Eric Roberts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eric Roberts
Description de cette image, également commentée ci-après
Eric Roberts lors de la SuperCon en 2015.
Nom de naissance Eric Anthony Roberts
Naissance (65 ans)
Biloxi, Mississippi
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Films notables voir filmographie

Eric Roberts est un acteur américain, né le à Biloxi (Mississippi). Il a débuté dans Le Roi des gitans (1978) et Star 80 (1983) mais c'est grâce à son rôle dans Runaway Train (1985) qu'il est révélé mondialement[1],[2].

S’ensuivent alors pour lui de nombreux films, dont les productions suivantes : Best of the Best (1989), Sang chaud pour meurtre de sang-froid (1992), L'Expert (1994), Immortals (1995), Le Dernier Anniversaire (1996), Disjoncté (1996), Cecil B. Demented (2000), National Security (2003), Il était une fois dans le Queens (2006), Phat Girlz (2006), DOA: Dead or Alive (2007), The Dark Knight (2008), Expendables : Unité spéciale (2010), Lovelace (2012), Inherent Vice (2014), Maximum Impact (2017), The Institute (2017), Du miel plein la tête (2018) ou encore Top Gunner (2020), mais aussi le court métrage de DC Comics Pamela & Ivy (2000).

Il s'est aussi illustré en tant qu'acteur principal ou invité dans de nombreuses séries télévisées comme Les Feux de l'amour, Oz, New York, unité spéciale, Les Experts : Miami, Heroes, The L Word, Entourage, Chuck, Burn Notice, Suits, Scorpion, Les Experts, Brooklyn Nine-Nine ou encore Grey's Anatomy.

Il a également doublé de nombreux personnages de séries d'animation, comme Spawn, Justice League, Danny Fantôme, etc.

Roberts est, en 2021, l'un des rares acteurs à l'échelle mondiale à être crédités de plus de 600 rôles et apparitions[3] et serait l'acteur américain le plus souvent présent au générique, tant de blockbusters, films indépendants, films d'animations, téléfilms, séries télés et séries animées, que de courts métrages ou encore de films d'étudiants. Cela lui vaut d'être considéré comme une légende hollywoodienne[4],[5],[6],[7].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Roberts fait ses débuts dans la série télévisée Another World de NBC, dans le rôle de Ted Bancroft, du 14 février au 17 juin 1977.

Roberts reçoit deux nominations aux Golden Globe Awards pour ses premiers rôles principaux dans King of the Gypsies (1978) et Star 80 (1983). Il est nommé pour l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle en 1985 pour son rôle dans le film Runaway Train pour son rôle de Buck, condamné évadé ; le prix va à Don Ameche pour Cocoon. En 1987, il remporte le Theatre World Award pour son premier spectacle à Broadway, Burn This.

Au cinéma, les rôles principaux de Roberts dans les années 1980 et 1990 comprennent Paul's Case (1980), Raggedy Man (1981), The Pope of Greenwich Village (1984), The Coca-Cola Kid (1985), Nobody's Fool (1986), Best of the Best (1989), By the Sword (1991), Best of the Best 2 (1993), The Immortals (1995), La Cucaracha (1998), Purgatory (1999) et Stiletto Dance (2001). Il joue également des seconds rôles importants dans les films Final Analysis (1992), The Specialist (1994) et Shannon's Rainbow (2009). Il incarne l'archange Michel dans La Prophétie II (1997).

En 1996, il apparaît dans le film Doctor Who Television dans le rôle du Maître. La même année, il joue également dans la version télévisée sous forme de mini-série de In Cold Blood, dans le rôle de Perry Smith ; il est nommé meilleur acteur dans une mini-série ou un film pour la télévision[Quoi ?]. Il joue dans C-16 durant toute la saison 1997-1998 et jouéeaux côtés de John Ritter dans le film Tripfall en 1998.

Ses projets plus récents incluent A Guide to Recognizing Your Saints, DOA : Dead or Alive et Royal Kill. Dans The Dark Knight il incarne Sal Maroni, un chef de la mafia de Gotham City qui engage le Joker pour tuer Batman et un comptable de la mafia renégat.

