Imphy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Imphy
Imphy
La salle des fêtes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Nevers
Canton Imphy
Intercommunalité Communauté de communes Sud Nivernais
Maire
Mandat
Joëlle Julien
2014-2020
Code postal 58160
Code commune 58134
Démographie
Population
municipale
3 452 hab. (2015 en diminution de 7,68 % par rapport à 2010)
Densité 208 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 55′ 45″ nord, 3° 15′ 43″ est
Altitude Min. 176 m
Max. 262 m
Superficie 16,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Imphy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Imphy
Liens
Site web www.ville-imphy.fr

Imphy est une commune française, située dans le département de la Nièvre et de la région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Imphicois ou les Imphicoises.

Elle est connue notamment pour ses aciéries renommées pour leurs aciers spéciaux qui ont servi notamment pour l'un des pieds de la tour Eiffel en 1889[1].

Elle est également renommée pour son orchestre d'harmonie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située à environ 12 km au sud-est de Nevers, Imphy est un chef-lieu de canton du sud-ouest du département de la Nièvre.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Éloi (Nièvre) Sauvigny-les-Bois Rose des vents
Chevenon N La Fermeté
O    Imphy    E
S
Luthenay-Uxeloup Saint-Ouen-sur-Loire

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

La commune Imphy se situe sur le plateau nivernais à une altitude moyenne de 209 m[2]. L'altitude minimum et maximum sont respectivement de 176 et 262 mètres. La superficie d'Imphy est de 16,62 km2 soit 1662 hectares.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est traversé par la Loire et l'Ixeure, affluent de la Loire.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat imphicois est de type océanique dégradé marqué par une influence continentale venu de l'Europe de l'Est. Les écarts de température sont plus marqués et prolongés en hiver et en été par rapport au climat océanique.


Tableau comparatif des données climatiques d'Imphy[3]

Ville Ensoleillement
(h/an)
Pluie
(mm/an)
Neige
(j/an)
Orage
(j/an)
Brouillard
(j/an)
Moyenne nationale 1 973 770 14 22 40
Imphy 1 775 804 16 22 53
Paris 1 661 637 12 18 10
Nice 2 724 733 1 29 1
Strasbourg 1 693 665 29 29 53
Brest 1 605 1 211 7 12 75

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

  • La commune dispose d'une gare ferroviaire et est desservie par les TER Bourgogne-Franche-Comté reliant notamment Dijon-Ville, Decize, Nevers et Tours[4] ;
  • Imphy est située en bordure de la route départementale 981 reliant Nevers à Decize. Le trafic quotidien est estimé environ 10.000 véhicules[5] ;
  • La commune est desservie par la ligne régulière de car (ligne 64) reliant Nevers-Gare à Imphy-Collège Aragon[6]

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : histoire des forges du Nivernais.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1923 ? Louis Masson   Ouvrier d'usine
octobre 1944 mai 1953 Louis Petit PCF Ouvrier métallurgiste
mai 1953 août 1955 Louis Masson   Ouvrier d'usine
août 1955 mars 1971 Édouard Cantat   Contremaître
mars 1971 mars 1989 Lucien Perrot PCF Conseiller général (1985-1992)
mars 1989 mars 2008 Georges Eymery PS Médecin généraliste
Conseiller général (1992-2015)
mars 2008 en cours Joëlle Julien PS Assistante commerciale
Conseillère départementale (dépuis 2015)
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 3 452 habitants[Note 1], en diminution de 7,68 % par rapport à 2010 (Nièvre : -3,57 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4093723594318571 2761 4891 7231 685
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 2392 0522 2132 2442 3722 5302 6882 4762 546
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 8052 6772 8123 1793 2613 7663 8443 8294 153
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
5 0865 1834 6784 9304 4784 0153 8503 7393 482
2015 - - - - - - - -
3 452--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10]. |recens-prem=2004 |nombre.)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • École maternelle publique Le Beuche, rue Charles Édouard Guillaume ;
  • École maternelle publique Le Bourg, 89 rue Paul Vaillant Couturier ;
  • École élémentaire publique André Dubois, 46 rue Paul Vaillant Couturier ;
  • École élémentaire publique Jean Jaurès, avenue Jean Jaurès ;
  • Collège Louis Aragon[11], Place Elsa Triolet.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ville fleurie : deux fleurs.
  • Manoir du Chazeau, propriété de la famille d'Abbadie de Barrau [12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Dans le court métrage de Luc Moullet Imphy capitale de la France, Luc Moullet propose de faire de la ville d'Imphy la nouvelle capitale de la France, car il s'agit d'une ville idéalement située au centre géographique de la France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aperam Alloys Imphy, sur le site imphy.com. Consulté le 5 mai 2012.
  2. « Base officielle des codes postaux croisée avec Geofla® - Communes 2013 », sur public.opendatasoft.com (consulté le 29 novembre 2017)
  3. « Normales climatiques 1981-2010 : Nevers », sur www.lameteo.org (consulté le 29 novembre 2017)
  4. « Horaires et informations pratiques au départ de la gare Imphy », sur www.ter.sncf.com (consulté le 29 novembre 2017)
  5. « Nièvre Mise en circulation de la déviation d’Imphy - Etat et collectivités », Le Moniteur,‎ (lire en ligne)
  6. « Le transport collectif vous facilite la vie - ligne 64 »
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. © Collège Louis Aragon à Imphy (58), « Collège Louis ARAGON Imphy », sur col58-louisaragon.ac-dijon.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  12. Manoir de Chazeau, web-croqueurfr, consulté le 17 janvier 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :