devant un stand de tir à Brest.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le .

  • 18 : Affaire Stéphane Dieterich : un étudiant est tué de 11 coups de couteaux dans un bois à Cravanche. Lors de la diffusion de l'émission, une photo floutée est diffusée, c'est alors que d'anciens étudiants de l'époque reconnaissent un certain Christophe Blind un surveillant de lycée, l'émission relance alors l'enquête qui avait abouti à un non-lieu en 2002 et permet l'arrestation du suspect qui avoua les faits le 15 décembre 2015.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le .

  • 19 : Affaire Magalie Part : une employée de grande surface de bricolage est retrouvée dénudée et brulée dans un bois à Vulbens.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le .

  • 20 : Affaire Élodie Kulik : une directrice de banque est violée, étranglée et partiellement brûlée sur un chemin communal à Tertry. L'ADN de l'un de ses agresseurs prénommé Grégory Wiart a été identifié mais ce dernier est décédé à la suite d'un accident de voiture. Willy Bardon, autre suspect de cette affaire a été entendu mais l'enquête est toujours en cours.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le , émission du complétée par de nouveaux éléments.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le [8] et rediffusée le .

  • 22 : Affaire Olivier Arnaud : un conseiller en recrutement est abattu de deux balles dans sa voiture à Chamalières.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le [9].

  • 23 : Affaire Michèle Gillet : une femme est retrouvée morte sur sa terrasse à Lisle.

Date de début de l'affaire : , émission diffusée le et rediffusée le .

Saison 5 (janvier, février et juillet 2014)[modifier | modifier le code]

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le [10].

  • 25 : Affaire Patricia Bouchon : une secrétaire d'un cabinet d'avocats est violemment frappée et étranglée à Bouloc.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

Un suspect, déjà mis en garde à vue au cours de l'enquête des gendarmes, a été une nouvelle fois interpellé le 9 février 2016.

  • 26 : Affaire Stéphane Kameugne : un étudiant est battu à mort et retrouvé dans le Nau, canal de Châlons en Champagne.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le [11] et rediffusée le .

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le [12],[13],[14].

  • 31 : Affaire Christian Maréchal : le chef de la police municipale est tué de 18 coups de couteau dans l'entrée de son pavillon à Chambourcy.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le [15].

Saison 6 (mai et juin 2015)[modifier | modifier le code]

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

  • 35 : Guet-apens au collège : Clément Roussenq est assassiné d'un coup de couteau sur le parking du collège Virebelle dont il est le principal à La Ciotat.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

  • 36 : Le mystère de la femme découpée : Janine Sopka découpée en morceaux repêchés dans des sacs poubelle dans le canal de l'Escaut.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

  • 37 : Le destin brisé de Gaëlle Fosset : une étudiante est retrouvée tuée de 66 coups de couteau dans son pavillon de Saint-Germain-la-Campagne.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

  • 38 : Un mort dans les flammes : Le 1er juin 2011, les pompiers interviennent pour éteindre un incendie dans un magasin de farces et attrapes à Louvroil, dans le Nord. Ils découvrent au fond du local, le corps calciné de Jean Moritz. Le décès de ce commerçant réputé dans la région pour les feux d'artifice qu'il organisait semble tout d'abord accidentel. Mais l'autopsie révèle que la victime était morte avant que ne débute l'incendie. A l'annonce de la préparation de l'émission, l'affaire qui était au point mort et qui allait tout droit vers un non-lieu est redevenue une priorité pour les enquêteurs.
    Dans l'émission Arnaud Poivre d'Arvor et Jean-Marc Bloch insiste sur le mobile d'un certain Youssef T. (appelé Ahmed dans l'émission) et sur son alibi très fragile au moment du meurtre. Après de nouvelles vérifications son alibi s'effondre totalement. Durant la diffusion de l'émission, Youssef T., déjà suspecté à l'époque dont l'ex-compagne entretenait une relation avec la victime a été placé sur écoute. Il semblerait alors que le suspect aurait regardé l'émission et se serait trahi au téléphone en pensant que l'affaire resterait non élucidé et qu'il ne serait plus du tout inquiété. Quinze jours après la diffusion de l'émission le parquet de Valenciennes a annoncé que le suspect a été mis en examen et écroué[16].

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le .

  • 39 : Meurtre sur l'A31 : Xavier Baligant technicien de laboratoire pharmaceutique belge est abattu de quatre balles de gros calibre dans la poitrine et dans la tête, devant l’entrée des toilettes de l'aire de repos de l’A31 à Colombey-les-Belles.

Date du début de l'affaire : , émission diffusée le [17].

Chronologie des affaires[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. France2.fr : non élucidé, le site
  2. Le Monde.fr avec AFP 12/09/2014,
  3. « France 2 replonge dans l'affaire Sabine Dumont » Article publié le 6 mars 2010 dans Le Parisien
  4. « L'enquête sur la mort du médecin relancée » Article publié le 15 octobre 2011 dans Le Parisien
  5. « Deux cents crimes non élucidés par an » Article de Marie-Christine Tabet publié le 16 septembre 2012 dans Le Journal du dimanche
  6. « L'affaire Olivier Fargues dans l'émission "Non Élucidé", sur France 2 » Article publié le 21 janvier 2012 dans Sud Ouest
  7. « "Non élucidé" reviendra sur la disparition d’Estelle Mouzin » Article publié le 3 janvier 2013 dans Le Parisien
  8. « Non élucidé : l'affaire de Ligonnès » Article d'Yves Aumont publié le 15 février 2013 dans Ouest-France
  9. « Ce soir dans l'émission Non élucidé, une affaire de Chamalières » Article publié le 3 août 2014 dans La Montagne
  10. « Un ancien grand flic devant les Savoyards » Article de Sylviane Garcin publié le 2 février 2016 dans Le Dauphiné libéré
  11. « L’affaire Heusèle, "non élucidée", ce dimanche soir sur France 2 » Article de Julien Lechevestrier publié le 1er février 2014 dans La Voix du Nord
  12. « Béthune : l’équipe de l’émission « Non élucidé » en tournage pour France 2 » Article publié le 24 janvier 2014 dans La Voix du Nord
  13. « Ce dimanche soir, sur France 2, "Non élucidé" revient sur l’affaire Calers » Article d'Isabelle Mastin publié le 21 février 2014 dans La Voix du Nord
  14. « Le meurtre non élucidé de Busnes ce dimanche soir sur France 2 » Article publié le 23 février 2014 dans La Voix du Nord
  15. « France 2 revient sur l'affaire Maréchal » Article publié le 9 juillet 2014 dans Le Courrier des Yvelines
  16. « Confondu pour meurtre après une émission de télé » Article de Juliette Demey publié le 5 juillet 2015 dans Le Journal du dimanche
  17. « L’énigme de l’A31, le meurtre non élidé de Xavier Baligant, sur France 2, ce dimanche » Article de Christophe Gobin publié le 20 juin 2015 dans L'Est républicain

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Émissions similaires[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]