Pierre Dumayet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumayet.
Pierre Dumayet
Image illustrative de l'article Pierre Dumayet

Date de naissance
Date de décès (à 88 ans)
Nationalité Drapeau : France Français

Pierre Dumayet, né le à Houdan et mort le (à 88 ans) à Paris, est un journaliste, scénariste et producteur français, ayant participé aux débuts de la télévision française. Il est le père de Nicolas Dumayet, acteur de cinéma, de théâtre et un metteur en scène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Dumayet est né dans les Yvelines. Licencié de philosophie et amoureux de la littérature, il souhaite à l’origine devenir pharmacien. Il apprend le journalisme en travaillant à la radio dès 1946 pour un magazine littéraire qu’il anime avec Pierre Desgraupes : un collaborateur qui partage sa vision d’un journalisme indépendant et exigeant et avec qui plus tard il conçoit plusieurs émissions pour la télévision. Il participe à cette époque aux balbutiements de la télévision et fait figure de pionnier dans ce nouvel espace de liberté où tout est à inventer. Il travaille en effet sur le premier journal télévisé de la RTF, le présenté par Pierre Sabbagh aux côtés de Jean-Marie Coldefy, Pierre Tchernia, Georges de Caunes.

Pendant l’été 1950, Claude Barma réalise le tout premier feuilleton de la télévision française : l'Agence Nostradamus qui sera diffusé dès le 9 octobre 1950. Pierre Dumayet écrit les dialogues des dix épisodes que compte le feuilleton.

Avec Pierre Desgraupes il collabore pendant quinze ans à la réalisation et la présentation de Lecture pour tous, introduisant ainsi la littérature à la télévision, l’émission française à la plus longue durée de vie de 1953 à 1968, initiée par Jean d'Arcy, directeur des programmes et diffusée la première fois le 27 mars 1953. Il est scénariste, producteur et coproducteur de multiples émissions notamment, En votre âme et conscience également avec Pierre Desgraupes de 1955 à 1970 et Cinq colonnes à la une de 1959 à 1968, une émission d’information créée selon ses dires en réaction à la mainmise de Charles de Gaulle sur la télévision de cette époque. Il est également l’auteur de nombreuses émissions comme Le Temps de lire (1970), Cent questions derrière un miroir, Des milliers de livres écrits à la main (1975). Pierre Dumayet prend sa retraite en 1983, tout en restant attentif à l'actualité. Il s’illustre au cours de sa carrière en interviewant d’importantes figures du XXe siècle comme Eugène Ionesco, Claude Levi-Strauss, Jean Cocteau, le Général Massu, Jorge Luis Borges, Robert Badinter, Louis Ferdinand Céline, Lucien Neuwirth ainsi que René Goscinny ou Marie Besnard. En 1962, à l'occasion de la publication en français de l'autobiographie du dalaï-lama Ma terre et mon peuple, il interviewa Dagpo Rinpoché et Thoupten Phuntshog, les deux premiers lama tibétains qui se sont rendus en France à la suite du soulèvement tibétain de 1959[1].

Il meurt le 17 novembre 2011, à l'âge de 88 ans. Il est inhumé au cimetière de Bages (Aude).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • L'Agence Nostradamus (1950) (dialoguiste)
  • En votre âme et conscience (1956-1969), épisodes Le Docteur X (1957) et Les Innocents d'Egalgson (1968)
  • Madame le juge (1978), épisode Monsieur Bais (1978)
  • Les Procès témoins de leur temps (1977-1978), épisodes Les fusils sont arrivés (1977) et La Preuve par cinq (1978)
  • Bruges la morte (1980) (adaptation)
  • Les Dossiers éclatés (1980-1981), épisodes Le Querellé ou La Nécessité d'être comme tout le monde (1980) et Le Jardin d'hiver (1981)
  • Raspail ou La passion de la république (1981)
  • Par ordre du Roy (1983)
  • Lire c'est vivre: Élie Faure, Vélasquez et les Ménines (1984)
  • Médecins des hommes (1988), épisode Mer de Chine: Le pays pour mémoire (1988)
  • Alcyon (1990) (adaptation en téléfilm du roman éponyme de Pierre Herbart)
  • Un siècle d'écrivains (1995), épisode Raymond Queneau (1995)
  • Une page d'amour (1995), adaptation en téléfilm du roman éponyme d'Émile Zola
  • C'est l'homme que j'ai tué (1996) (adaptation) ("L'uomo che ho ucciso" - Italie (titre original))
  • Sapho (1997) (adaptation du roman éponyme d'Alphonse Daudet)
  • Franz Kafka, lettres à Felice et à Milena (2002) (commentaire)

Producteur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • Seul à seul
  • Roland Dubillard, ébauche d'un portrait
  • Les Déserts de l'amour (1978)
  • Un comédien lit un auteur (1979), série télévisée
  • Flaubert, chronique d'un amour impossible à vivre (1981)
  • Lire et écrire: Marguerite Duras, co-réalisé avec Robert Bober (1992)
  • Un siècle d'écrivains (1995), épisode Marcel Proust (1995)
  • À la lumière de « J'accuse », co-réalisé avec Robert Bober (1998)
  • Balzac (2002)

Émissions auxquelles il a contribué[modifier | modifier le code]

  • Panorama, France Culture, octobre 1996
  • Coup de cœur, par Cella Minart, Radio France Internationale, 22 juin 1992
  • Caractères, par Bernard Rapp et Martine Saada, FR3, 13 mars 1992
  • Fréquence lire, Radio France Internationale, 20 avril 1991
  • Ex-Libris, par Patrick Poivre d’Arvor, TF1, 31 janvier 1991
  • Le Divan, par Henry Chapier, FR3, juillet 1989
  • La Der des der, par Michel Polac, M6, 14 juin 1989

Citations[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Ces citations ne correspondent pas aux exigences d’un article encyclopédique ; il semble qu’elles auraient davantage leur place sur Wikiquote. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Si ces citations disposent de références précises, vous êtes invités à les transférer vous-même sur Pierre Dumayet ou à les insérer dans le texte de cet article, ou si cet article entier doit être transféré, à demander un administrateur de Wikiquote de procéder au transfert.
Sinon, ces citations seront automatiquement supprimées.

  • «Lire est une route sur laquelle nous avançons.» - Extrait d’Autobiographie d’un lecteur
  • «La peur de tomber : voilà ce qui fait grimacer les pendus.»
  • «Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois.» - Extrait de l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur - Lectures pour tous

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Philippe Caudron, Thoupten Phuntshog, J'ai connu le Tibet libre, Grasset, 2001, (ISBN 2246576318 et 9782246576310), p. 304-305
  • Allocine.net
  • Ina.fr
  • Editions-verdier.fr
  • Dicocitations.com
  • Curiosphere.tv