Liste d'affaires criminelles belges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste d'affaires criminelles belges présente de manière non exhaustive, des affaires criminelles dont le déroulement s'est significativement réalisé en Belgique.

Liste partielle[modifier | modifier le code]

Année[1] Province(s)[2] Affaire Résumé Commentaire C[3].
1846 Hainaut Affaire Euphrasie Deroux Infanticide. Euphrasie Deroux tue sa fille, Thérèse (deux ans), morte par suffocation après lui avoir empli la bouche de mie de pain. Elle sera la dernière femme exécutée (de droit commun) en Belgique le sur la Grand-Place de Mons.
1847 Bruxelles Affaire Rosseel et Vandenplas Triple meurtre crapuleux, de Mlle Evenepoel et de ses deux servantes, Marie-Thérèse Desain et Anne-Marie-Gertrude Smeets, le place Saint-Géry no 13[4]. CC
1850 Hainaut Affaire Visart de Bocarmé Assassinat par empoisonnement à la nicotine de Gustave Fougnies, le à Bury. Visart sera guillotiné L'empoisonnement est décelé grâce aux analyses du chimiste Jean Servais Stas. CD
1860 Hainaut Affaire Coucke et Goethals Meurtre de Scholastique Dussart, dite la veuve Dubois, le à Couillet. Coucke et Goethals, deux néerlandophones, sont guillotinés à la suite d'un procès en français, unique langue de la justice en Belgique à l'époque. Les déclarations d'un autre criminel alimenteront plus tard l'hypothèse de l'erreur judiciaire. CD
1855-1861 Hainaut La Bande noire Gangstérisme. CD
1873 Bruxelles Affaire Verlaine/ Rimbaud Le poète Paul Verlaine tire sur le poète Arthur Rimbaud et le blesse le 9 juillet 1873 à Bruxelles. Verlaine est emprisonné successivement à la prison de Bruxelles et à la prison de Mons, et libéré en 1875[5]. CC
1882 Bruxelles Affaire Peltzer « Crime de la rue de la Loi » : meurtre de l'avocat Guillaume Bernays, le [6]. Armand Peltzer et Léon Peltzer sont condamnés à mort par les assises de Bruxelles. Leur peine est commuée en détention à perpétuité.
1886 Bruxelles Affaire Vandersmissen L'avocat et député Gustave Vandersmissen assassine sa femme volage la nuit du au . Alice Renaud, comédienne succombe treize jours plus tard. Gustave Vandersmissen écope de 15 années de réclusion, ramenées à 10 en appel. Il est libéré après deux années (loi Lejeune) et refait sa vie en France. CC
1895 Anvers Affaire Joniaux Triple empoisonnement commis par Marie-Thérèse Joniaux sur sa sœur, son frère et un oncle. Marie-Thérèse Joniaux est condamnées à mort par les assises d'Anvers. Sa peine est commuée en détention à perpétuité.
1897 Bruxelles Affaire Courtois Meurtre d'une rentière âgée de 80 ans pour lui voler son coffre-fort. Alexandre Courtois et Louis Restiaux sont condamnés à mort par les assises de Brabant. Leur peine est commuée en détention à perpétuité. CD
1906 Bruxelles Meurtre de la rue des Hirondelles Jeanne Van Calck 8 ans est enlevée, violée, tuée et dépecée. Son corps est retrouvé le . Le crime odieux restera impuni. AS
1917 Flandre-Occidentale Affaire Ferfaille Meurtre de Rachel Ryckewaert, une domestique de ferme, le 27 octobre 1917 à Furnes. Ferfaille est le dernier condamné à mort de droit commun guillotiné en Belgique.
1932-1936 Liège Affaire Becker Empoisonnement de onze personnes par Marie Becker. CD
1944-1949 Brabant wallon Affaire Rinchard Le « Docteur mitraillette ». Série de meurtres et d'attentats.
1950 Liège Affaire Lahaut Assassinat de l'homme politique Julien Lahaut le 18 août 1950 à Seraing[7]. AS
1953 Namur Tuerie de Thy-le-Château Quintuple meurtre, le 5 novembre 1953, à Thy-le-Château[8]. CR
1954-1981 Luxembourg, Brabant wallon, Liège Affaire Nestor Pirotte Série de meurtres. CD
1963-1964 Luxembourg Affaire Champenois Meurtre de l'épouse d'un bûcheron suivi, l'année suivante, d'une tentative de meurtre et d'un enlèvement, et d'une rocambolesque traque en forêt[9].,[10] L'affaire inspire notamment La Hache et le Fusil, une bande dessinée de Jean-Claude Servais, parue en 1994.
1964-1982 Brabant flamand Affaire Bellen Série de viols et meurtres.
1970 Bruxelles Affaire Georgin Agression causant indirectement la mort d'un membre du FDF, par des militants du VMO.
1971-1972 Brabant flamand Affaire Van Eyken Meurtre de trois femmes.
1978-1989 La Bande à Haemers Gangstérisme, et enlèvement de l'ancien Premier Ministre Paul Vanden Boeynants, lequel est séquestré du 14 janvier au 12 février 1989.
1979 Affaire Cauberg Meurtre de sa compagne, de son bébé, d'une voisine le 21 février 1979 par Jan Caubergh déjà condamné à vingt-cinq ans de prison en 1966 et ayant bénéficié d'une libération anticipée.
1979 Flandre-Orientale Affaire Horion et Feneulle Meurtre de cinq membres d'une même famille, le 23 juin 1979[8]. CC
1979 Liège Affaire Renard Une jeune fille de 16 ans et une femme de 26 ans sont tuées et 20 autres personnes sont blessées au fusil de chasse, par Odon Renard militaire de carrière, au cross-country de Hannut le 18 novembre 1979.
1982-1985 Brabant wallon, Flandre Orientale, Hainaut, Namur, Nord (France) Les Tueurs du Brabant wallon Braquages sanglants, coûtant la vie à près de trente personnes. AS
1983 Flandre-Occidentale Affaire Scholeer Quintuple meurtre de membres de sa famille par un adolescent en 1983 à Elverdinge.
1983-1985 Les Cellules communistes combattantes Série d'attentats.
1984 Bruxelles Affaire Van Hees Le corps de Christine Van Hees est découvert brûlé le 13 février 1984 dans l'ancienne champignonnière d'Auderghem. EC
1985 Liège Affaire Systermans Attentat contre le Palais de Justice de Liège, le 6 décembre 1985. Il coûte la vie à un étudiant[8].
1986-1989 Bruxelles Affaire Pándy Assassinat des membres d'une même famille entre le 31 juillet 1986 et juin 1989 à Molenbeek-Saint-Jean. L'affaire n'éclate qu'en 1997, après le « séisme » de l'affaire Dutroux[11]. CD
1987 Liège Fusillade du Palais de Justice Tentative d'évasion à l'aube d'un procès, suivi d'une fusillade, le 1er avril 1987, coûtant la vie au truand José Cokaiko et à l'avocat de celui-ci[8].
1987 Brabant flamand Tuerie de Bogaarden Septuple meurtre perpétré par Michel Van Wijnendaele, le 12 mai 1987 à Bogaarden, suivi du suicide de l'auteur des faits à Sirault dans le Hainaut[8]. CR
1989 Namur Affaire Fourniret Enlèvements, viols et assassinats d'au moins sept jeunes filles par Michel Fourniret et son épouse du 11 décembre 1987 au 5 mai 2001 en France et en Belgique, dont celui de la petite Élisabeth Brichet, enlevée à Namur en 1989. La disparition de la petite Élisabeth, victime de Fourniret, est associée à partir de 1996 à l'affaire Dutroux – ou du volet de cette affaire, plus large, mais y reliée au début, des « enfants disparus » –, jusqu'à l'éclatement de l'affaire Fourniret. CC
1991 Liège Affaire Cools Assassinat de l'homme politique André Cools, le 18 juillet 1991 à Liège.
1992 Liège Affaire Muselle et Bourgard Affaire « Marc et Corine ». Meurtre de Marc Kistemann et de Corine Malmendier en juillet 1992. L'affaire entraîne la création de l'association « Marc et Corine ».
1992 Bruxelles Affaire Derochette Enlèvement, viol et meurtre d'une fillette de neuf ans, Loubna Benaïssa, le 5 août 1992 à Ixelles[12]. L'affaire, jusqu'à ce qu'elle soit résolue, est associée à partir de 1996 à l'affaire Dutroux (les « enfants disparus »). NL
1993-2001 Hainaut Dépeceur de Mons Meurtres non élucidés de plusieurs femmes dont les corps, dépecés, sont retrouvés dans des sacs poubelles. EC
1994 Anvers Affaire Kim et Ken Disparition de Kim et Ken Heyrman, un frère et une sœur, respectivement âgés de douze et huit ans, le 4 janvier 1994. Kim est retrouvée morte le 11 février dans le bassin « Asia » du vieux port. L'affaire, non élucidée, conduit à la création du Comité Kim en Ken (1995-2001).