Par la suite, Roberts participe à la comédie d'ABC Less than Perfect. Il est apparu dans un épisode des Experts : Miami dans le rôle de Ken Kramer, un meurtrier condamné à mort pour avoir tué un jeune couple. Une autre apparition notable à la télévision est l'épisode Victimes de New York, unité spéciale, dans lequel il joue Sam Winfield, un ancien flic devenu justicier. La même année, il est également invité dans The L Word pour incarner Gabriel McCutcheon, le père de Shane McCutcheon. Début janvier 2007, Roberts joue le rôle du maire de Los Angeles dans la mini-série en deux parties Pandemic.

Roberts donne sa voix au méchant Mongul, ennemi de Superman dans la série animée Justice League, et a repris son rôle dans Justice League Unlimited pour l'épisode For the Man Who Has Everything. Il double Dark Danny dans Danny Phantom de Nickelodeon. Il apparaît dans la première saison de Heroes dans le rôle de Thompson, un acolyte de Bennet, puis il reprend le rôle dans l'épisode Villains de la troisième saison et dans The Wall de la quatrième saison.

Roberts joue aussi dans de nombreux clips dans les années 2000 et 2010 : en 2002, il incarne un détective du FBI dans le clip de Ja Rule pour sa chanson Down Ass Bitch, ainsi que dans sa « suite » Down 4 U. Roberts apparait également dans les clips de The Killers pour leurs chansons Mr. Brightside et Miss Atomic Bomb ainsi que dans les clips de Mariah Carey We Belong Together et It's Like That. En 2006, il apparait dans la vidéo Smack That d'Akon, avec Eminem. En 2007, il joue dans la vidéo Hey You de Godhead. En 2015, il joue dans la vidéo de Rihanna Bitch Better Have My Money et dans la vidéo de Chris Cornell pour Nearly Forgot My Broken Heart (en).

Il apparait en tant que panéliste dans le jeu télévisé Hollywood Squares. En février 2009, Mickey Rourke, nommé aux Oscars, qui a joué avec Roberts dans The Pope of Greenwich Village, déclare qu'il espère que Roberts se verrait bientôt offrir un rôle qui ressusciterait sa carrière comme The Wrestler l'a fait pour lui.

Il incarne Seth Blanchard dans de la deuxième saison de la série Starz Crash, à partir de 2009. En 2009, Roberts apparait dans son propre rôle dans Tree Trippers, un épisode de la saison cinq d'Entourage. Il est dépeint comme un accro aux champignons et à la drogue, qui donne des champignons aux garçons et les rejoint au parc national de Joshua Tree pour qu'ils partent à la découverte du prochain film de Vince.

Il est annoncé, en juin 2010, qu'il rejoindra la distribution du feuilleton The Young and the Restless de CBS, à compter du 12 juillet. Le mois suivant sort le film d'action Expendables : Unité spéciale, dans lequel il joue le rôle d'un méchant. Le film est réalisé par Sylvester Stallone, qui joue le rôle principal et s'entoure de nombreuses stars du cinéma d'action, dont Jason Statham, Jet Li, Steve Austin, Gary Daniels, Dolph Lundgren, Randy Couture, Terry Crews, David Zayas, Mickey Rourke, etc. Plus tard cette même année, Roberts apparaît aux côtés de Steve Austin et Gary Daniels, ses co-stars de The Expendables, dans Hunt to Kill. En décembre 2010 sort la première de la quatrième saison de Celebrity Rehab avec le Dr Drew, qui rapporte la lutte de Roberts contre sa dépendance à la marijuana médicinale.

Roberts joue le rôle de Ronnie Bullock, journaliste politiquement incorrect, dans le thriller Deadline, en 2012.

De 2014 à 2015, Roberts joue le personnage récurrent de Charles Forstman dans la série télévisée juridique tragicomique Suits.

En 2015, il joue dans la saison 5 de Lost Girl, une émission de télévision canadienne diffusée sur Showcase, dans le rôle du personnage principal, Bo, le père.

