Élizabeth Tchoungui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élizabeth Tchoungui
Description de l'image Elisabeth Tchoungui IMG 2668.JPG.
Naissance (41 ans)
Washington DC, États-Unis
Profession Écrivain, journaliste, présentatrice de télévision, documentariste

Élizabeth Tchoungui, née en 1974 à Washington DC (États-Unis)[1],[2] est une écrivaine, journaliste et animatrice de télévision franco-camerounaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de l'ambassadeur François-Xavier Tchoungui, fondateur de la diplomatie camerounaise, et d'une mère française, Élizabeth Tchoungui a grandi au Cameroun. Elle a ensuite fait ses études secondaires et supérieures en France, à l'ESJ de Lille, avant d'entamer une carrière de journaliste et d'animatrice de télévision.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

En , elle reprend la présentation du magazine Les Maternelles sur France 5. Elle lance une nouvelle formule en septembre 2010 et permet au magazine de renouer avec le succès jusqu'à son départ en juin 2011[3].

Elle a par ailleurs été nommée en 2007 membre titulaire de la commission « Images de la diversité » du CNC, au titre de personnalité qualifiée choisie sur proposition du ministre de la Culture[4],[5].

De à , elle présente Avant-premières, un magazine culturel de deuxième partie de soirée sur France 2. Elle est la première femme de toute l'histoire de l'audiovisuel français à présenter un magazine culturel de deuxième partie de soirée.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Élizabeth Tchoungui a été promue au rang de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2009[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2008, elle donne naissance à un garçon prénommé Alexandre[7].

En 2013, elle annonce la naissance de son second enfant sur France Ô.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Je vous souhaite la pluie, Plon, 226 p. (ISBN 2-259-20291-8)
    Roman se déroulant à Yaoundé, lauréat du prix Carrefour Savoir.
  • 2006 : Sept filles en colère, avec Sonia Bricout, Claudine Colozzi, Mounia Daoudi, Hélène Piot, Sophie Prévost et Lucile Vanweydeveldt, Les petits matins, 236 p. (ISBN 978-2-915879-26-1)
    Recueil de nouvelles écrites par sept anciennes élèves de l'école de journalisme de Lille.
  • 2010 : Bamako Climax, Plon (ISBN 978-2-259-20614-3)
    Roman, lauréat du Prix Orange du livre.
  • 2012 : Les billets d'humeur auFeminin.com, éditions Leo Scheer

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Marie-Anne Gongora, « Élisabeth Tchoungui entre à la maternelle », dans Télé 7 Jours, no 2571, 5 au 11 septembre 2009, p. 78–79.
  2. (fr) « Bio express : Elizabeth Tchoungui », sur le site de Jeune Afrique, 24 février 2009.
  3. (fr) Julien Mielcarek, « Elizabeth Tchoungui reprend "Les Maternelles" (officiel) », sur Ozap.com, 18 juin 2009.
  4. (fr) Arrêté du 13 février 2007 portant nomination à la commission Images de la diversité, JORF no 45 du 22 février 2007, p. 3283, texte no 110, NOR MCCK0700089A, sur Légifrance.
  5. (fr) « Images de la diversité : Composition de la commission », sur le site du CNC.
  6. Les 20 ans d'Elizabeth Tchoungui, L'Etudiant.fr, 18 mai 2011
  7. Elizabeth Tchoungui rentre à la maternelle, La Vie, 27 août 2009