1995 Anvers Affaire Van Noppen (en) Exécution d'un vétérinaire, dans le cadre d'une affaire liée au trafic d'hormones[13]. L'affaire inspire un film, sorti en 2011.
1995-1996 Hainaut, Liège, Flandre-Occidentale Affaire Dutroux Enlèvement, séquestration et viol de mineures d'âge et de jeunes filles. Meurtre de trois personnes. L'affaire ébranle le pays entier. Elle entraîne une réforme des polices, le rite de « marches blanches », la création de l'ONG Child Focus s'occupant, en premier lieu, d'affaires de disparitions et d'abus sexuels dont les victimes sont des mineurs d'âge. CC
1997 Liège Affaire Lecrenier Quadruple assassinat le 7 juillet 1997 à Bas-Oha[14].
1998 Brabant flamand Affaire Semira Adamu Semira Adamu est tuée par des gendarmes lors de son expulsion forcée du territoire belge, le . L'affaire fit grand bruit, le ministre Louis Tobback démissionne, la Belgique est condamnée. 4 des 9 gendarmes sont reconnus coupables.
2000 Hainaut Affaire Vinck Meurtre de Charlotte Holvoet 22 ans élève infirmière française le 29 mai 2000 à Tournai égorgée et étranglée par Raphaël Vinck[15]. NL
2006 Bruxelles Affaire Van Holsbeeck Meurtre d'un adolescent de dix-sept ans, pour le vol de son baladeur, le 12 avril 2006, Gare centrale à Bruxelles.
2006 Anvers Affaire Van Themsche Double meurtre à caractère raciste perpétré en mai 2006 à Anvers. CC
2006 Liège Affaire Ait Oud « Nathalie et Stacy ». Enlèvement, viol et meurtre de deux fillettes, le 9 juin 2006 à Liège. CD
2006 Anvers Affaire Demoor (en) Passage à tabac par six jeunes gens d'un quinquagénaire conduisant à la mort de celui-ci, le 24 juin 2006 à bord d'un bus à Anvers.
2006 Limbourg Affaire Clottemans Meurtre d'une rivale, parachutiste amateur, le 18 novembre 2006. CD
2007-2010 Limbourg Affaire Janssen Meurtre de trois personnes. CC
2007 Brabant wallon Affaire Lhermitte Meurtre de ses cinq enfants par leur mère, le 28 février 2007 à Nivelles[16]. L'affaire inspire un film, sorti en 2012, ce qui suscite en soi une polémique. CC
2007 Bruxelles Affaire Storme Meurtre de trois membres d'une même famille, le 16 juin 2007. CD
2009 Flandre-Orientale Tuerie de Termonde Meurtre de deux bébés et d'une puéricultrice dans une crèche, le 23 janvier 2009 à Termonde. CC
2011 Liège Tuerie de Liège Tuerie coûtant la vie à cinq personnes, le 13 décembre 2011 à Liège. L'auteur des faits se suicide. On constate par la suite qu'il a commis un autre meurtre avant la tuerie. CR
2012 Hainaut Affaire Guilbert Meurtre de Ludovic Neyts 29 ans le 29 janvier 2012 à Péruwelz poignardé par Johan Guilbert[17],[18]. CC
2012 Flandre-Occidentale Affaire Saelens (nl) « Kasteelmoord » (« Meurtre au château ») : meurtre de Stijn Saelens, le 31 janvier 2012 à Wingene[19]. EC
2012 Liège Affaire Jarfi Meurtre, en avril 2012, d'un homme, dont le corps est retrouvé dans un champ à Villers-le-Temple. Quatre hommes sont inculpés. L'affaire conduit à des débats concernant l'homophobie[20]. EC
2013 Flandre-Occidentale Affaire Wesphael Mort considérée comme suspecte de l'épouse de l'homme politique Bernard Wesphael, le à Ostende. Le mari est inculpé. L'affaire conduit à des débats essentiellement centrés sur l'immunité des personnalités politiques[21]. EC
2014 Bruxelles Tuerie du Musée juif Attentat terroriste présumé, le samedi 24 mai 2014, au Musée juif de Belgique, à la veille des élections. Un homme pénètre dans le musée et abat quatre personnes avec un revolver et un fusil d'assaut. L'affaire ravive le souvenir de l'Affaire Merah, s'étant déroulée deux ans auparavant, en France. EC
2014 Arlon Affaire Berlaimont Enlèvement, séquestration, viol et meurtre de Béatrice Berlaimont 14 ans par Jérémy Pierson, le et retrouvée morte le . EC
2016 Bruxelles Triple attentats-suicide Attentats terroristes à la bombe : deux à l'aéroport et un dans le métro, le 22 mars 2016. EC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Année ou période durant laquelle le ou les crimes ont été perpétrés.