Roberts apparait dans la saison 4 de la série télévisée comique à succès Brooklyn Nine-Nine, dans laquelle il incarne Jimmy Figgis.

Il joue le rôle de l'oncle Shadrack, à la tête d'une famille Rrom, dans The Finder, sur Fox, en 2012. Par la suite il participe également à la vidéo du titre d'Enrique Iglesias El Baño dans le rôle du barman.

En 2018, il apparait dans la troisième saison de l'émission de télé-réalité Celebrity Island with Bear Grylls de UK Channel4, dans laquelle il parvient à passer quatre semaines sur l'île.

En 2020, il joue dans de nombreux films dont Angels Fallen, The Unbreakable Sword, Deported, Collision Earth, Hayalet : 3 Yasam et Top Gunner, ainsi que dans le court-métrage acclamé de DC Comics par la critique Pamela & Ivy. Il est également à l'affiche du fan-film Gambit: Playing for Keeps, ayant pour vedette Nick Bateman.

En 2021, il prend part au film d’horreur Escape to the cove[8], suivi du court-métrage acclamé par la critique The Sleepless[9], apparaît dans le 14e épisode de la 17e saison de la série télévisée Grey's Anatomy[10], prend part à la comédie Peach Cobler[11], est à l’affiche du téléfilm Mommy's Deadly Con Artist[12], est l’une des vedettes du récit dramatique After masks[13] et enfin, du film d’horreur 616 Wilford Lane[14].

Roberts est membre Ficore de la SAG AFTRA et travaille sur des projets syndicaux et non syndicaux.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père de l'actrice Emma Roberts qu'il a eue avec Kelly Cunningham ; ses sœurs Julia Roberts et Lisa Roberts Gillan sont actrices. Il est marié depuis août 1992 à Eliza Roberts.[réf. souhaitée]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Téléréalité[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Guy Chapellier[16],[17] est la voix française régulière d'Eric Roberts. Philippe Vincent[16], Hervé Jolly[16], Bruno Carna[16] et Thierry Mercier[16] l'ont également doublé respectivement à neuf, sept, cinq et quatre reprises. Occasionnellement, Richard Darbois et Éric Peter[16] l'ont aussi doublé trois fois.

.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Eric Roberts », sur GoldenGlobes.com, Hollywood Foreign Press Association (consulté le )
  2. « THE 58TH ACADEMY AWARDS - 1986 », sur Oscars.org, Academy of Motion Picture Arts & Sciences (consulté le )
  3. (en) « Eric Roberts official filmography », sur imdb.com (consulté le )
  4. (en) « Eric Roberts : filmographie », sur imdb (consulté le ).
  5. Joshua Caudill, « Exclusive Interview: Eric Roberts Talks 'The Condemned 2' », sur CraveOnline.com, Crave Online (consulté le )
  6. (en) « Eric Roberts hollywood legend », sur pr.com (consulté le ).
  7. (en) « Eric Roberts the hardest working man in Hollywood », sur VanityFair (consulté le ).
  8. Escape to the cove on www.imdb.com
  9. (en) The Sleepless sur imdb.com
  10. (en) Grey’s anatomy saison 17 épisode 14 sur imdb.com
  11. (en) Peach Cobbler sur imdb.com
  12. (en) Mommy's Deadly Con Artist sur imdb.com
  13. (en) After Masks sur imdb.com
  14. (en) 616 Wilford Lane sur imdb.com
  15. « Enrique Iglesias - EL BAÑO ft. Bad Bunny », sur youtube.com, (consulté le )
  16. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t et u « Comédiens ayant doublé Eric Roberts en France » sur RS Doublage
  17. a b c et d « Comédiens ayant doublé Eric Roberts en France » sur Doublagissimo
  18. « Doublages effectués par Bruno Carna » sur Doublage Séries Database
  19. a et b Carton du doublage français télévisuel.
  20. « Fiche du doublage français de la série The Finder » sur Doublage Séries Database
  21. http://voxofilm.free.fr/vox_P/phat_girlz.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]