  2. Selon le ou les lieux où le ou les crimes ont été ou sont supposés avoir été perpétrés.
  3. Culpabilité du principal accusé ou groupe d'accusés :
    • pour les affaires qui ont été jugées, d'après le dernier verdict prononcé :
    CC (culpabilité confirmée) : L'accusé a été déclaré coupable et son avocat (ou, à défaut, l'accusé lui-même) n'avait pas plaidé l'acquittement
    CD (culpabilité déclarée) : L'accusé a été déclaré coupable et son avocat (ou, à défaut, l'accusé lui-même) avait plaidé l'acquittement
    ID (innocence déclarée) : L'accusé a été acquitté et aucune preuve irréfutable de son innocence n'avait été versée au dossier
    IC (innocence confirmée) : L'accusé a été acquitté et au moins une preuve irréfutable de son innocence avait été versée au dossier
    NL (non-lieu) : Non-lieu
    • pour les affaires qui ne seront jamais jugées, d'après les preuves irréfutables connues du grand public :
    CR (culpabilité réputée)
    IR (innocence réputée)
    • EC (enquête en cours) : L'enquête est toujours en cours
    • AS (aucun suspect) : L'enquête est terminée et n'a permis d'identifier aucun suspect ou le crime a été prescrit
  4. « Rosseel et Vandenplas », dans Ch. Dupressoir, Drames judiciaires. Scènes correctionnelles. Causes célèbres de tous les peuples. Première série, Paris, Librairie ethnographique, 1849, p. 109-116.
  5. David Caviglioli, « Sodomie, alcool et revolver à six coups », sur le site du Nouvel Observateur, 3 décembre 2012.
  6. « L'Affaire Peltzer », n° de l'émission française En votre âme et conscience, 14 janvier 1958 (extrait), sur le site de l'INA.
  7. Guillaume Rimbaud, « L'assassinat de Julien Lahaut : une des plus grandes énigmes politique-s- du XXème siècle ! », sur le site de l'Institut liégeois d'histoire sociale, décembre 2009.
  8. a, b, c, d et e « Les attaques et grandes tueries en Belgique », sur le site du Soir, 13 décembre 2011, publié au lendemain de la Tuerie de Liège.
  9. Jean-Luc Bodeux, Éric Burgraff, « Champenois est mort, pas son mythe », dans Le Soir, 27 mai 2005.
  10. « Roger Champenois : le « monstre des Ardennes » », sur Dossiers criminels.
  11. « Andras Pandy, tueur en série et "pasteur diabolique", est mort », sur le site RTL Info, 23 décembre 2013.
  12. « Patrick Derochette : l'affaire Loubna Benaïssa », sur Dossiers criminels.
  13. « L'assassinat du vétérinaire Van Noppen. Un nouveau mandat d'arrêt contre Germain Daenen » et autres articles du Soir consacrés à l'Affaire.
  14. Dimitri Poupon, « Crimes de Bas-Oha, le sang qui fait couler beaucoup d’encre », sur le site de l'ULg, 30 août 2010.
  15. « Tournai Déclaré irresponsable, Raphaël Vinck sera de nouveau interné Le meurtrier de Charlotte n'ira pas aux assises » Article de Bruno Deheneffe publié le 17 janvier 2001 dans Le Soir
  16. « La véritable histoire d'À perdre la raison », sur le site Paris Match, 22 août 2012.
  17. « Tout comme sa victime, Johan Guilbert présente un double visage » Article publié le 11 mars 2015 dans La Dernière Heure
  18. « Johan Guilbert acquitté du meurtre de Ludovic Neyts mais coupable de coups et blessures » Article publié le 13 mars 2015 dans L'Avenir
  19. « Le mystère du château », sur le site de La Libre Belgique, 3 février 2012.
  20. « Ihsane Jarfi: un an après son assassinat, l'instruction est toujours en cours » et autres articles sur l'affaire, sur le site RTBF.be info.
  21. Jean-Claude Matgen, « Pourquoi l'affaire Wesphael fait débat », sur le site de La Libre Belgique, 18 novembre 2013.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]